Edito

Cette semaine, La Planète Bleue va vous présenter la bande-son du "Printemps arabe". On pouvait craindre qu'une maison de disques n'essaie d'exploiter cette actualité pour engranger encore quelques deniers. Surprise, c'est l'excellent label Network qui a pris l'initiative de réunir une quinzaine de morceaux qui ont non seulement accompagné les révolutions tunisienne et égyptienne, mais qui ont même participé aux soulèvements populaires contre les dictateurs Ben Ali et Moubarak, via les réseaux sociaux et l'Internet. Le label a signé directement avec les artistes, la plupart des titres sont inédits, certains ont été enregistrés pendant la révolution, d'autres se sont vus "clippés" sur YouTube avec des images des manifestations. Plusieurs sont devenus des hymnes écoutés par des millions d'internautes. Le son de la révolution sur La Planète Bleue...
Juste après, nous évoquerons une série britannique qui sort en DVD, "Survivors". Cette série est basée sur l'un des thèmes fondateurs de la science-fiction. Un beau matin, vous vous réveillez seul(e) au monde. Comment survivre après la pandémie globale, après le dernier cataclysme ? Un thème certes classique, mais le format de la série permet d'approfondir l'évolution des relations humaines dans ce nouveau contexte, d'observer les difficiles (les impossibles ?) tentatives de reconstruction d'un système démocratique. Car entre une démocratie embryonnaire et une dictature sanguinaire, il n'y a pas toujours beaucoup d'espace...
La chronique "La Nostalgie du Futur", qui vous conte ici même, chaque semaine, l'histoire des musiques nouvelles, va vous raconter la véritable histoire de la vraie bande originale du film "Apocalypse Now", une affaire curieusement restée méconnue. Francis Ford Coppola avait bien compris que les séquences les plus folles de son film, tournées dans la jungle des Philippines, exigeaient une musique elle-même folle. Il a fait appel à un spécialiste des percussions primitives, un chercheur palpitant, Mickey Hart, par ailleurs batteur du Grateful Dead. Mais, curieusement, quand sort la bande originale officielle du film, pour d'obscures raisons de droits, toutes les séquences de percussions — les plus intéressantes — ont disparu ! Mickey Hart est consterné. Il réenregistre alors ces séances de percussions, des plus primitives aux plus expérimentales, pour fixer cette transe hallucinée. Le disque sort un an après le film, il est resté méconnu...
Le travelling sonore va nous conduire cette semaine de Bamako à Munich, de Genève au Caire, de Tunis à Montréal, de Los Angeles à Seattle via San Francisco, bienvenue sur la Terre !

Playlist de l’émission

Mamani Keita Demissen Koulou (No Format)

Mali

Console Cutting Time (Disko B / La Baleine)

Munich, Allemagne

Sky76 In The Depths Of Memory (Cheap Records / Soul Seduction)

Genève, Suisse

Mohamed Mounir Ezzay? (Network / harmonia mundi)

Le Caire, Egypte

Alia Sellami Révélation (Network / harmonia mundi)

Tunisie

The Mole Again The B (Mutek)

Montréal, Canada

Outersect Lithiony Johnny Post

San Francisco, USA

The Doors The End (Elektra)

Los Angeles, USA

Rhythm Devils Compound (Ryko)

Californie, USA

Lusine Thick Of It (Ghostly International)

Seattle, USA


Références des ouvrages cités

Our Dreams Are Our Weapons (Network / harmonia mundi)
Adrian Hodges Survivors - saison 1 (DVD Koba) 
Adrian Hodges Survivors - saison 2 (DVD Koba) 

Diffusions de l’émission

  • Diffusion le samedi 28 mai 2011 sur Couleur 3
  • Rediffusion le dimanche 5 juin 2011 sur Couleur 3
  • Rediffusion le lundi 22 août 2011 sur Couleur 3
  • Rediffusion le mardi 20 décembre 2011 sur Couleur 3

Autres émissions