Norvège

France

Derrière ce petit pseudo se cache le designer audio Erwan Castex, Erwan comme R-One, devenu Rone. Entre deep techno attachante et ambient mélodique, son artisanat numérique incarne la ligne claire de l'electro, une espèce de Trentemøller à la française, à ne pas confondre avec la techno minimale, qui amalgame souvent épure et déficit d'inspiration. Le jeune Parisien se préserve à l'écart des brouhahas. Ses nappes techno-planantes, subtiles et envoûtantes privilégient l'onirique au pulsionnel, le cortex aux battements de pied. Une sérénité minutieuse et exigeante, aux cliquetis futuristes. L'apesanteur gracieuse, aérienne, mélancolique.

Liban

UK

Iles Féroé

Pays Basque / Mongolie

Canada

Suisse

Canada

Niger

Maroc / Algérie / Suisse / E.-U.

Laponie

UK

Californie


La Planète Bleue volume 6

Avant Bilal, le futur était invariablement lisse, propre, légèrement bleuté, voire immaculé, comme dans 2001 : l'Odyssée de l'espace de Kubrick et Clarke (1968). Avant Bilal, le futur était futuriste. Enki Bilal a inventé un avenir vieillissant, craquelé, gangrené, tordu, rouillé, intensément sale, réaliste, suintant, déliquescent, flétri. Bilal greffe de l'âge au temps. Il réintègre l'anticipation dans un continuum. Une vision dont se sont amplement inspirés de nombreux réalisateurs, notamment Ridley Scott pour élaborer les décors de Blade Runner (1982), Terry Guilliam pour L'armée des 12 singes (1995), Luc Besson pour Le Cinquième Elément (1997).