Le Livre Bleu de La Planète Bleue

La planète bleue par Léo


Votre message

Vous aussi, laissez votre empreinte sur La Planète Bleue.

Les messages

Isa (Québec, Canada) (14 octobre 2017)

La Planète Bleue va continuer à remplir notre chez nous, via les podcast, où que je sois dans le monde. Je vous associais à Couleur 3, mais je saurai vous écouter avec une autre oreille. Merci pour toutes ces découvertes.

Cédric (10 octobre 2017)

Et voilà, un mois plus tard, je viens enfin de recevoir le livre de La Planète Bleue dans ma petite librairie du coin ! Merci pour ce beau cadeau.

Daniel (Genève, Suisse) ( 2 octobre 2017)

Le livre est magnifique, comme les sons et les musiques dont il parle ! Bravo pour cet opus ! Un objet de collection, incontestablement !

Sébastien (Ballaigues, Suisse) (18 septembre 2017)

Emission radio, podcasts, disques, roman et livre, Yves Blanc continue de réveiller les consciences et (tous) les sens. Qualité permanente dans les choix, je suis heureux de suivre les productions d'Yves Blanc, mon stéthoscope à la main. Merci pour ce travail !

Françoise et Thomas (Douvaine, Grenoble et Stuttgart, France et Allemagne) (17 septembre 2017)

Certaines choses s'imposent comme une évidence : La Planète Bleue n'allait pas, ne pouvait pas disparaître. Biberonnée à Couleur 3 depuis ses débuts, j'avais un peu pris le large en y gardant toutefois une attache, La Planète Bleue. Depuis quelques années, Thomas, originaire de Stuttgart m'accompagne dans l'écoute de ce programme, c'est notre «moment» de plaisir radiophonique, tellement différent, une pépite des ondes. L'annonce de l'arrêt de sa programmation nous a réellement émus. Mais on espérait... La Planète Bleue est morte, vive La Planète Bleue ! Et tant pis pour Couleur 3. Yves, ne changez rien.

David (Monthey, Suisse) (15 septembre 2017)

Bien heureux de vous voir de retour et de vous entendre dire que vous pourrez maintenant passer des morceaux plus longs ! Pink Floyd sera je pense diffusé à sa juste valeur ! Vivement "Echoes" ! Merci pour tout ce bonheur que vous nous procurez. Longue vie à notre planète !

Nicolas (Schweitenkirchen, Allemagne) (15 septembre 2017)

Merci à Yves et aux 4 radios indépendantes qui ont fait le pari de continuer La Planète Bleue. Ce n'est que du bonheur pour nous auditeurs. Mon fils de 8 ans était inquiet de la disparition de l'émission, il a été joyeux de l'entendre à nouveau. Bonne continuation.

Marc (Marin, France) ( 9 septembre 2017)

Enfin, le voyage reprend en dépit des obstacles. Merci à vous, Yves, et aux radios d'ouvrir notre esprit à d'autres choses.

Jérôme (Villars-Burquin, Suisse) ( 7 septembre 2017)

Merci, Yves, pour votre sens de l'écoute, de l'échange et du partage. La "liberté" n'a pas de prix ! Merci à tout l'univers artistique et scientifique qui gravite autour de cette belle planète depuis ses débuts ! Merci à la RTS d'avoir participé à révéler un tel projet. C'est une nouvelle chance que vous avez su saisir, Yves, pour évoluer ! Nouveau format, nouvelles découvertes, je me ré-jouis ;)

Cédric (Genay) ( 6 septembre 2017)

Ça y est ! Ma commande est passée ! Le livre de La Planète Bleue chez moi dans quelques jours... Merci pour ce beau cadeau de rentrée !

Florian (Fribourg, Suisse) ( 5 septembre 2017)

Pour la reprise de cette superbe émission sur des radios libres, pour le magnifique livre que tout écouteurs se devrait de lire, milles mercis! Je souhaite que cela continue pour les 22 prochaines années au moins, que l'on puisse continuer à écouter notre planète grâce à vous! Respect et robustesse!

Nicolas (Saint-Maurice-de-Beynost, France) ( 5 septembre 2017)

Merci à Radio Vostok, GRRIF, RadioMeuh et Ellébore pour avoir fait en sorte que perdure cette émission sublime et unique en son genre. Merci à Yves aussi bien sûr et très longue vie à la planète bleue !!

Hubert (Lausanne, Suisse) ( 3 septembre 2017)

Quel bonheur de pouvoir de nouveau vous entendre, mille fois merci aux radios qui diffusent et continuent l'histoire de "La Planète Bleue". Que de plaisir d'avoir une émission de 90 minutes, on peut la ré-écouter en attendant avec impatience la prochaine édition. Les futurs T-shirts La Planète Bleue seront estampillés Radio Vostok , GRRIF, Radio Meuh, Éllébore... ou tout simplement "Radio LIBRE" ou Libérée ! Merci encore de continuer cette si belle émission qui nous fait découvrir de nouvelles musiques qui n'auraient peut-être pas la chance d'être diffusées.

Franck (Vesaignes-sur-Marne, France) ( 3 septembre 2017)

Un plaisir énorme que de retrouver cette émission radiophonique unique !! Merci également de m'avoir fait découvrir les coulisses de "La Planète Bleue" avec votre très beau livre, cela m'a permis de vous connaître un peu plus... Il faut toujours rebondir dans la vie, c'est fait !! Bonne nouvelle "vie".

Olivier (Longueuil, Québec, Canada) ( 2 septembre 2017)

Très content de retrouver en ce samedi la nouvelle formule de La Planète Bleue. Longue vie à cette nouvelle formule mensuelle !

Henri (Lyon, France) ( 1 septembre 2017)

Non seulement La Planète Bleue continue mais en plus elle est diffusée sur 4 radios maintenant. Pour 4 fois plus de plaisir. Voilà qui annonce de bien belles réjouissances !...

Nicolas (Schweitenkirchen, Allemagne) (27 août 2017)

Une semaine pleine de bonnes nouvelles en Bleu. Yves a trouvé une solution pour La Planète Bleue, 90 mn par mois, on va attendre les émissions avec impatience. Merci à Yves et aux radios qui jouent le jeux. Leur audience va exploser. J'ai reçu le livre "La Planète Bleue, le livre". Il est magnifique, le texte, les dessins et les photos sont superbes. Et, cerise sur le gâteau, j'ai recu le CD volume 1 de la collection, le seul qui me manquait. Bonne continuation à Yves et son équipe.

Cédric (Genay (Rhône)) (26 août 2017)

Yes !!! Le retour de La Planète Bleue pour septembre ! Format 90 minutes et mensuelle ! MERCI !!!! C'est reparti jusqu'en 2022, jusqu'à la 1000ème ! Ça, c'est une vraie bonne nouvelle. Merci Yves.

Bénédicte (Bruxelles, Belgique) (18 août 2017)

Ce petit mot pour vous dire combien La Planète Bleue est un élément majeur qui a alimenté ma résistance et mon espoir dans la créativité, l'intelligence et la liberté. Votre voix si sereine et douce accompagne tellement naturellement vos réflexions et celles de vos amis écouteurs, que la résistance est à la fois un art de vivre et une révolution tranquille. Je suis très sensible à votre honnêteté et à votre engagement, je vous tire mon chapeau pour avoir eu le courage de prendre la décision de rester en harmonie avec vous mais également pour l'avoir expliqué en toute franchise et de manière très respectueuse de vos anciens employeurs. Revenez-nous vite et entier sur des ondes de liberté et de lenteur sereine.

Kévin (Miellin, France ) (15 août 2017)

Un grand merci pour ce qui est, pour moi, la meilleure émission radio que j'ai suivie. Je suis surpris et attristé de cet arrêt. Bonne chance.

Véronique (Servion, Suisse) ( 9 août 2017)

Plus tard, plus loin, peut être... ou faudra-t-il dire certainement ! Tout ce temps hors temps, cet environnement musical unique, le rêve permis, les sourires à imaginer les extra-terrestres nous observer, nous autres humains, si peu modestes ! Enfin, Yves, j'attendrai ce qu'il faut. Tu as raison, Couleur 3 n'a plus de respect pour ses "auditeurs". Même ceux qu'ils visent, les 17 ans. Ces derniers ont toute latitude de t'entendre et de s'envoler avec toi. Comme je l'ai fait si souvent. Merci et à bientôt, c'est sûr. Signé : une écouteuse très très très fidèle

Cédric (France) ( 8 août 2017)

Rêvons d'avenir, encore un peu, avec le retour de La Planète Bleue...

Christian (Lausanne, Suisse) ( 8 août 2017)

Bonjour Yves. Quel étonnement lorsque, en écoutant l'émission un matin, j'ai appris que tu ne seras plus partenaire de Couleur 3 ! J'avais de la peine à y croire. La Planète Bleue a bercé mes dimanches, mes samedis soir quand l'émission était en fin d'après-midi et même dans ma petite chambre d'étudiant dans les années 90. Quel drame ! La Planète Bleue était devenue ma source d'informations et je ne compte pas les pépites musicales que j'y ai retirées. Je me sens comme orphelin. J'espère qu'elle reviendra bien vite enchanter nos oreilles. En lisant quelques commentaires, je me sens comme connecté à une communauté d'écouteurs qui, comme moi, se sentent interpelés par ton émission. Reviens nous vite, plus vivant que jamais. Nous avons besoin de perspectives dans nos vies conditionnées. C'est un appel à l'air, à l'eau, la Planète Bleue. Alors, rendez-vous bientôt sur la Terre?!

Pierre (Meyrin Village, Suisse) ( 8 août 2017)

Je ne comprends vraiment pas la "politique" des dirigeants de Couleur3.

Yves (Munich, Allemagne) ( 8 août 2017)

C'est la seule émission dans laquelle les extraits de films en français sonnent mieux que la version originale !
J'ai découvert "La Planète Bleue" sur Radio Nova à Paris, dans les années 90. Ca devait être les premières émissions.
Découverte d'un nouveau type de son (à part Art of Noise, je ne connaissais rien), d'un nouveau format radio. Le tout extrêmement moderne.
Après mon déménagement vers l'Allemagne, il y a eu un grand trou. J'écoutais mes enregistrements K7 et Minidisc en boucle, je fouillais les disquaires pour trouver les références musicales. J'étais persuadé que l'émission n'existait plus.
Jusqu'à l'apparition de la radio Internet qui permet d'écouter Couleur 3 (et Nova) hors de leur couverture FM, puis l'avènement des Podcasts.
Oh bien sûr, Mr Blanc, le coté "new age" m'a souvent énervé, c'est pas mon truc. Mais quel bonheur et quelle relaxation de vous écouter. Un grand bravo pour tout ce travail, en espérant que ca continuera, sous une forme ou une autre.

Sébastien (Vullierens, Suisse) ( 7 août 2017)

Salut Yves, je me permets de te tutoyer, ça fait à peu près dix ans que tu m'accompagnes chaque semaine ! C'est dur à gérer cette annonce... C'est comme si je perdais un proche ! La fin de La Planète Bleue sur Couleur 3, ça paraît tellement impensable, improbable... Couleur 3, c'est la radio que j'écoute tous les jours mais là, je ne la comprends plus trop à dire vrai... Comment peut-on faire l'impasse sur une telle pépite ? C'était la meilleure émission de la 3, un moment d'évasion complet, un bol d'air frais chaque semaine, un vrai plaisir pour les oreilles ! Heureusement, j'ai conservé précieusement de nombreuses émissions et j'ai une partie des albums de La Planète Bleue! Je vais pouvoir tenir un petit moment mais il faut que tu reviennes mon cher Yves, plus tard, plus loin, absolument, sur une autre radio ou une autre planète peut-être... Encore un grand merci à toi pour le travail acharné et le temps que tu as consacré pour réaliser chaque émission avec autant de liberté ! A très vite, en attendant je garde mon stéthoscope à la main.

Thomas (Londres , Grande-Bretagne) ( 7 août 2017)

Une seule chose à dire. Yves Blanc, tu es la seule personne qui m'ait fait pleurer en écoutant la radio. Ton émotion m'a touché sensiblement lors de ta dernière émission. Bises

Malek & Dounia (Lausanne, Suisse) ( 2 août 2017)

Je n'ai pas encore osé l'annoncer à ma fille de 8 ans, avec qui on adore écouter ton émission en podcast. J'ai du mal à imaginer un monde sans ce moment d'éveil et de découverte qu'est La Planète Bleue. J'espère de tout cœur que tu pourras continuer à nous informer et nous faire rêver. Je suis sûr que beaucoup de gens seront prêts à une petite participation financière afin que tu gardes ton indépendance et ton regard critique.
De tout cœur avec toi (depuis de nombreuses années).

David (Toronto, Canada) ( 1 août 2017)

Merci Yves pour cette Planète Bleue si spéciale qui m'a accompagné pendant plus de 20 ans et qui m'a donné ma dose thérapeutique de nouveaux sons chaque semaine ! Nous sommes nombreux à vouloir que tu continues... Je suis prêt à payer mon abonnement pour que LBP continue ! Merci à toi :)

Paola (Genève, Suisse) (29 juillet 2017)

J’espère encore sincèrement que la RTS reviendra sur sa décision. Sinon, tenez-nous tous au courant, nous serons nombreux à vous suivre sur une autre radio.

Julie (Confignon, Suisse) (26 juillet 2017)

Je suis effarée ! Vraiment, je suis super triste. J'écoutais votre émission religieusement tous les week-end, et je suis complètement perdue à l'idée que ça s'arrête. Vous devez savoir que je n'ai JAMAIS entendu une émission de radio aussi riche, inventive, intéressante, émouvante et belle. Vous avez un talent fou et une personnalité majestueuse pour nous avoir transmis tant de belles choses. Je suis vraiment peinée. Cette émission était un des petits bonheurs de ma vie. Quelle tristesse. J'en profite pour vous remercier sincèrement avec tout mon cœur.

David (Nancy, France) (18 juillet 2017)

Merci pour ces longues années en votre compagnie, monsieur Blanc. Vous êtes comme un ami. Vous allez me manquer. Bonne continuation.

Stéphane (Prez-vers-Siviriez, Suisse) (18 juillet 2017)

Fidèle écouteur depuis les origines, l’annonce de la fin de votre collaboration avec Couleur 3 m’a profondément attristé. Cela dit, je comprends votre choix et je regrette l’orientation commerciale qu’a prise « notre » radio de « service public » depuis plusieurs année déjà. Egoïstement, j’espère pouvoir vous écouter encore de nombreuses années de quelque façon que ce soit, et j’attends patiemment de vos nouvelles afin de vous suivre. Dans l’intervalle, j’aurai aimé réécouter chaque émission depuis la première. Muni de mon casque, cette bulle temporelle m’aurait transporté en 1995. Quoi qu’il en soit, je vous remercie, Yves, d’avoir été, avec votre voix, vos sélections musicales, littéraires, vos observations sociales, environnementales et scientifiques, le révélateur de ma conscience terrienne.

Manô (Brasília, Brésil) (13 juillet 2017)

À bientôt !!! Reviens vite, Yves !!!! C'est drôle comme on crée des liens et une sorte d'intimité avec quelqu'un qui fait partie de notre quotidien... Yves, ta voix est le lien le plus fort et constant que je garde avec la France ! J'entends mes amis beaucoup moins souvent, mais j'ai l'impression de boire un café au Musée de Grenoble et discuter toutes les semaines ! Je ne signerai pas la pétition, car je pense que d'autres, plus mériteux, auront le plaisir d'accueillir La Planète Bleue - dans toute sa splendeur. On t'attend !!! Sur les ondes, sur le net... Qui sait, peut-être en chair et os* Saudades desde já!

Pierre (Meyrin-Village, Suisse) (12 juillet 2017)

De deux choses l'une : soit plus aucun(e) auditrices/auditeurs de La Planète Bleue n'écoute Couleur3 - et les dirigeants de cette radio essentiellement payée par la redevance décident de poursuivre La Planète Bleue avec l'édition 946 à la rentrée, fin août ; soit le nombre de "déserteurs" n'est pas jugé significatif par les dirigeants de Couleur3, qui n'est donc pas digne d’accueillir La Planète Bleue...

Nicolas (Saint Maurice de Beynost, France) (12 juillet 2017)

J'écoute La Planète Bleue depuis plus de 15 ans, je n'ai jamais raté une seule émission depuis que j'ai découvert cet OVNI radiophonique. Le choc de l'annonce de l'arrêt de la diffusion a été pour moi immense. C'est malheureusement le sort de tout ce qui ne convient pas à la pensée unique, au libéralisme, à la course au pognon, à la dictature des puissants qui font tout pour que les sujets abordés par une émission telle que La Planète Bleue soit simplement étouffés pour mieux continuer à détruire ladite planète bleue et remplir leur compte en banque qui déjà déborde. C'est vraiment triste. En tout cas un BIG merci Yves pour tout ce que tu fais, et j'espère de tout mon cœur que tu trouveras d'autre ondes correspondant à ton éthique et à la nôtre, à celle de toutes les écouteuses et écouteurs que nous sommes, nous qui t'aimons et te soutenons. Merci merci merci !!!!

Philippe (Bulle, Suisse) (11 juillet 2017)

J'ai du mal à admettre que ma Planète Bleue s'arrêtera. Je suis triste aujourd'hui. La Planète Bleue est mon unique moyen de m'évader pendant la semaine. Je ne peux pas concevoir de vivre sans elle. Elle est en moi, fait partie de moi... Couleur 3 doit reconsidérer sa position, c'est absolument vital !!!!!!!!

Jyhem (Grenoble, France) (11 juillet 2017)

Cette émission, n'en parlez pas à votre patron de radio, cela va le rendre fou ...

Emily (Hambourg, Allemagne) (11 juillet 2017)

Cher Yves Blanc,

C’est avec une immense tristesse et incrédulité que j’ai écouté la dernière émission de La Planète Bleue sur Couleur3. Votre émission m’accompagne depuis bien des années, partout dans la monde. Que ça ait été au Pérou ou au Bangladesh, deux pays où j’ai passé pas mal de temps, votre émission a fait que je ne me suis jamais sentie seule, votre voix m’a donné beaucoup de chaleur, vos thèmes m’ont fait réfléchir, je me suis sentie encouragée à travers l’histoire de la fille qui s’approchait de cette planète un stéthoscope à la main. En fait je ne peux toujours pas croire que La Planète Bleue ne va plus faire partie de ma vie, de mes rites, pendant un temps. En vous écrivant, les larmes me viennent à nouveau, j’ai l’impression de perdre un amour que je n’ai jamais rencontré mais qui m’a tant donné. Merci. Merci encore de nous avoir accompagné pendant tant d’années. Je vous souhaite un bel été et espère de tout mon cœur que La Planète Bleue revienne bientôt dans nos stations radio.

Steve (Trévoux, France) (10 juillet 2017)

Honte à Couleur 3 pour cette décision stupide, et immense respect à monsieur Yves Blanc. Je possède les émissions de LPB depuis la 49ème en k7, cdr et mp3. Je suis en train de dégoter petit à petit les 48 manquantes grâce à internet. Si vous ne remettez pas l'émission à la rentrée, il y aura un grand vide dans ma vie. De grâce, respectez vos auditeurs. Merci.

Lydie (Haute-Savoie, France) (10 juillet 2017)

Fidèle auditrice de cette merveilleuse émission dès le premier jour où mes oreilles ont découvert cette pépite, il y a de nombreuses années maintenant, je viens d'entendre, consternée et angoissée, que vous allez arrêter l'émission.
Et cela est un coup de poignard car La Planète Bleue est LA SEULE émission de radio à explorer musicalement le monde interplanétaire avec votre regard toujours critique mais bienveillant. Ne pouvons-nous rien faire pour empêcher cela ?
Qui va nous faire voyager au 4 coins du monde, nous faire découvrir des sons totalement inédits, hors production mainstream ? Qui va bercer mes oreilles de sa si jolie et hypnotique voix, tout en m'alertant, m'éveillant encore davantage à cette conscience universelle indispensable ? Qui me permettra de voyager 2 fois par semaine avec un plaisir inégalé ? Qui d'autre aura la volonté, le courage et la passion de nous permettre de l'écouter en boucle grâce aux magnifiques compilations ? Si cela est avéré, alors oui je peux vous le dire... Je suis en peine. Je suis en deuil et je suis en colère que la qualité soit piétinée. Mais je tente d'être rassurée et heureuse de savoir que vous ne lâchez pas la barre, que vous gardez le cap, que vous épargnez votre âme et cherchez d'autres îles pour poursuivre cette si belle et généreuse aventure. Où pourrons-nous donc vous rejoindre dans l'espoir de faire partie, encore et toujours, de votre équipage pour d'autres voyages ? Je vous remercie très sincèrement, très profondément, pour la qualité de votre travail, insatiable, et ces milliers d'heures passées à vos côtés. Espérant que cela ne s'arrête pas maintenant.

Rémy (Biel / Bienne, Suisse) ( 8 juillet 2017)

Cher Yves,

Comme bon nombre d’écouteurs, je fus estomaqué d’apprendre que Couleur 3 ne diffuserait plus La Planète Bleue.
J’ai découvert l’émission lors de ma venue en Suisse, il y a 6 ans, mais essaie de rattraper ce retard du mieux possible (mission de ces dernières semaines : télécharger tous les podcasts disponibles, car je ne souhaite pas être dépendant des choix de certains pour pouvoir t’écouter). Le jour ou j’aurai des enfants, crois-moi que La Planète Bleue fera partie de leur éducation.
Notre rencontre à Grenoble, la veille de Noël 2016, fut une des plus belles de ces dernières années. Quel dommage que la pâtisserie fermait aussi tôt, j’aurai eu un grand plaisir à continuer notre conversation. Je me permettrai de te faire signe quand je repasserai dans la région. J’espère très sincèrement que tu puisses poser ta voix, ton excellente sélection musicale, et ta soif de partage sur d’autres ondes, plus ouvertes, plus intéressées par la qualité que par l’audimat ou le chiffre d’affaire.
La culture et l’ouverture d’esprit ne devraient pas être quantifiées, encore moins rabaissées pour plaire au plus grand nombre. Yves, ne doutes aucunement que tu as notre soutien, nous autres camarades écouteurs !
Si nous pouvons t’aider à poser ton ORNI — Objet Radiophonique Non Identifié — sur des terres meilleures, alors dis-le nous. Je te souhaite tout ce qu’il y a de meilleur, sincèrement, même si quelque-part c’est un vœu égoïste, car je veux pouvoir t’écouter, encore !
Ces quelques mots sont posés pendant que j’écoute le volume 9 de La Planète Bleue, sûrement le meilleur d’entre tous.
Merci, et à bientôt !

P.S. : note personnelle à Monsieur Nicolae Schiau et à la direction de la RTS.
S’il vous plaît, revenez sur votre décision. Ne soyez pas l’illustration de cette fameuse phrase d’Albert Einstein (c.f. la 4ème de couverture du volume 9 de La Planète Bleue).

Stéphane (Lausanne, Suisse) ( 7 juillet 2017)

Cher Monsieur Schiau,

Je vous écris pour vous demander de maintenir La Planète Bleue dans les programmes de Couleur 3, et je souhaite ici vous présenter mes arguments. Que la 3 veuille se renouveler est une bonne chose. Mais elle doit aussi rester fidèle à son identité, son esprit. Depuis que j'ai 13 ans, j'écoute Couleur 3, j'en ai trente aujourd'hui. J'adore cette radio. Avec le Lac Léman, cette chaîne est peut-être ce qui me plaît le plus ici, en Suisse romande. Couleur 3 a contribué à façonner ma manière de parler et de penser. Je suis votre auditeur fervent et fier. La première fois que j'ai entendu La Planète Bleue, il s'est passé quelque chose d'étrange : j'ai arrêté de faire ce que j'étais en train de faire et j'ai été hypnotisé par la voix et la force de l'émission d'Yves Blanc. J'ai vite compris son concept simple comme bonjour : une info, la présentation d'un livre ou d'un cd et un commentaire musical, en une heure. Avec cela, des morceaux de musique que je n'aurais jamais entendus ailleurs. La Planète Bleue est de loin la meilleure émission de la 3. L'enlever, c'est comme retirer du Louvre la Joconde. Elle est certes marginale car elle n'a aucun lien avec les autres éléments de la programmation, il n'y a pas ce côté déconne qui caractérise la chaîne, mais elle est exceptionnelle, indépendante, originale et unique ; et en cela (indépendance, originalité), elle est représentative de l'esprit Couleur 3. Non ? Dans le post Facebook dans lequel Yves Blanc a signalé que La Planète Bleue ne serait plus diffusée, il est noté que Couleur 3 souhaitait s'adresser à un public plus jeune. Monsieur Schiau, ne sous-estimez pas l'intelligence de la jeunesse. "Les jeunes" (ça veut dire quoi ? les 12-18 ans ?) sont sensibles aux interventions d'Yves Blanc et parfaitement aptes à les comprendre car le journaliste se sert d'un vocabulaire accessible. Ses contributions parlent peut-être même davantage à quelqu'un qui a 15 ans qu'à quelqu'un qui en a 40 et qui croit déjà connaître le monde. Les infos et les commentaires d'Yves Blanc sont décalés, on ne les a pas ailleurs – en tous cas pas sur les autres chaînes de la RTS ou dans les médias romands. Quand on est adolescent, on fait des conneries, on déconne et on est insouciant ; on est aussi curieux et enthousiaste que blasé et indifférent, mais quand quelque chose nous touche, on devient très réceptif. Yves Blanc parle d'écologie, d'avenir, de la politique et des médias comme personne. Il a une sensibilité culturelle et musicale rare et sait très bien la communiquer. Je suis finalement persuadé que Couleur 3 reste la bonne plateforme pour diffuser La Planète Bleue (et non pas la Première au style si sobre et sérieux). Monsieur Schiau, bien qu'elle s'écoute aujourd'hui facilement en podcast, cette émission bénéficie d'une visibilité sonore en étant diffusée sur vos ondes. Vous lui enlevez cela, vous lui enlevez beaucoup. Vous enlevez la probabilité que quelqu'un tombe dessus par hasard, par exemple en entrant dans un bar ou un magasin qui passe la 3. Couleur 3 n'est pas que le rose fluo bonne humeur, le rouge de la colère, le noir de l'humour et le jaune du rire. Il y a aussi le Blanc et le bleu. Avec mes meilleures salutations,

Philippe (Aix en Provence, France) ( 7 juillet 2017)

Non mais c'est juste pas possible... Normalement, si le film est bien fait, ça doit repartir ailleurs... Parce que finir, c'est juste pas imaginable...

Arnaud (Pays de Gex, Suisse) ( 7 juillet 2017)

Cher M. Blanc, c’est dans un avion de retour d’Asie que je prends le temps de vous écrire. Je suis franco-suisse et j’habite le pays de Gex, près de Genève. Juste avant de partir, j’ai eu le temps d’écouter votre dernière émission sur Couleur 3… Heureusement que je ne roulais pas vite ce jour-là, j’ai dû m’arrêter pour absorber la nouvelle.

Voilà des années que je vous suis le mieux que je peux et votre émission a été bien plus qu’une bouffée d’oxygène, elle a été un rayon de soleil émotionnel, intellectuel et spirituel dans une vie bien trop pleine. Je ne sais pas si j’étais toujours d’accord avec les points de vue exposés mais ils m’ont tous forcé à réfléchir, et je ne sais combien de choses nouvelles j’ai apprises grâce à vous.

Il va sans dire que je vais suivre de près la suite de La Planète Bleue et je ne peux qu’imaginer qu’il doit y avoir d’autres médias, radios, etc. qui doivent rêver de vous avoir chez eux.

Vincent (Pourrières (83), France) ( 6 juillet 2017)

Une boule dans la gorge... puis la lucidité de voir le monde tourner et les choses changer. J'ai découvert Couleur 3 lors de longues expérimentations solitaires dans une salle blanche du LETI de Grenoble, au milieu des années 90. Une claque pour moi qui était biberonné à France Inter depuis des années… On pouvait faire de la radio comme ça ?!! La Planète Bleue en fut immédiatement le joyau, tout aussi fascinant que les champs de microlentilles que je m’efforçais de faire pousser sur des plaques de silicium. Plus tard grâce à Internet, La Planète Bleue m'a accompagné lors de veilles tardives dans la salle de contrôle du premier Tokamak supraconducteur français. Elle est devenue si indissociable de ma vie que ma fille de 14 ans a grandi avec ces sons dans les oreilles, et qu'elle se délecte immédiatement des premières notes du générique lors des podcast du WE que nous écoutons religieusement en famille. La Terre est devenue trop petite pour qu'une émission aussi grande continue sur un média aussi… vieux ? Je suis sûr que la mutation sera profitable et que vous saurez inventer un nouveau modèle de diffusion et d'écoute, plus libre, plus loin, sûrement. A très vite !

Cédric (Genay) ( 4 juillet 2017)

Alors ça ne reviendra donc pas ? La Planète Bleue rendait rose une planète bien blanche. Triste fin. Dégouté. 23 ans de fidélité...

Antonin (Aviernoz, France) ( 3 juillet 2017)

A l’attention de PASCAL CRITTIN (Directeur de la RTS).

Monsieur Crittin,

Je vous écoute la gueule enfarinée dès potron-minet,
Je vous écoute aviné en soirée, enjoué en journée.
Mais cette fidélité est en train de changer, car de La Planète Bleue je dois me sevrer.

La Planète Bleue est un Objet Sonore Non Identifié qui ancre Couleur 3 dans la culture futuriste et contemporaine,
Qui tous les weekend tient les amoureux de la diversité musicale en haleine,
Qui donne le micro à des artistes de talent loin du star système.

Mais comment osez-vous amputer votre radio d’une émission aussi précieuse ?
Quel cheminement intellectuel vous mène à opter pour une atrophie culturelle foireuse ?
La Planète Bleue faisait pourtant briller C3 de par ses trouvailles mélodieuses…

Mister Blanc donnait de la consistance à votre radio,
Or vous décidez de vous en séparer et c’est idiot,
Tout cela dans le but de plaire à un plus grand nombre de badauds ?

Il rendait les musiques du monde accessibles à tous tel une vraie mère nourricière,
Avec sa voix suave et ses excellent commentaires, plus besoin de prendre de somnifères…
Et après 20 ans de fidélité, croyez-moi, nous écouteurs sommes un peu amers.

Je lance donc une pétition qui je l’espère sera l’objet d’une prochaine votation,
En attendant, de ce choix douteux, je vous demande justification,
Autrement de vos ondes vous assisterez à ma disparition !

Jeremy (Genève / Paris / Santiago du Chili / Bangkok, Suisse) ( 2 juillet 2017)

Merci. Dans un kebab des Pâquis. Au bord du lac, au Jardin anglais. A Santiago, pendant que je m'enfile un "completo". A Bangkok, pour les affaires, dans le "tchouk tchouk" en voyant la ville défiler sous ta voix. A Paris, du haut de la tour Montparnasse. Tu as toujours fait partie du voyage. Et là, tu me laisses tomber. Qui va m'accompagner maintenant ? Je m'en fous, je ferai semblant et j'écouterai les anciennes émissions en faisant semblant de "découvrir"... Merci pour tout. Merci pour ce sentiment de ne jamais être seul, même à l'autre bout du monde. Je t'aime La Planète Bleue !

Paola (Genève, Suisse) ( 2 juillet 2017)

Quoi !? Plus de Planète Bleue !! Mais qui va accompagner mes dimanches au boulot (ou autres jours maintenant que les podcasts existent). Je ne sais pas ce qui me manquera le plus : l'émission ou la voix d'Yves Blanc... Merci pour toutes ces années. Quant à moi, je me mets en quête d'une radio qui ne cherche pas à être "djeun" à tout prix. Alors, à bientôt, Yves !

Mimi (Neuchâtel, Suisse) ( 2 juillet 2017)

C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris la fin de cette émission. Je souhaite à présent remercier le GRAND HOMME de radio, M. Yves Blanc, pour ces décharges d'émotion musicale, pour avoir apporté un regard nouveau sur la mission de ce média qu'est la radio, pour avoir milité pour la vraie culture et ouverture au monde et pour sa voix envoûtante. A tout bientôt sur d'autres ondes plus permissives au développement de l'humanitude. Grand MERCI et reconnaissance à vous, Monsieur Yves Blanc.

Didier (Lausanne, Suisse) ( 2 juillet 2017)

Plus tard, plus loin. Merci pour "avant".

Nicolas (Unterschleissheim, Allemagne) ( 2 juillet 2017)

C'est avec une certaine tristesse et un peu de retard que j'apprends la nouvelle de la fin de La Planète Bleue sur Couleur 3, mais aussi que ce n'est pas forcement la fin tout cours... Je l'espère... Peut-être que les écouteurs et guetteurs du passe et du futur peuvent mettre en place une opération de crowdfunding pour aider une petite radio qui a une âme correspondant aux valeurs de La Planète Bleue à continuer cette émission qui rythme tant la vie de beaucoup d'entre nous le week-end. Alors Chiche ? Bien amicalement à YVES et à tous.

Stéphane ( 1 juillet 2017)

Bonjour les amis. Quelle tristesse que La Planète Bleue s’arrête sur Couleur 3. Il y a des choses que l’on croit éternelles et on retombe bien bas lorsque que cela s’arrête… Mes oreilles vont vraiment se sentir seules et oubliées...

Eric (Plerin, en Bretagne, France) ( 1 juillet 2017)

Ayant grandi en Alsace , et grand écouteur de couleur3 dans les années 80 ( les grandes années de cette radio déjantée...) , j'habite maintenant en Bretagne, avec la webradio branchée dessus, évidemment . Quel que soit la radio qui diffusera LPB , j'y serais de toutes façons. UNE REQUETE YVES : SORT NOUS UN COFFRET CD AVEC TOUS LES PODCASTS DEPUIS LE TOUT DEBUT. QUEL BEAU CADEAU SOUS LE SAPIN. J'EN RÊÊÊVE ....!!!!

Jean-Charles (Petersbach, France) ( 1 juillet 2017)

Bonjour Yves.

Depuis l'annonce de la dernière Planète Bleue sur Couleur 3, tu dois crouler sous une avalanche de courriels.
Le mien est un témoignage de plus pour t'expliquer combien La Planète Bleue est importante pour moi.
On s'était vu à soirée spéciale La Planète Bleue 8 à La Casemate. A l'époque, j'habitais pas loin de Chambéry.
Peut-être avais-tu remarqué en discutant ensemble, j'avais des appareils auditifs. C'est drôle, mais je suis un écouteur sourd.
Plus exactement, je deviens sourd, petit à petit, inéluctablement. Je passe les détails mais, en gros, les petits os de mon oreille externe se calcifient, et donc, de quelqu'un qui entendait normalement, je perds l'audition peu à peu. Et il est arrivé un moment où une aide auditive est devenue indispensable.
Tu comprendras sans doute que le son, la musique, les bruits, sont devenus pour moi très importants, car j'ai pris conscience qu'un jour, je ne les entendrais plus. Fini le bruit d'une rivière, les rires d'un enfant, le chant des oiseaux, les musiques...
J'écoute La Planète Bleue depuis ses débuts. Mais à présent, chaque semaine, c'est devenu un moment magique, une pose qui me fait oublier mon handicap. Quand tu nous dégottes des sons venus du bout du monde, c'est un bonheur, car ça, au moins, je l'aurais entendu au moins une fois. Par exemple, ce chant des Vanuatu sur La Planète Bleue 9, ou ces chants pygmées tellement incroyables.
En écouteur attentif, j'ai bien compris que La Planète Bleue sur Couleur 3, c'était fini. Mais qu'une autre radio pourrait reprendre ton émission. Franchement, je te le souhaite. Mais tu as raison. Pas possible de la brader au premier venu. A mon avis, tous les écouteurs de La Planète Bleue sont d'accord avec toi à ce sujet.
Merci à toi pour nous avoir donné tant de plaisirs durant toutes ces années, fait découvrir d'autres musiques, des sons extraordinaires, et fait voyager aux coins du globe.
En espérant t'entendre de nouveau à la rentrée.

Amicalement, Jean-Charles, écouteur sourd à Petersbach (Bas-Rhin)

Yvan (Guyancourt, France) (30 juin 2017)

J'ai découvert Couleur3 avec La Planète Bleue sur 104.8 il y a 22 ans, alors que je venais d'arriver à Belfort. Que du bonheur depuis tant d'années, une véritable porte ouverte sur le monde que je partage maintenant avec mes enfants chaque semaine. On adore tous ! J'ai tant découvert à travers cette voix si radiophonique qu'aujourd'hui je suis profondement triste. Merci à Yves Blanc pour toutes ces belles heures passées.

Carl (Grenoble, France) (29 juin 2017)

Ecouteur de La Planète Bleue depuis mon arrivée à Grenoble en 1997 à l'époque où Couleur 3 était encore diffusée en France. Webmaster du site depuis 2006 que je me suis astreint à tenir à jour en permanence. Engagé dans l'Economie Sociale et Solidaire depuis l'évocation de Terre de Liens par Yves Blanc dans l'émission. Oui, notre Planète Bleue nous est importante !

Nathanaël (Reignier, France) (29 juin 2017)

"Prochain départ pour la Terre... plus tard, plus loin, peut-être..." Cette émission m'a fait voyager durant toute mon enfance à travers son répertoire musical exceptionnel, des musiques ancestrales aux toutes nouvelles créations numériques. Elle m'a fait rêver du meilleur des mondes et m'a énormément ouvert l'esprit. "Cette planète fait du bruit, une véritable cacophonie". C'est grâce à La Planète Bleue que j'ai pris conscience de l'état de notre monde. Mais les pulsations de la planète, c'est surtout une voix, celle d'Yves Blanc. La voix de La Planète Bleue qui résonne toujours dans mon univers d'écouteur ordinaire. La voix d'Yves, c'est la Voix du Monde d'aujourd'hui et de demain. Nous sommes bien sur La Planète Bleue. Merci pour tout.

Richard (Stockholm, Suède) (28 juin 2017)

I deeply regret that RTS couldn’t keep you and sincerely hope that I will find you soon, podcasting. I discovered La Planete Bleue sur Couleur 3 almost 20 years ago while I was living in Switzerland. I have been following you since from each of the four continents, sometime in the jungle of Burma, sometimes from a skyscraper in NYC, or from the shore of Lake Malawi in the middle of Africa. I “forced” many indigenous to listen, blasting my weekend musical ubiquitously, leaving your traces everywhere. Some of my highlights with La Planete Bleue was: Ones in the jungle between Venezuela and Brazil, you made all the Indians dance to your podcast… until all batteries was finished hours later. They just loved your podcast. And when you broadcasted on the 12th of January 2013, one of my “sound card” that had sent you from Cambodia. Yves, you did send deep and intelligent observations, mixed with the very best music. Merci pour ces 20 ans!

Pierre (28 juin 2017)

Cela fait très longtemps, depuis mon adolescence, que La Planète Bleue fait partie de ma vie, c'est l'une des rares émissions, tout média confondu, que je suis assidûment, car elle ouvre l'esprit tout en berçant de musiques pointues et toujours justes. Quelle tristesse d'entendre notre dernière émission, mais j'ai foi en un avenir radieux pour La Planète Bleue et tous ses écouteurs. Votre émission m'accompagne toujours lorsque je suis en création et elle a participé à certaines orientations dans mes pratiques artistiques. Merci pour votre implication, votre bienveillance et votre exigence. J'attends le prochain départ pour la Terre plus loin, bientôt... assurément.

Mathieu (Porrentruy, Suisse) (28 juin 2017)

Merci !!!!! Pour ces découvertes, ce ton, cette voix...

Stanley (Attalens, Suisse) (27 juin 2017)

Couleur 3 a perdu son âme. Merci pour toutes ces Aiguilles Dans Le Rouge et pour cette belle Planète Bleue. Alors, plus tard, plus loin, peut-être avec Yello pour la 1000e ?

Jean-Luc (La Buisse, France) (27 juin 2017)

Dégoûté de voir que c'est la dernière Planète Bleue ?!!! Le patron de Couleur 3 a fumé ou quoi !!! Les boules.

Karine (Dole, France) (26 juin 2017)

La Planète Bleue, c'est une voix... celle d'YVES qui nous transporte dès qu'on l'entend, une ambiance feutrée, un univers planant, qui m'accompagne depuis tant d'années qu'il fait partie de ma vie. Merci YVES pour tout cela et vivement le retour, ailleurs, pour continuer ce voyage fantastique...

Jean-Charles (Petersbach, France) (26 juin 2017)

Camarade programmateur, Je ne sais pas si tu sais à quel point tu influences nos vies ? Ma compagne te voit comme un vieux pote qui me donne des conseils de lectures, de films, et bien sur de musiques. Car au final, ton boulot, c’est un peu ça, nous donner envie de lire, de voir et d’écouter notre planète. Aussi, je ne peux que te remercier de tes conseils durant toutes ces années. Alors, plus tard ? Plus loin ?

Arnaud (Paris, France) (26 juin 2017)

Plus tard, plus loin, peut-être ? J'ai découvert LPB sur Radio Nova dans les années 90, l'ai écouté des US avec un modem 56k, ai collectionné chaque podcast depuis sa parution dans iTunes... Maintenant, même si je dispose de centaines d'heures d'écoute, la nouveauté proposée par Yves Blanc me manque déjà. Alors, ce peut-être ?

Pierre (Meyrin-Village, Suisse) (26 juin 2017)

J'espérais aussi que La Planète Bleue durerait jusqu'à la fin de la Civilisation Industrielle... qui a peut-être disparu. Et donc La Planète Bleue n'a plus sa raison d'exister puisque nous n'avons plus besoin de rêver l'Avenir...

Vincent (Bulle, Suisse) (25 juin 2017)

À l'écoute de La Planète Bleue depuis le début, auditeur passionné de sons et d'ouverture de conscience, je suis atterré d'imaginer ne plus entendre chaque semaine ce que vous nous proposez... Mes enfants écoutent et apprécient aussi cette émission, heureusement qu'il reste quelques podcasts à réécouter. Yves, c'est comme si un ami disparaissait et ne sera plus au rendez-vous tant attendu. Espoir de vous retrouver sur une autre chaîne, tant pis pour Couleur3, si un podcast permet de continuer à vous suivre. Prochaine émission, plus tard, plus loin, SUREMENT ! MERCI, MERCI !!!!

Sebastien (Perouges, France) (25 juin 2017)

LA FIN ??????? J'écoute le dernier podcast de La Planète Bleue et j'apprends qu'il n'y en aura plus, tristesse et déception, voilà ce que je ressens. Ma fille va être soulagée, cela fait 15 ans depuis sa naissance que je la saoule avec ton émission. Je vais réécouter les podcasts anciens et continuer à faire vivre ce programme musical et culturel . MERCIIIIIIII

Jeremy (La Terre) (25 juin 2017)

Des années de plaisir, de bonheur, d'intemporalité, d’actus décalées… Merci Yves pour toutes ces découvertes et ces instants d’écoute d’une autre réalité. Couleur3 n’aura décidément plus la même couleur après ton départ ! On se prend à rêver de ton retour, de ces moments hors du continuum spatio-temporel de la Terre; comme ces dimanches après-midi où tout s’arrêtait, sauf La Planète Bleue…

Cíntia (Porto, Portugal) (25 juin 2017)

Merci pour cette bulle d'oxygène dans un paysage médiatique de plus en plus formaté et conformiste, où le questionnement n'a pas sa place. Je resterai attentive à vos prochaines déambulations, où qu'elles soient. Comme on dit en portugais, bem haja!

Franck (Vesaignes-sur-Marne, France) (24 juin 2017)

Une page de ma vie "se tourne" (et des autres camarades écouteurs également), LPB, la meilleure émission radiophonique !!! Innovante, dérangeante, mais surtout réaliste et visionnaire, avec toujours une grande ouverture sur le monde... Elle nous manque déjà... Merci pour "le son" et pour les instants magiques passés en votre compagnie !!! Bon vent !!

Cédric aka Syrdek le prêtre (Région de Lyon, France) (24 juin 2017)

Une planète ne meurt pas, Yves. Je vous en supplie, revenez vite en septembre 2017 ! Plus qu'une cinquantaine d'émissions environ et ce sera la 1000ème ! J'espère que c'est une blague en tout cas. Merci pour toutes ces années d'évasion. Big Love and special respect pour LPB !

Didier (Gland, Suisse) (24 juin 2017)

Quelle triste nouvelle de savoir que vous arrêtez, vous êtes la meilleure émission diffusée depuis la libération des ondes FM. Merci à vous pour tout le bonheur que vous nous avez apporté.

Olivier (Ardennes, France) (22 juin 2017)

De la liberté est apparue l'élégance. Restez élégant.

Estelle (Lausanne, Suisse) (14 juin 2017)

Toujours un plaisir de vous écouter, à l'infini en podcast, pour voyager au-delà de nos frontières. Merci à La Planète Bleue d'exister !

Calice ( 3 juin 2017)

La Planète Bleue volume 9 ? Attention, bijou... pour les personnes en recherche de délicatesse, d'élégance, de velours... Rugueux s’abstenir !

Nicolas (Unterschleissheim, Allemagne) (21 mai 2017)

La Planète Bleue volume 9 est arrivée... et nous l'écoutons et la réécoutons sans nous lasser... Sans compter les émissions avec des thématiques toujours intéressantes et attaquées sous un angle différent. Du bonheur pour notre famille.

Alex (Genval, Belgique) (12 mai 2017)

A real honor to find KEDA part of such fine selection, La Planete Bleue VoL. 9.

Guillaume (Mulhouse, France) ( 7 mai 2017)

Je suis en voiture samedi à 12h45 avec La Planète Bleue en direct sur la 3 et là, franchement, j'ai dû me garer au plus vite pour écouter Sequentia Legenda sur le parking du castorama... La dernière fois que j'ai eu autant de frissons en écoutant de la musique, c'était lors du passage de Carbon Based Lifeforms sur La Planète Bleue en 2003. Merci beaucoup à Yves Blanc de nous faire découvrir des pépites musicales. Vive l'ambient !

Pierre (Meyrin-Village, Suisse) (18 avril 2017)

Je vous remercie particulièrement, Yves, pour "La Planète de samedi dernier" sur la recherche de la Vie intérieure.

Sans aucune transition, quoique, quand dira-t-on "A la Paix comme à la Paix" ?

Aymeric (Peillonnex, France) ( 9 avril 2017)

Je vous écoute depuis de nombreuses années, vous êtes mon petit bonheur de fin de semaine ! Une mine d'infos et d'espoirs dans ce monde splendide et lumineux noirci par tant d'inutiles, merci monsieur Yves Blanc et toute votre équipe.

Olivier (Auxerre, France) (27 mars 2017)

Ouverture et créativité, cela m'invite à projeter dans la matière par le son et l'image ! Merci de nous relier à ce que nous sommes !

Jérôme (Genève, Suisse) (26 mars 2017)

A chaque émission, je prends une note sur une référence littéraire ou visuelle, toujours en quête de projet artistique, scientifique où l'homme et son rapport au monde est essentiel. Merci d'être là pour élever le paysage sonore au niveau du rêve d'un monde en mutation constante, c'est un vrai plaisir des sens que de vous suivre.

Agnèle (Mont-sur-Rolle, Suisse) ( 5 mars 2017)

Chaque dimanche matin, c'est la tradition avec le petit déj ! J'adore cette émission bourrée d'infos intéressantes sur notre planète et une musique top :-)

Cosmik lux (Valence, France) ( 4 mars 2017)

La Planète Bleue, c'est un peu comme un bon vin : plus le temps passe, plus c'est bon.

Jeudi15 films (Lyon, France) ( 7 février 2017)

Entre les tournages et la post-prod, toujours à l'écoute de La Planète Bleue sur Couleur3 et en podcast. La musique autrement, c'est ici. Depuis tant d'années mais toujours aussi bon.

Philippe (Paris, France) ( 2 janvier 2017)

Cher Monsieur Yves Blanc, j’ai eu le plaisir de vous découvrir sur Nova il y a quelques années déjà, je vous suis depuis sur podcast et chaque émission me donne la sensation de ce que j'imagine de l'apesanteur, d'une connexion universelle... rare, trop rare et précieuse sensation. J'espère que tout va bien pour vous et vous souhaite, ainsi qu'à l'équipe de l'émission et vos proches, une belle, heureuse, épanouissante, surprenante et merveilleuse année 2017. Au plaisir de vous écouter, et de vous réécouter.

Hyppolite (London, UK) (21 décembre 2016)

Merci pour cette bulle d'oxygène sonore ! Un second souffle quotidien dans cette société frénétique...

Bertrand (Montréal, Québec, Canada) (18 décembre 2016)

Audiophile notoire, auditeur de La Planète Bleue depuis des années, je voulais vous remercier pour la qualité de vos émissions. Trop rare à mon avis. Des sujets variés et en même temps bien ciblés, et une programmation musicale remarquable !

Christian (Beauvais, France) (17 décembre 2016)

J'écoute très souvent "La Planète Bleue" en podcast. La première fois a été un choc tant cette émission est de haute qualité. Bravo. Surtout, ne changez rien !

Carol (Rossdorf, Allemagne) (21 novembre 2016)

Emission motivante pour les optimistes intelligents et les sceptiques constructifs. Yves Blanc, merci pour vos belles inspirations infatigables !

Jean-charles (Petersbach (Bas-Rhin), France) ( 8 septembre 2016)

Après un été dont l'actualité n'a pas été des plus réjouissante, dans un monde de plus en plus fou, entre les guerres, les attentats, la destruction des écosystèmes, les pollutions, les catastrophes en tous genres et j'en passe... qu'il fait bon retrouver l'espace d'une petite heure une Planète Bleue calme, sensuelle et pleine d'invitations aux rêveries et aux voyages sonores. Continuons de rêver l'avenir... encore un peu.

Da mir (Sarajevo, Ex-yougoslavie) (23 août 2016)

Félicitations depuis Sarajevo pour cette émission exceptionnelle.

Miron Peku (Tirana, Albanie) (15 juillet 2016)

Cher Monsieur Blanc. Je m'appelle Miron Peku, je suis violoniste. J'ai terminé mes études supérieures au Conservatoire de Musique de Genève. J'ai suivi des séminaires à l'Institut des sciences où j'ai développé le concept Musique & Physique, inspiré par La Planète Bleue. Je suis un très grand fan de vous, et je vous félicite pour votre émission. Ça fait 10 ans que je vous écoute sur Couleur 3. Je suis aujourd'hui de retour en Albanie, mais toujours fidèle à La Planète Bleue. Je collabore avec plusieurs compositeurs albanais, et je suis inspiré par les musiques du monde de votre émission. Pas mal d'idées innovatrices… Meilleures salutations de Tirana.

Thomas (Belfort, France) ( 6 juin 2016)

J’aime beaucoup votre émission, un véritable voyage sans quitter mon bureau ! Merci.

Yann (Paris, France) ( 2 juin 2016)

J'ai quelque part dans mes archives des cassettes de La Planète Bleue que j'enregistrais religieusement sur Nova, à l’époque. Oui, des cassettes, c'était pas hier. Je me souviens que j'attendais impatiemment chaque semaine cette évasion d'une heure, le doigt sur la touche "enregistrement".
La musique me revient hier en tête, 20 ans après, et par curiosité je cherche sur google, des fois que... J'ai raté tout ça ???????
J'ai commencé à écouter la 900e. Ça n'a pas pris une ride, juste votre voix qui est plus granuleuse...
Putain 20 ans. J'ai encore du mal à réaliser. J'ai 39 ans maintenant, ça me fait un coup...

Red (Lyon, France) (21 mai 2016)

La 900ème LPB aujourd'hui ! On s'approche de la 1000ème... Ça passe vite le temps... Merci C3 et Yves ! Peace.

Antoine (Le Perreux, France) (26 avril 2016)

Des voyages interstellaires qui font vibrer.

Vivien (Corenc, France) (17 avril 2016)

Après avoir découvert La Planète Bleue alors que je médicalisais une expédition avec des Suisses dans l'Himalaya indien, je me réjouis d'écouter chaque nouveau numéro dès que je pars en montagne, lors des marches d'approche qui sont devenues des moments de plaisir, de découverte et d'ouverture.

Pierre (Meyrin-Village, "la planète bleue !") (29 février 2016)

"Quelque part, quelque chose d'incroyable attend d'être connu", dixit Carl Sagan, cité par Yves Blanc dans la 887ème Planète Bleue. Cette "chose" est là depuis plus de 20 ans, juste au bout de vos oreilles et sans doute en permanence, où que vous soyez dans l'Univers : ça s'appelle "La Planète Bleue"...
En espérant que La Planète Bleue, qui justifie à elle seule le paiement de la redevance, durera jusqu'à la fin de la civilisation industrielle — même si cette échéance, comme John Trudell, ne me dérange pas...

Philippe (Dijon, France) (18 janvier 2016)

Merci pour votre émission que je ne manque jamais. Vous êtes un souffle de paix indispensable.

Syrdek le prêtre (Lyon, France) (12 décembre 2015)

Ce livre bleu est comme l'émission : intemporel !

Sylvia ( 4 novembre 2015)

Un grand merci à toi pour cette "résurrection" de Deus Ex Machina. Bel hommage à Igor avec Arvo Pärt, tout en subtilité et délicatesse, comme tu sais si bien le faire, j'en avais les larmes aux yeux.

Nicolas (Changchun, Chine) ( 3 novembre 2015)

La Planète Bleue est l'émission qui accompagne les globe-trotters. Ce soir je l'écoute de Changchun en Chine en podcast, et ce n'est que du bonheur. Bonne continuation pour notre plaisir en bleu.

Didier (Niffer, France) (31 octobre 2015)

Oasis de sable et de silicium au milieu d'un désert d'acier... Mille mercis.

Cécile (Lyon, France) (13 octobre 2015)

Ces tout petits bouts de sons qui mis les uns à la suite des autres par des artistes créent un morceau, ces morceaux, parfois de styles bien différents, mis les uns à la suite des autres créent une harmonie, grâce à votre génie, votre précision, votre vision du son. Merci pour cette délicieuse émission.

Patrick (Lausanne, Suisse) ( 3 août 2015)

Magnifique émission, tant au niveau musical que philosophique. Nous espérons un jour être sur une playlist !

Yoann (Finhaut, Suisse) ( 8 juillet 2015)

Écouteur vagabond, j'y reviens sans cesse et ne m'en lasse pas. Merci pour la découverte, merci pour les alternatives, merci pour un monde de possibles ! Le futur nous appartient, à chacun d'entre nous, êtres peuplant la planète bleue.

Alvaro (Carouge, Suisse) ( 5 juillet 2015)

Vraiment la meilleure émission de la RTS.

Pascal (Vuisternens-en-Ogoz, Suisse) (16 mars 2015)

Depuis 20 ans, écouteur des premières heures, je ne cesse de me régaler de tes musiques, de tes développements et tendances... Comme le dit si bien Edgar Alan Poe dans son poème "A Dream within a Dream" : « All that we see or seem is but a dream within a dream... », repris par le groupe allemand Propaganda. Tu nous ouvres les portes d’un monde vrai dans ce monde que l’on veut parfois vrai. Quoi de plus magnifique lorsque qu’un enfant de 5 ans, aux premières notes du générique de l’émission, lâche les yeux remplis d’étoiles... Oh... Mais c’est La Planète Bleue... Merci de nous faire partager ta passion des musiques qui nous correspondent.

Red (Genay (environs de Lyon), France) ( 8 mars 2015)

Merci pour votre présence sans discontinuité depuis 20 ans ! Toujours fidèle au poste... numérique, à présent ! L'unique émission culte découverte un après-midi sur Couleur 3... il y a 20 ans ! Merci Yves pour votre existence ! Cette planète bleue me rappelle mon enfance aux jolis ciels bleus aujourd'hui disparus...

Jérôme (Haute-savoie, France) ( 5 mars 2015)

Je viens d'écouter l'émission des 20 ans sur Couleur 3 et c'est pourquoi je te souhaite un bon et joyeux anniversaire. Que cela dure encore 200 ans. Ton émission nous fait découvrir des musiques hors-normes, enrichissantes et dépaysantes. Merci pour les 96 % (avis aux initiés).
Savez-vous la différence entre un pessimiste, un optimiste et un fataliste ?
Le pessimiste pense que l’Homme va à sa perte s’il ne fait rien pour changer ses habitudes (guerre, écologie, argent….). L’optimiste pense que l’Homme peut être meilleur et qu’il ne faut pas baisser les bras. Le fataliste pense que l’Homme peut être meilleur, fera tout pour le bien de l’humanité mais sait au fond de lui que tout est trop tard.
A bon cogiteur, salut.

Entropya (The pale blue dot) ( 5 mars 2015)

Un indicible instant courbé par la gravité de la situation. Une explosion d'humanité. Merci au Dinosaure du Futur et à tous ceux qui ont rendu et rendent possible La Planète Bleue.

Loic (Sydney, Australie) (18 février 2015)

Ce doit être un chouette endroit cette Planète Bleue. Merci de nous en montrer la voie. Elle fait du bien, elle apaise. La 803 fut ma première un beau matin vers Chatel, sous la neige et le soleil. Un réconfort, le sentiment à nouveau de confiance en l'Homme renaît, originaire du bleu, de la planète. Un timbre addictif, merci.

Le monde (La terre , Sans frontière ) (10 février 2015)

La musique du monde nous rappelle que nous sommes tous liés par le visible et l'invisible. A l'écoute de la planète bleue, je me souviens que je ne sais plus d'où je viens car j'ai l'impression de vivre dans ces pays qui me font vibrer par leurs chants et leurs rythme. Merci de me faire parcourir l'espace invisible de la terre où seul mon cœur réagit.

Xavier (Ferney-Voltaire, France) ( 9 février 2015)

Bravo, félicitations ! Merci pour votre émission que j'écoute le dimanche sur Couleur3. Vous nous faîtes prendre conscience de pleins de choses. C'est génial. Surtout ne vous arrêtez pas !

Eman (Paris, France) ( 7 février 2015)

Quel bonheur de découvrir sans aucune contrainte toutes les semaines de nouveaux horizons. J'aime me dire qu'il vaut mieux penser plutôt que croire, LPB y contribue beaucoup. L'esprit qui vagabonde. Merci Yves pour ces fabuleuses émissions.

Oen (Lyon, France) (17 janvier 2015)

Salut à toute l'équipe de "La Planète Bleue", à Yves Blanc, à Gaïa ! J'écoute "La Planète Bleue" depuis 1997. "L.P.B." m'a fait découvrir TANT d'artistes, sur Gaïa ! Un GRAND MERCI ! J'ai tant de souvenirs et d'émotions collés à certaines "L.P.B." ! C'est si rare et précieux de pouvoir écouter de bonnes fréquences sonores et d'apprendre ce dont est capable l'humain (dans le positif, comme dans le négatif...). Que (sur)vive looongtemps "L.P.B." ! Respect ! Merci à tous !

Michèle (Strasbourg , France ) (10 janvier 2015)

Le monde est fou et je suis atterrée !!! Peut être, tu n'as même pas remarqué parce qu'on est mal mais par hasard je viens de voir que tu as 20 ans aujourd'hui. Je te souhaite longévité et j'y pense très fort, encore plus encore... et je t'écouterai toujours...

Stephan (Morges, Suisse) ( 8 janvier 2015)

Je vous félicite pour la longévité de votre émission. Voilà vingt ans que j’ai entendu pour la première fois La Planète Bleue. D’abord, elle m’a paru si étrange que j’ai cru à une émission spéciale. Puis, j’ai compris que c’était une nouvelle émission hebdomadaire, et j’ai décidé de l’enregistrer, craignant qu’elle ne durerait pas. J’ai conservé précieusement ces enregistrements et les réécoute de temps en temps.
Je vous remercie du soin que vous y mettez et de me faire découvrir des musiques qui sortent de l’ordinaire.

Raphaël (La Verrerie, Suisse) ( 1 janvier 2015)

Merci pour votre passion de découvreur, de guide radiophonique. Merci de partager toutes ces découvertes. Le remède dominical de beaucoup de petits hommes bleus. Réécouter Sa Ding Ding, Saycet ou Solar fields, c'est voyager parfois très loin en votre compagnie.

Catherine (Lausanne, Suisse) (19 décembre 2014)

Je croyais que je n'aimais pas la musique électro et que la science-fiction ne m'intéressait pas beaucoup, et voilà que j'ai découvert La Planète Bleue... Une merveille pour les oreilles, pour l'esprit, que je podcaste et réécoute souvent plusieurs fois dans la semaine... Merci pour cette alchimie élevée, accompagnée de votre voix magnétique et pas pressée, mon univers s'est élargi et je me sens très "connectée"... Merci !

Boris Blank / YELLO (Zürich, Suisse) (18 décembre 2014)

It is a pity that there are so few Blue Planets in the cosmos of innumerable radio shows. Not to mention the galactic charm of Yves Blanc’s voice.

Pascal (Toulouse, France) (15 décembre 2014)

Je ne remercierais jamais assez Yves Blanc de nous ouvrir l’esprit grâce aux mots et à la musique. A la limite de l’espace et du temps, grâce à toi, le futur est présent. Chaque émission est un voyage intérieur. Merci de réconcilier technologie et écologie. Peut-être sommes-nous au début de l’ère de la techno-écologie pour un monde enfin « Humain »… Avec La Planète Bleue, je me suis rendu compte que je n’étais plus seul… Merci.

Raphaël (Paris, France) ( 6 décembre 2014)

Une émission suave pleine de découvertes, qui montre la voie et donne espoir.
Merci.

Petrouchka (Lausanne, Suisse) ( 1 décembre 2014)

Tombée sur un bout d'interview de toi sur Couleur3 il y a quelques jours, voix toujours aussi mythique, veinard; si je me réincarne en mec la prochaine fois, je demanderai la même.

Nathalie (Montalchez, Suisse) (27 novembre 2014)

Que dire du Volume 8 ? Tout. Mais les mots manquent devant ces découvertes musicales. Ma préférée : Urna dont la voix exceptionnelle remue l'intérieur, et les larmes coulent toutes seules. Merci Yves Blanc !

Boris Blank (Zürich, Suisse) (23 novembre 2014)

It was a great pleasure to listen to "La Planete Bleue" yesterday. Big time, big show, very good selection of songs, and the brilliant voice of Yves Blanc.
Congratulations.

Florian Ewan (Nyc, Le monde sensible, sensé) (18 novembre 2014)

Toutes mes admirations YB. Merci pour tout. Vous êtes le Earthship de la musique, La Sonde des Sons, L'essence des sens ciel. Un regard palpable, un voyage statique, satyrique et dynamique, thermique et spacial.
Vous êtes le Nitrogène Acoustique de mes poumons. Bien à Vous
Florian T désorienté

Daniel (Crans-Montana, Suisse) (17 novembre 2014)

Bravo pour le volume 8 de LPB. Je viens de l'écouter. Excellent choix musical et c'est, encore une fois, un merveilleux voyage par le monde à travers la musique !

Jean-Charles (Montmélian (Savoie), France) (15 novembre 2014)

Nous étions hier soir à "La Casemate" de Grenoble pour une soirée exceptionnelle en présence d'Yves Blanc et Caza pour le lancement de La Planète Bleue Volume 8.
J'étais très ému de rencontrer et discuter avec Yves, que j'écoute depuis des années.
Merci beaucoup à Yves Blanc et Caza pour leur gentillesse et leur accessibilité.

Phase3 (Grenoble, France) (15 novembre 2014)

Lanceurs d'alerte ou simple témoin d'une civilisation en perdition, nous le savons tous : "Les arbres ne vont jamais jusqu'au ciel".
L'idée est peut-être aussi que, comme au Japon avec Fukushima, la Nature, l'Energie, Dieu (appelez ça comme bon vous semblera) sera toujours la plus forte. Toute prospective, parce qu’erronée, est alors inutile.
Merci pour ces émissions explorant le champs des futurs possibles, même si peu des scénarios se réaliseront, et pour la soirée du 14/11/14 à la Casemate de Grenoble.
Aujourd'hui, le meilleur des cadeaux que puisse faire l'Humanité à cette "Planète Bleue" est, surement, de disparaître.
Amitiés.

Nicolas (Herbeys (38), France) (22 octobre 2014)

Longue vie à la planète bleue... et vivement le 10 nov pour pouvoir glisser le volume 8 parmi les autres CD sur l'étagère !

Arnaud (Strasbourg, France) (19 octobre 2014)

Bonjour Yves, merci de continuer à défricher les sons futuristes et à faire vibrer nos oreilles de bonheur. Tu sais, cela fait bientôt une décennie que je suis tes émissions et que je les archive fébrilement, et le plaisir est toujours intact.
J'ai commencé à t'écouter à la radio, sur Couleur3, depuis ma Franche-Comté natale, en archivant chaque émission ou presque sur des cassettes.
Puis je t'ai suivi en Allemagne via Internet et depuis plusieurs années, je me réjouis de te retrouver chaque week-end via les fameux podcasts car en Afrique c'est le seul moyen de "te capter". Je viens de commander le dernier opus (le 8ème) et je l'attends avec impatience je dois dire. Longue vie à LPB. Bonnes recherches à toi ! Continue à nous fournir tes pépites. Ca fait du bien... :)
Un fidèle auditeur-voyageur

Maxime (Vevey, Suisse) (11 octobre 2014)

EXCELLENT

Stéphanie (Lausanne, Suisse) (19 août 2014)

Après plus de 10 ans d'écoute, je ne me lasserai jamais de La Planète Bleue... Une émission intelligente qui nous fait voir la vie autrement. Merci pour toutes ces belles choses ! Merci à vous !

Nicolas (Ternay, France) (18 juin 2014)

Après de nombreuses recherches, j'ai trouvé le volume 2 de La Planète Bleue... Il ne m'en manque plus que deux ! Chaque émission est un moment de bonheur qui m'accompagne partout sur notre planète... bleue. Une bouffée d'oxygène qui est très vite partagée avec tous ceux à qui je la fais découvrir. Bonne et longue continuation...

Jean-Charles (Montmélian (Savoie), France) (19 mai 2014)

Usuellement, j'écoute La Planète Bleue chez moi, confortablement installé. Hier, je l'ai écoutée après trois heures de marche dans le massif des Bauges, devant un panorama sublime. C'était encore mieux... La Planète Bleue, l'oxygène des oreilles !

Cyril (Les Carroz, France) ( 2 mai 2014)

Hé, si il y a un truc que j'attends, depuis longtemps, et chaque semaine, c'est bien la diffusion de ton émission, merci pour ces voyages sonores !

Ottavio (Zug, Suisse) (21 avril 2014)

Merci à toi, camarade émetteur, pour ton travail, tes infos et ton émission. Je suis un fidèle écouteur depuis 1998 et je crois avoir encore des vieilles cassettes dans un carton...

Mina (Londres) (28 mars 2014)

Merci Yves, cela me fait très plaisir que ma musique passe sur La Planète Bleue, c'est un peu un rêve de petite fille qui se réalise ! A très vite.

Virginie (Salvan, Suisse) (19 février 2014)

"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend."

Frédéric (New-York, USA) ( 5 novembre 2013)

Merci d'ouvrir, chaque semaine, nos yeux et nos oreilles.

Michèle (Strasbourg , France ) (21 octobre 2013)

Quand tout est gris ? Je prends une petite dose de LPB, alors... je vois la vie en bleu... Dans le cadre de l'émission, tous les morceaux prennent une autre dimension, c'est fou ! Je me dis que vous êtes un peu comme un chercheur dans son labo. Ça prend du temps d'écouter, de lire, de décoder. Oui, le quotidien nous absorbe, alors vous le faîtes pour nous. Merci pour tout ça.

Rosario (Locarno, Suisse) (21 septembre 2013)

La radio comme je l'aime, toujours et encore La Planète Bleue...

Céline (Saint-Saphorin-en-Lavaux, Suisse) (15 septembre 2013)

Magique et bienveillante, une émission touchée par la grâce, qui aide à prendre du recul. Merci Yves !

Cédric (Lyon (ses environs...), France) ( 1 septembre 2013)

Tellement fascinant ! Merci d'être "là", dans ma vie, Yves ! Je vous écoute depuis le tout début... Superbe cette Planète Bleue !

Emilie (Lyon, France) ( 6 juillet 2013)

Je voulais vous remercier pour cette émission merveilleuse qui m'enchante à chaque écoute, j'ai l'impression de voyager sans bouger ! La Planète Bleue, c'est une inspiration, presque une forme de méditation. Merci pour votre enthousiasme radiophonique, c'est cool d'avoir des petits joyaux tels que votre émission.

Mo (Yverdon-les-Bains, Suisse) (28 juin 2013)

Grand fan de SF et amoureux de la Grande Bleue, j'écoute votre émission depuis bien longtemps. Un peu sceptique au début, puis charmé. On se laisse entraîner dans les abymes des océans, des déserts, des forêts, des lacs, aux rythmes des échos de la planète. Découverte après découverte, note après note, sujet après sujet, l'histoire du futur attise notre imaginaire. Comme sur une vague, je surfe souvent sur la toile à travers certaines de vos références. Ce qui me fait le plus plaisir, ce sont les ricochets improbables que cela occasionne. En Bref, continuez ainsi, je pense pouvoir dire que vous avez touché la corde sensible chez pas mal d’auditeurs. ;)

Anne (Saint-Etienne, France) (15 juin 2013)

Merci infiniment pour cette émission qui m'apparaît comme une bouée de sauvetage dans un marasme de musiques et d'émissions souvent inintéressantes. J'espère qu'elle continuera encore longtemps et que Yves Blanc nous fera découvrir encore beaucoup d'artistes, comme Sa Dingding ou Donso que j'adore, mais aussi beaucoup d'autres ! Encore merci !

Henri (Lyon, France) (19 mai 2013)

Message terrestre à destination des Terriens : merci à La Planète Bleue et son guetteur Yves Blanc pour nous faire entendre les pépites musicales qui résonnent comme le vent à travers les plaines. J'ai découvert La Planète Bleue sur Couleur 3 et je l'écoute depuis plus de quinze ans. Surtout avec un bon café, le dimanche, lorsque la pluie goutte sur ma fenêtre et que le tonnerre gronde au loin...

Arnaud (Bujumbura, Burundi) (30 avril 2013)

1er mars 2005 : mon premier passage dans ton livre bleu, mes premiers achats de tes formidables CD.
J'étais déjà fortement impressionné par le niveau général de "The Blue Planet", tant pour sa bande-son (on en prend plein les oreilles, ça nous fait voyager...) que pour les sujets traités (on en prend plein les neurones, ça nous fait cogiter...).
30 avril 2013 : toujours le même plaisir à écouter tes émissions via le net, à acheter le 7 ème volume et à télécharger les podcasts tant bien que mal (à cause de la connexion vacillante en Afrique). Continue ainsi Yves ! Longue vie à notre très chère Planète Bleue ! :)
Un fidèle auditeur-voyageur

Jean-luc (Annecy, France) (13 mars 2013)

Cela fait plusieurs années que j'écoute chaque semaine La Planète Bleue, notre planète bleue, je suis complètement accro !!! J'écoute plusieurs fois les émissions. Dans votre dernière édition, vous nous parlez une nouvelle fois du magbook "We Demain", j'adore. Je l'ai découvert dans une précédente émission et depuis je suis abonné. Continuez votre émission encore durant un siècle, on ne s'en lasse pas. Merci de nous faire voyager de manière immobile.

Marcel (Fribourg, Suisse) ( 2 mars 2013)

Chapeau bas pour l'émission du 02 mars 2013. Très bonne playlist et commentaires très intéressants. J'en deviendrais boulimique. Un gros gain au Loto = un billet Virgin Galactic ;-)

Manu (Nerac, France) (14 février 2013)

Bravo, continuez, je vous ai découvert avec We Demain.

Eric (Lyon, France) ( 8 février 2013)

Yves Blanc merci pour votre talent. Je prends un infini plaisir à écouter votre voix profonde, comme le sont vos pensées et votre lecture de notre monde. Vos disques devraient être remboursés par la Sécurité Sociale. Depuis que Couleur3 n'émet plus sur notre région, les podcasts de La Planète Bleue m'accompagnent lors de mes footings, mes sorties vélo, l'été à l'ombre sur une plage de Toscane, le WE dans le confort de notre canapé, avec mes enfants. Je suis un "écouteur" assidu de toute cette musique que vous savez capter. En ce moment NEU!... quel voyage ! Je vais lire "Les Guetteurs du passé"... Bien à vous !

Samuelpaul (Biarritz, Pays Basque) (19 janvier 2013)

Mille mercis Yves Blanc pour votre émission que j'écoute chaque semaine :)

Sébastien (La Chaux-de-Fonds, Suisse) (19 janvier 2013)

Merci à vous Yves pour toutes les années que j'écoute l'émission. En premier via mon walkman et maintenant en podcast. J'ai appris en vous écoutant, vous amenez des sujets que l'on aborde peu. Le constat est dur pour notre planète mais avec la communauté des écouteurs, je me sens moins seul. Merci et longue vie à La Planète Bleue.

Audrey (co-équipière de Morabia) (14 janvier 2013)

Morabia est un ketch de 7 mètres 50 battant pavillon suisse qui, malgré sa petite taille, n'a pas peur de parcourir le monde à la rencontre des autres et des paysages de notre planète bleue. Il se régale à faire vibrer les ondes océaniques des rythmes diffusés par La Planète Bleue, celle d'Yves Blanc, et de ses messages universels, à la seule énergie solaire. Depuis les confins du monde où l'homme doit prendre pleinement ses responsabilités pour survivre, l'émission nous aura bercés et accompagnés, de Lyon à San Sebastian de la Gomera, de Mindelo à Joao Pessoa, de la Dominique à Panama, du Costa Rica aux Galápagos, du Pérou à l'Île de Pâques, et d'Amanu à Raïatea… Merci pour cette émission, aussi indispensable que le chant des baleines, que les jeux des dauphins et que le vent dans les voiles. Bons vents à vous !

Ted (Gustavia, France) (26 décembre 2012)

J'habite dans les Caraïbes où l'accès à la culture se doit d'être un effort conscient quotidien ! Un grand merci à votre émission qui me permet de rester connecté aux musiques mondiales et novatrices, à l'évolution humaine dans toute sa frayeur aussi bien que dans toute sa beauté. Ce n'est pas une émission de radio, c'est du pain blanc pour l'âme.

Monique (Pico, Açores) (21 décembre 2012)

Lors de mon dernier passage à Yverdon, j'ai eu la chance de trouver le dernier CD nº7, le jour de sa sortie et la veille de mon départ. Un grand merci pour votre fidèle émission. Je vous souhaite de très bonnes fêtes depuis l'île de Pico Açores.

Onchex (Lausanne, Suisse) (16 décembre 2012)

Merci pour cette émission vraiment géniale !

Jo (Neuchâtel, Suisse) (14 décembre 2012)

Bonjour et merci. Merci pour cette émission qui me permet de me retrouver avec moi-même, qui n'a que des sujets intéressants, des découvertes musicales formidables, et surtout une ambiance tellement éloignée du quotidien bruyant et nerveux.
Sans oublier de mentionner Yves Blanc et son incroyable voix aux infrasons murmurés. La Planète Bleue est une perle rare dans le paysage radiophonique. Donc, bravo, merci et vivement plus tard, plus loin. Sûrement.

Yves, un autre (Anières, Suisse) (14 décembre 2012)

Les humains vivraient dans un environnement propre et respectueux de l'avenir, ils vivraient en paix et en harmonie avec eux-mêmes et avec les autres... s'ils écoutaient tous "La Planète Bleue".
Yves Blanc, merci d'y croire, et surtout merci de nous aider à y croire encore !!!

Fabien (Bursins, Suisse) ( 9 décembre 2012)

A propos du futur, quand des hommes trouveront des archives de La Planète Bleue, qu'en penseront-ils ?

Alain (Grenoble, France) ( 6 décembre 2012)

Les podcasts de l'émission tournent en boucle chez moi.
Merci Yves Blanc pour ces émissions uniques et indispensables...

Amanuel (Ternay, France) ( 5 décembre 2012)

La Planète Bleue est l'émission que nous attendons chaque samedi en famille. Enfin notre bouffée d'oygène qui nous permet de nous évader. SVP rééditez les premiers albums, nous voulons les découvrir. En tous cas un seul mot : MERCI et longue continuation pour notre plaisir.

Benjamin (La Chaux-de-Fonds, Suisse) ( 4 décembre 2012)

Bonsoir, je tenais à vous faire savoir que j'ai énormément de plaisir à écouter votre émission. Tant en podcast sur mon téléphone qu'ailleurs, et ce, à tout moment de la journée. Les questions que vous soulevez dans votre émission sont des sujets d'actualité. Certaines fâchent voire même blessent, mais les gens risquent tellement de passer à côté des problèmes que vous décrivez qu'un jour il sera trop tard. Bienvenue sur la Terre (1ère mère) les ami(e)s et, surtout, réagissons. Merci Yves pour cette perle rare qu'est ta/notre planète bleue... Prenons en soin.
Merci. A plus loin, plus tard, peut être... ;)

Mickaël (Bordeaux, France) ( 1 décembre 2012)

Un grand merci pour ce voyage magique dans des univers où le rêve est roi.
Une émission qui n'a pas d'équivalent en France...

Pascal (Chicoutimi, Québec) (25 novembre 2012)

Vous réchauffez mes hivers, colorez mes journées et vous dégagez le ciel de mon imaginaire...

Corentin.D (Mazamet, France) (21 novembre 2012)

Une émission hors du commun, différente, étrange, un merveilleux voyage dans le futur. Merci de nous offrir le billet !

Chris (Neuchâtel, Suisse) (18 novembre 2012)

Merci ! Ce mot résume tout.

Luis (Fribourg, Suisse) (17 novembre 2012)

Votre émission nous fait connaitre les quatre coins du monde avec un répertoire de musique très varié mais surtout elle donne des centaines de solutions disponibles aujourd'hui pour garder notre planète encore un petit moment bleue... Dommage qu'on vive un moment où le dévelopement durable et les énergies rennoublables font partie des étiquettes marketing plutôt que les utiliser vraiment avec intérêt pour l'écologie... On vit plutôt dans une planète verte, où la couleur du dollar prime sur toutes les choses, et surtout sur la protection de l'ambient. Voilà pourquoi j'ai du plaisir à vous écouter.

Sven (Carouge, Suisse) ( 9 novembre 2012)

Cela fait plusieurs années que je vous écoute et/ou podcast sur Couleur3. Et cela avec un très grand plaisir. J'inscris "et/ou" car selon les émissions, le contenu est tellement riche, les références tellement intrigantes qu'il est très pratique de pouvoir vous réécouter un bloc-note à la main, la page Google prête à exécuter une recherche.
Merci pour le si vaste horizon musical que vous proposez. Comme pour chacun d'entre nous, tout ne me plaît pas. Et c'est grâce à votre émission que je le sais et que je peux le dire.
Vos dossiers sur le nucléaire (là, je suis un immense fan), le temps, l'écologie et j'en passe m'ont permis de m'informer réellement et de dépasser le stade des oui-dires et des idées préconçues. Dans ce monde où l'information prend des raccourcis peu intéressants, il est rassurant de savoir qu'une autre information est possible.
Vous êtes précieux, Yves ! Je vous encourage à continuer ainsi à nous informer, nous instruire, nous faire réfléchir et nous émerveiller.

Greg (Toulouse, France) ( 5 novembre 2012)

Un grand merci pour cette superbe émission, découverte par le plus grand hasard dont je suis devenu un fan absolu. Quel dommage qu'on ne puisse remonter que sur un mois sur tout ce qu'on a pu louper. Je ne vous lâche plus ! Toutes mes sincères félicitations et belle et longue vie !

Richard ( 4 novembre 2012)

Je suis un suédois qui a vécu en Suisse jusqu'à la fin des années 90. La seule chose qui me reste, c'est votre émission de radio. Qui est infinie, universelle et très cool. Merci pour cet excellent programme qui me suit depuis le calme de l'archipel suédois jusqu’à un New York agité.
PS : ça fait des années que je n’ai pas écrit en français :-)

Franck (Vesaignes sur Marne, France) (31 octobre 2012)

Merci pour cette 750 ième !!! (déjà...) La meilleure émission radiophonique de tous les temps !!! Toujours une longueur d'avance Monsieur Yves Blanc, merci !!!

Flash (Petite île, La Réunion) (24 octobre 2012)

Vous est-il déjà arrivé de vouloir écouter quelque chose de fondamentalement différent des bouses insipides sans cesse ressassées à la radio ? D'avoir un avant-goût des musiques de demain ? De profiter d'un regard neuf et intelligent sur le monde ? La Planète Bleue est à la musique ce que Moebius est à la BD, remplie de perles sonores que vous n'écouterez nulle part ailleurs, un bon bol d'oxygène (avec un peu de LSD dedans :D) à apprécier avant de se coucher. Laissez-vous porter par la voix envoûtante d'Yves Blanc...

Shahar / aleph zero (Israël) (24 octobre 2012)

Yves, we really appreciate your always open ear and mind, and your support of different music!

Anthony (Calvi, France) (20 octobre 2012)

La musique est un art... On a tendance à vite l'oublier ! Merci de nous le rappeler.

PeeWee (Londres) (14 octobre 2012)

La Planète Bleue 7 dans les oreilles et un ciel bleu où volent des mouettes sous mes yeux... Des moments suspendus, où le temps s'arrête, ceux pour lesquels on a du plaisir à vivre. Merci, merci et merci. Bravo, bravo et bravo.

Helly (Nyon 1260, Suisse) (14 octobre 2012)

Il y a quelques années, j'écoutais Couleur 3 et, soudain, j'entends une musique de La Planète Bleue. J'ai eu un frisson le long de la colonne et me suis sentie totalement connectée, reliée entre la Terre, mon Être et l’Univers ! J'ai été stupéfaite et je suis ravie de rencontrer des êtres d'une autre dimension. A bientôt sur La Planète Bleue.

Thierry (Lausanne, Suisse) ( 8 octobre 2012)

Toujours un véritable plaisir que de découvrir chaque nouveau numéro de La Planète Bleue, en live ou en Podcast. J'ai hâte d'écouter la toute nouvelle galette estampillée La Planète Bleue 7.

Florian (Sassenage, France) (30 septembre 2012)

J'admire cette émission, vous êtes des précurseurs, vous innovez dans le monde des ondes radiophoniques. Voici la première émission qui va au-delà du présent, qui réfléchit sur l'avenir et s'interroge sur le passé. Continuez à embellir nos week-ends, vous faites partie de ces instants rares...

Emmanuel (Pont de l'Arche (Haute-Normandie), France) (29 septembre 2012)

J'ai pris l'habitude de vous écouter le soir, tranquillement dans mon lit, après avoir téléchargé votre émission sur ma clé. Merci monsieur Yves Blanc pour ces bons moments crépusculaires.

Onche (Lausanne, Suisse) (29 septembre 2012)

J'adore cette émission. Continuez comme ça !

Daniel (Crans-Montana, Suisse) (25 septembre 2012)

Je termine à l'instant d'écouter le volume 7 de La Planète Bleue. Je n'ai pas écouté ce disque......... j'ai voyagé grâce à lui ! J'ai fait le tour de la planète (Bleue). J'ai fait le tour de l'espace. Bref, génial ! Merci et à bientôt pour le numéro 8.

Laurent (Cork, Irlande) (30 août 2012)

Cela fait des années que La Planète Bleue dénonce le fait que les soit-disant pirates de Somalie sont en fait de simples pêcheurs qui n'ont d'autres choix que de prendre les armes pour résister à la surpêche et au déversement de produits toxiques sur leurs côtes. Il était temps qu'un autre média, en l'occurrence Arte, décide d'en parler par le biais du documentaire "Toxic Somalia". Mais diffuser ce reportage après minuit, voire même à 5h du matin pour la rediffusion, c'est comme fermer les yeux sur ce sujet sensible; on est au courant du problème, mais on ne veut pas en entendre parler. Un grand merci à La Planète Bleue de dénoncer des problèmes et des injustices graves à une heure de grande écoute.

Fred (La vernaz, Chablais) (26 juillet 2012)

Si une radio ne diffusait que La Planète Bleue, je l'écouterais toute la journée. Pour que le bonheur reste entier, elle ne dure qu'une heure. Et quel plaisir immense pour l'écouteur ! Indescriptible bonheur pour les oreilles et le cerveau. Encore, encore. (Un auditeur qui n'écoute que Couleur 3 depuis 30 ans.)

Julibi (Lyon, France) (24 juin 2012)

La Planète Bleue est un des moyens de relaxation les plus puissants au monde ! Merci !

Lionel (Evian, France) (12 juin 2012)

Enfin un écologiste qui parle d'autres choses que des parterres du jardin du Luxembourg...
La Planète Bleue devrait être reconnue d'utilité publique également pour l'approche et la connaissance des musiques proches, connues, reconnues de tous, mais aussi lointaines, inconnues, sorties de nulle part, improbables, différentes, ...
Je viens d'écouter votre émission du 27 mai où vous avez passé Tout Petit La Planète de Plastic Bertrand, chose extraordinaire sur Couleur 3. La musique prend son sens comme vous le faites, en l'introduisant, en l'expliquant. Rien ne dénotait de la philosophie de l'émission. Il suffit d'expliquer... La Planète Bleue devrait être écoutée à l'école, à la place des cours d'instruction civique qui n'existent plus...

Laurent (Meyrin, Suisse) ( 2 mai 2012)

Quand j'écoute cette émission, je m'entends vivre, je me sens bien et mon âme se repose... Merci pour ce moment d'évasion et de rupture avec ce monde aseptisé.

Christine (Haute-Savoie, France) (31 mars 2012)

Tellement, mais tellement... bien, ta Planète Bleue ! Merci et encore merci, Yves.

Nik (Albertville, France) (25 mars 2012)

Des années que j'écoute les sons et les histoires de La Planète Bleue, et c'est toujours aussi bien !! Merci pour toutes ces découvertes musicales, humanitaire, planétaire... Un grand merci à toute l'équipe.

Jean-Charles (Mont-de-Marsan, France) (17 mars 2012)

Merci pour cet "adieu" à Mœbius. On sait l'attachement de La Planète Bleue pour lui, et nous sommes nombreux à le pleurer.

Bob (Genève, Suisse) (16 mars 2012)

...à quand La Planète Bleue obligatoire aux sommets du G8 ?!...

Roger (Genève, Suisse) (29 février 2012)

La seule émission vraiment valable, qui a un sens et une grande reconnaissance envers la musique et la diversité culturelle, milles fois merci !

Fantasio_ (Satigny, Suisse) (22 février 2012)

Cette émission est un océan de bonheur sur la petite planète bleue !

Damien (Ammertzwiller / Alsace, France) (11 février 2012)

Quel moment de détente, de déconnexion du monde stressé d’aujourd’hui ! De plus, Yves, tu as LA voix qu'il faut à la narration de cette émission.

Pascal (Lyon - Vénissieux, France) (27 janvier 2012)

Bonne année à LBP et à ses écouteurs.
Comment faire aujourd'hui pour que tout ne soit pas "formaté", "aseptisé".
Comment avoir une pensée différente, nous, la population de notre planète Terre qui subit les dictatures de l'économie et de la finance. Il faut, peut-être, se rapprocher de notre "planète bleue", celle qui nous a enfantés et celle qui nous fait vivre. Yves et ses émissions sont un peu la voix porte-parole de notre planète, qui souvent nous alertent sur notre futur. Pour les voyageurs temporels qui se posent des questions : 1 heure de LPB par semaine, c'est sûrement l'anti-lavage de cerveau lié au "programme électoral français". La meilleure façon de ne pas rater sa "dose" est de récupérer les podcats, et de les écouter en temps voulu. Pour ceux qui ont raté l'épisode LPB n°715, jetez-y une oreille...
Amicalement, un écouteur LPB depuis fort longtemps, lorsque "Couleur3" arrivait encore par ondes éléctromagnétiques sur Lyon, calée sur le 89.3 FM.
PS: les intros parlées qui donnent des chiffres/constats en tout début de podcast font réfléchir... et se dire ce n'est pas possible.

David (Besançon, France) (21 décembre 2011)

A écouter jusqu'au bout de l'infini, dommage que l'infini ne dure qu'une heure !

Philippe (Dijon, France) (11 décembre 2011)

Voici une émission qui a tout pour agacer ; la même trame, les mêmes effets sonores, la voix du gourou et les messages apocalyptiques souvent répétés. Nous voila enrôlés dans une secte qui nous dit ce qu'il faut écouter, lire, voir et penser... Le monsieur qui nous cause au creux de notre oreille et qui ne supporte aucune contestation. Et pourtant, le charme agit depuis la première émission captée un dimanche de 96 à côté de Lyon jusqu'à mon podcast hebdo, ma came... La série de CD et même le book. Bref, je suis perdu !

Peter (Innerschweiz) (29 novembre 2011)

Grüezi.
Samedi soir, nous (ma femme et nos deux enfants de 9 et 10 ans) cherchions un peu de musique sur nos chaînes radio pour nous mettre dans l’esprit du marché de Noël à Zoug. Nous sommes tombés sur La Planète Funk et avons fini par danser à la lumière des bougies autour de la table du salon. Pas exactement ce que nous cherchions, mais beaucoup mieux. Nous vous félicitons pour cette émission.
Herzliche Grüsse aus der Innerschweiz

Natacha (Onex, Suisse) (20 novembre 2011)

Votre Planète Bleue me plonge dans un coma futuriste, m'inondant de bonheur pour le reste de la semaine ! Un BIG merci, à +

Nicolas (Grenoble, France) (18 novembre 2011)

Depuis qu'on ne capte plus "la 3" à Grenoble j'ai peut être perdu en fidélité... mais je passe régulièrement me podcaster un peu de cette magie... alors, merci, tout simplement !

Laurent (Villeurbanne, France) (15 novembre 2011)

MERCI. Oh oui, MERCI, pour ces heures de déconnexions, de découvertes, de fréquences poétiques, ...

Maya (Thônex/GE, Suisse) (14 novembre 2011)

Merci pour votre magnifique émission, un moment hors du temps mais qui nous fait réfléchir sur notre réalité et notre futur. J'adore vos conseils de lectures, ils m'ouvrent à de nouveaux horizons qui comblent ma soif insatiable de lecture ! Longue vie à La Planète Bleue !

Carine (La Chaux-de-Fonds, Suisse) (12 novembre 2011)

Quand l'extérieur est agressif, quand tout agace... Une heure de pur bonheur... De musiques magiques et de paroles intelligentes, alarmantes parfois mais tout aussi réconfortantes... La Planète Bleue, un petit moment à soi, pour se remettre "en question"... tout simplement MERCI.

Greg (Lausanne, Suisse) (30 octobre 2011)

Vous m'avez ouvert au monde des musiques rares, belles, authentiques et innovantes. Celles qui demandent de longues et avides recherches, une grande sensibilité et une attention particulière. Façonné par vos choix pointus et avisés, j'ai appris à explorer, à rechercher ces musiques pour les savourer, pour être transporté par ces sons uniques. Merci.

Sébastien (Pluguffan (Finistère), France) (30 octobre 2011)

Un grand merci pour ces voyages et découvertes sonores... Longue vie à votre superbe émission.

Sébastien (La Chaux-de-Fonds, Suisse) (25 octobre 2011)

C'est toujours avec un énorme plaisir que j'écoute votre émission qui me fait voyager autour du monde durant une heure. Merci de nous faire rêver. A quand le Vol. 7 ? Freedom & Peace

Serge (Grenoble, France) (24 octobre 2011)

A quand le volume 7 ? Je suis fan depuis 100 ans !

Franck (Vesaignes, France) ( 2 octobre 2011)

La meilleure émission radiophonique, toujours une longueur d'avance, sans faire l'impasse sur le passé... Merci.

Nicolas (Lyon, France) (31 août 2011)

Une émission plus que géniale qui rythme notre week-end toutes les semaines, réservée à des initiés qui connaissent Couleur 3 et La Planète Bleue. Du pur bonheur.
Encore merci et longue continuation pour notre pur plaisir.

David (Sainte-Croix, Suisse) (27 août 2011)

Un grand merci à toi Yves ainsi qu'à toute l'équipe de La Planète Bleue pour cette magnifique émission. Un régal d'en apprendre toujours plus. Quelques grammes de finesse dans un monde de brutes ;-). Merci à tous et toute bonne continuation.

Vinicius Bezerra (Fortaleza, Brésil) (20 juin 2011)

La meilleure émission radio que mes oreilles aient déjà écoutée ! Yves Blanc est osé et sensible, un artiste. :)

Christian Vadi (Marigot, Saint Martin, Caraïbes) (26 mai 2011)

Merci pour votre engagement dans ces recherches pertinentes, vos conclusions lucides et vos transmissions enrichissantes ;-)

Dominique (Genève, Suisse) (20 mai 2011)

Il serait absolument génial si les volumes 01 et 02 étaient réédités.

Juliette (Lyon, France) (19 mai 2011)

Bonne fête Monsieur Yves Blanc ! Qu'est ce que la folie... Quelqu'un me disait : "Actuellement, ce serait de dire non aux règles établies et au conformisme". C'est ce que j'aime avec La Planète Bleue. Merci.

Jean-Charles (Mulhouse, France) ( 1 mai 2011)

Quand je n'écoute pas "La Planète Bleue" ou que je ne suis pas sur Couleur3, j'écoute par le biais des ondes Le Mouv', une radio qui a le mérite d'exister dans le PAF... Et hier, vers 18h, dans l'émission d'Eric Lange, le forum de Mouv', quelle ne fût pas ma surprise d'entendre le titre de Fujiya & Miyagi, "Seize Nuances de Noir et de Bleu".
Si je demande autour de moi qui connait Fujiya & Miyagi, je pense obtenir un paquet d'oeils ronds interrogateurs...
Combien de radios FM en France passent des titres de Fujiya & Miyagi ? Il ne doit pas y en avoir des masses.
Et si je connais, c'est grâce à la programmation unique de "La Planète Bleue". Alors, merci à toi de nous faire découvrir ce genre de musique, et d'avoir toujours un coup d'avance sur les autres radios...

johan (la vallée des roses, un endroit dans le monde) ( 1 mai 2011)

Merci à toi Yves et à toute ton équipe de nous transporter avec tant de spiritualité et de franc parler.
J'ai connu ton émission en 2004 et depuis je n'ai jamais pu oublier cette émission qui m'a déconnecté de ma petite existence misérable et m'a rassuré sur le fait que je ne suis pas seul à penser un monde différent.
Merci pour tout......

Yanick (Genève, Suisse) (29 avril 2011)

La meilleure émission de radio dans son genre, pas naïve, sobre, concise et musique envoûtante. Une heure, c'est toujours trop court !

Ravalone (Vallée de Joux, Suisse) ( 9 avril 2011)

Tout est dit... Bravo pour cette émission qui nous transporte et nous fait rêver musicalement, et qui devrait être obligatoire dans les écoles... histoire d'ouvrir en peu les esprits. Longue vie à La Planète Bleue.

Yan Cyrille (Beynac et Cazenac, Dordogne, France) (29 mars 2011)

Bonsoir ! Voilà bientôt une dizaines d'années que j'écoute La Planète Bleue et que je pianote sur mon ordi, et quelle ne fut pas ma surprise, ce soir en cliquant sur un lien, d'être convié à signer le Livre Bleu de L P B !! Crotte de bique et bonbon noir, que ne le sais-je plus tôt !?! Envahi par une émotion inouïe, je clic sur message et me retrouve tel l'écrivain devant sa page blanche avec la hantise des phrases à écrire... Alors, humblement, MERCI à toi YVES, d'exister, d'écrire, d'être cet îlot de fraîcheur dans cet océan de stupidités des ondes dont les vagues viennent s'échouer dans mes oreilles et pour tes musiques "insensées" qui rythment samedi-z-et dimanches !! MERCI également à CHRISTOPHE pour son aide, ses mails, CARL pour le site et tous ceux (celles) qui travaillent dans l'ombre pour mener à bien cette aventure chaque fois renouvelée. Allez, j'avais décidé de faire court : tam-tam et réacteur, du sable et du corium... No passaran !!! Et surtout, surtout : RESTONS GROUPéS !!!

Silvio (Genève, Suisse) (16 mars 2011)

La Planète Bleue est le chant du cygne d'une société à la dérive, un condensé de tout ce qu'elle a encore de plus beau à offrir...

Jean-Yves (Haute-Savoie, France) ( 9 mars 2011)

Que de souvenirs en évoquant cette émission...
Musique du futur ? Oui mais comment retrouver les émissions du passé ?
Y a-t-il un endroit dans le nuage où elles seraient stockées et disponibles ? :)
En tout cas un grand merci d'exister et de me procurer des instants magiques !

Ron (New York) (27 février 2011)

Je suis actuellement à NY et c'est vraiment magique de se balader avec La Planète Bleue dans les oreilles.
En fait, chaque fois que je suis à l'étranger, peu importe la ville ou le lieu, La Planète Bleue est avec moi. Un point de vue radicalement différent...
Je n'étais pas forcément un fan de SF. Depuis que je suis La Planète Bleue, cela bouscule mon imaginaire. Ta façon de nous faire connaître le cinéma me donne l'envie d'en savoir plus. J'ai réussi à me procurer le film "Moon" de Duncan Jones. J'ai beaucoup aimé. Encore un grand merci d'être un défricheur de nouveauté.

Ludovic (Plzen, République Tchèque) (21 février 2011)

Bonjour Yves. Merci pour cette vision décalée de l'actualité du futur. Enfin des questions intéressantes et une approche originale loin des spectres de la pensée unique des journalistes en manque d'imagination. Quant aux choix musicaux, bravo. J'ai enfin retrouvé le goût d'écouter la radio une heure par semaine :-)
Un seul regret, les anciennes émissions ne sont plus disponibles en podcast. Ne serait-il pas possible de les rediffuser ?

Nicolas (Giller, Suisse) (20 février 2011)

J'écoute votre émission depuis ses débuts sur Couleur3. Merci pour la qualité musicale et et les informations que vous nous faites partager. L'émission sur les dauphins m'a beaucoup intéressé et je vais m'atteler à la lecture des différents ouvrages cités. Longue vie à La Planète Bleue !

Bec (Haute Savoie, France) (17 février 2011)

Bravo pour la dernière émission, j'ai copieusement fait tourner le lien du podcast ! Longue vie à La Planète Bleue !!

Vinícius (Fortaleza, Brésil) (17 février 2011)

J'ai beaucoup aimé l'émission consacrée aux dauphins. Super.

Vinicius (Fortaleza, Brésil) ( 5 février 2011)

C'est rare pour les permanents nostalgiques du futur de trouver de la bonne musique, de la réflexion et de la détente dans une seule émission. Chapeau. Et surtout ne vous arrêtez pas !

arno (Lyon, France) ( 2 février 2011)

Vous m'offrez une déconnexion totale, une relaxation de l'esprit, une ambiance, un monde parallèle... Je vous écoute au boulot et c'est dur de revenir dans le présent. Merci pour tout et surtout ne vous arrêtez pas !!!!

tiponch (28 décembre 2010)

Tu es un chevalier des temps modernes, tu ouvres les consciences. Merci !

pedrohm (yod, aleph) (22 octobre 2010)

Merci.

Jacques (Lausanne, Suisse) (11 octobre 2010)

Salut. Ecouter Couleur 3 avec Duja c'est marrant, mais, écouter La Planète Bleue avec Yves Blanc, c'est planant. Que du bonheur, grand merci. Haaaaaaa ces musiques.
Jacques, 58 ans

Steph (Anniviers, Suisse) ( 7 octobre 2010)

Quant je pense que je n'ai écouté que 52 émissions. J'en ai raté plus de 600 :-(...
En lisant les messages, j'ai pris conscience que j'ai une autre famille...
Merci à toi Yves Blanc.

Xavier (Lyon, France) ( 4 octobre 2010)

15 ans à t'écouter Yves, 15 ans de plaisir, merci pour tout.

Emmanuel (Thoiry, France) ( 4 octobre 2010)

La Planète Bleue ou comment se sentir sur une autre planète, dans une autre dimension, loin de ce monde dans lequel certain(e)s se sentent de plus en plus étranger... merci Yves.
A quand les archives complètes de toutes les émissions ?

Jerome (Prevessin-Moens, France) ( 2 octobre 2010)

Quand je suis loin de chez moi, quand j'ai un blues au coeur, j'ai toujours mes podcasts de La Planète Bleue. Alors, je me sens partout chez moi et une profonde sensation de plénitude m'envahit. Merci 1.000.000 de fois. :)

Saul (25 septembre 2010)

Une bouffée d'oxygène sonore dans un paysage musical chaque jour plus terne et désertique. Culte. Incontournable.
Pour tout ce que tu as fait et tout ce que tu feras, merci Yves Blanc.

Caroline (Thônex, Suisse) (25 septembre 2010)

Pas assez de mots pour décrire le bonheur de vous écouter ! Juste MERCI !

Jean-François (Illfurth, France) ( 4 août 2010)

Restez fidèle à vous même... Dans un univers infini, nous avons statistiquement toutes nos chances d'être écoutés... et parmi le vacarme ambiant, le son de La Planète Bleue le sera incontestablement...

Philippe (Tassin la 1/2 Lune, France) (20 juin 2010)

Le futur ? Il commence ici et maintenant. Merci de ces découvertes et intentions.

Claire (Lausanne, Suisse) (12 juin 2010)

Je me sens parfois étrangère à ce monde mais dans votre émission jamais... Ces musiques que vous trouvez me transportent au plus profond de mes entrailles... Celles de la Terre... Mère...

Didier (Chermignon, Suisse) ( 1 juin 2010)

J'ai toujours rêvé de chiner dans la brocante du futur... Mister Yves réalise ce souhait musicalement. Merci.

Grégoire (Gland, VD, Suisse) ( 3 mai 2010)

Un grand merci pour les émissions et les podcasts, quel bonheur de les écouter en promenant ma fille dans son berceau : elle dort et moi je pars en voyage intersidéral dans la campagne vaudoise ! Sa mère s'étonne toujours de la longueur de nos promenades...

Mathieu (25 avril 2010)

Merci d'exister, c'est un souffle d'air frais, votre émission, dans le contre courant total du reste des médias.

Dmitry Dubov / Fizzarum (St. Petersburg) (11 avril 2010)

You've made a good selection of tracks for each release. Good work!

mica ( 8 avril 2010)

J'écoute à l'instant l'émission spéciale Neu! en podcast. C'est une merveille, merci, plein de superbes références

Régis (28 mars 2010)

Merci Yves, superbe émission sur NEU! ! A podcaster d'urgence !!

Boris & Dieter / Yello (21 mars 2010)

Great music and great packaging, as always with your excellent series.
All the best

Patrick (18 mars 2010)

Yves... Un grand merci pour me faire voyager musicalement et spirituelement grâce à tes recherches musicales, j'échappe et j'oublie notre quotidien sur cette planète loin d'être bleue... Malheureusement !!! Ne change rien.

Caro (Osaka, Japon) (15 mars 2010)

Fidèle écouteuse de la planète bleue depuis maintenant des années, je suis vraiment heureuse de pouvoir vous emporter avec moi à l'autre bout du monde... Internet, quelle invention formidable ! Même ici au Japon, je ne rate pas une émission !
Un grand merci pour toutes ces découvertes musicales, ces informations que je n’aurais eues nulle part ailleurs et au bien que vous faites à mes oreilles chaque semaine !
Bonne continuation, et à la semaine prochaine !

aurélie ( 6 mars 2010)

Comme le disait l'auteur de science-fiction René Barjavel : "Il faut vivre chaque seconde comme un siècle de merveilles. Un regard sur une fleur contient l'univers et l'éternité.".
3600 secondes à l'écoute de cette émission, c'est un voyage spirituel en dehors des sentiers battus...
Merci beaucoup !

Pascal (30 janvier 2010)

Comme beaucoup d'autres, je suis La Planète Bleue depuis ses débuts et voulais juste vous remercier pour ces moments magiques, graves, drôles mais toujours intéressants. Il serait formidable de pouvoir retrouver l'ensemble des archives et les mettre en ligne. Tant de sons et de réflexions mériteraient vraiment d'être accessibles au plus grand nombre...

Michel Leis (24 janvier 2010)

Bonjour Yves, je me présente, j'ai 32 ans français frontière suisse. Je suis un passionné de votre émission et ce depuis 1996 lorsque La Planète Bleue passait le dimanche après midi, que de souvenirs...
Aujourd'hui je télécharge avec iTunes. Bravo pour cette émission, j'ai grandi avec, j'ai ouvert mon esprit, ma vison critique du monde, des gens, je pense que La Planète Bleue a contribué a cette ouverture. Vos sujets toujours actuels, décalés mais tellement véridiques. Vous êtes pour moi en somme un mélange de Karl Zéro et un Michael Moore suisse. Bravo pour m'avoir fait rêvé, pour me faire rêver. En ce moment je me gave de John Martyn, encore une découverte Planète Bleue. Merci...

Bo (19 janvier 2010)

Amis terriens, bonjour ! J'ai entendu parler du volume 6 de la Planète Bleue... Alors, quand ? Où ? Allez Yves, dis en nous un peu plus !!! J'ai trop hâte d'écouter et de découvrir cela ! Bonne continuation et que vive à jamais la Planète Bleue !!!

Florine (26 décembre 2009)

Merci pour cette émission plus que passionnante ! A chaque écoute, c'est le même sentiment de découverte des cultures et de l'Histoire. Je ne vous demande qu'une seule chose : continuez !

BUGGY ROLLIN (18 décembre 2009)

C'est impossible de se coucher tôt depuis que La Planète Bleue passe tous les soirs sur Couleur 3 !

Olivier (10 décembre 2009)

Mille mercis ne suffiraient pas pour définir l'apaisement, le délicat rêve éveillé qui se déroule pendant cette heure bleue ! Le téléchargement modifié est beaucoup plus aisé mais je regrette que l'on ne puisse se procurer les anciennes émissions. Encore merci pour tout, et même mes amis Sénégalais vous adorent aussi ici !!!

Sam (26 novembre 2009)

J'ai découvert La Planète Bleue il y a une année en écoutant Couleur3 dans ma voiture.
Depuis je ne peux plus m'en passer pour m'endormir au son des tam-tams et computers...
Est-ce qu'il existe un moyen pour réécouter les anciennes émissions (podcasts plus anciens qu'un mois ?)
Merci et longue vie à La Planète Bleue !

Dominique (21 novembre 2009)

Merci pour La Planète Bleue en podcast. Je suis très heureux de pouvoir vous écouter, réécouter, re-réécouter. A bientôt 50 ans et toujours fan de La 3 depuis son lancement...

Wally Badarou (17 novembre 2009)

Merci Yves, de tout coeur merci. Ce que tu fais est très important. Je télécharge le podcast asap.
Keep in touch.
Wally

Parkinstone (25 octobre 2009)

J'ai beau me battre pour expliquer autour de moi que la voiture électrique n'est pas une solution alternative, mes amis me traitent de fou... Il va y avoir du travail, mais par où commencer face à ce contrôle de l'information de la part des majors... ça me glace !!!

Internex (21 octobre 2009)

Un grand merci pour ce dépaysement hebdomadaire. Je me réjouis d'écouter le 5ème volume fraichement commandé ! :-)

vP (13 octobre 2009)

Tout simplement génial, un grand merci seulement car tout a déjà été dit :) VIVE LA SUISSE :p 

Fellay (29 septembre 2009)

J'ai trouvé super le reportage sur les bagnoles éléctriques mais j'aimerais savoir si il y en a une qui vaut mieux que les autres ? Votre émission est excellente !

Pascal (27 septembre 2009)

Un merci sans limites et sans frontières pour ce travail de défrichage. 30 ans d'écoutes musicales de tous horizons, LPB depuis son aube, et l'incommensurable satisfaction de la découverte sans cesse renouvelée. Le meilleur remède à l'atrophie de l'oreille imposée par les FM. Que dire si ce n'est un merci humanoïde donc imparfait à Yves Blanc pour ce qui est la meilleure trajectoire radiophonique depuis son apparition, et que ça continue tant que la planète produit du son !

Yves ( 3 septembre 2009)

Tout d'abord, merci pour la possibilité de télécharger et d'écouter cette fantastique émission. Depuis toutes ces années, le plaisir ne s'est pas émoussé d'un iota. Tous ces témoignages de l'intérêt pour l'émission depuis 2004 sont très émouvants tant ils reflètent tous mes propres impressions que je ne sais exprimer... tellement c'est beau !

Grégory (16 juillet 2009)

Cette émission, c'est beau comme la musique des vagues qui s'abîment sur la plage, comme celle du vent dans les arbres, comme la neige qui tombe la nuit. Merci pour ces heures de tranquilité.

Cédric (11 juin 2009)

Cela fera bientôt 15 ans que j'écoute votre émission, en live ou sur le web !!!! J'ai l'impression d'avoir grandi à vos côtés... Quel bonheur !!! Félicitations !!! Cédric, FAN ABSOLU...

Amélie (10 juin 2009)

Aujourd'hui c'est plutôt Planète Blanche en Tasmanie... Il a neigé sur la montagne dans la nuit ! Je découvre La Planète Bleue et j'adore ; quelles musiques extraordinaires et website vraiment magnifique, les illustrations me rappellent Les Mondes d'Aldébaran de Leo. Je souhaite longue vie à La Planète Bleue !!!

JC (31 mai 2009)

J'écoutais de temps à autres LPB sur Couleur3 lorsque j'habitais en Alsace.
Depuis peu, je vis à Reims. Et là, miracle, LPB est disponible en podcast. Génial ! Du coup, j'écoute toutes les semaines et j'en parle à tout le monde autour de moi.
Merci et encore !!!!!

Walter Thierry (19 mai 2009)

Vraiment bravo pour cette émission, quel bonheur de retrouver le podcast toutes les semaines. J'aurais une petite question : serait-il possible de connaître le titre du générique de la rubrique "La Nostalgie du Futur" s'il vous plaît ? Je suis sûr de connaître ce morceau, mais impossible de remettre un nom dessus. Merci d'avance, et toutes mes félicitations encore pour cette merveilleuse émission.

Jonathan (19 mai 2009)

Quelle émission incroyable que La Planète Bleue !
Grand fan de Couleur3 depuis des années, je n'avais pourtant jamais accroché. En entendant que 5 ou 10 minutes par ci par là, l'émission me semblait trop décalée, "space", limite pénible.
Et puis soudain, il y a 3 semaines, ce fut l'illumination. Pour la 1ère fois, par un concours de circonstances, j'ai entendu La Planète Bleue en entier, depuis le début. Et là, là c'était la révélation ! Incroyable ! Quel envoûtement, quelle évasion, quel voyage, quel dépaysement ! Formidable ! Mais il faut vraiment l'écouter du début à la fin pour rentrer dans le trip.
Un grand merci pour votre émission et un grand merci à Couleur3 qui vous diffuse ! C'est génial !

Arnaud ( 8 mai 2009)

Yves, merci pour le podcast des émissions.
C'est une très bonne idée et une magnifique façon de réécouter les meilleurs moments, les artistes préférés, les reportages audios les plus pertinents. Des moments de vie.

Fabien ( 2 mai 2009)

La Planète Bleue en podcast... MERCI ! C'est un super cadeau, je vais pouvoir l'écouter n'importe quand, n'importe où, et avec la qualité sonore que mérite cette formidable émission !

Greg (25 avril 2009)

Merci pour le podcast ! Concernant les droits d'auteur, y-a-t'il un quelconque moyen d'apporter sa contribution ? Peut on spécifier à Billag où on aimerai que notre redevance aille ?

Cédric (24 avril 2009)

La Planète Bleue en podcast... et la vie est soudain plus rose. Trop cool. Merci.

Sébastien (24 avril 2009)

La Planète Bleue est ENFIN disponible en Podcast ! Merci, merci, merci !
Bravo pour votre émission ! Je suis un fan de toujours !

Absolute (23 avril 2009)

Bravo et merci !
Plus sur le net encore :-)
From Namibia with love

Stéphane (23 avril 2009)

Coucou, j'adore, et merci d'exister, La Planète Bleue.

César16 ( 4 avril 2009)

La Planète Bleue... Un monde où il ferait bon vivre. Allons-nous y parvenir ? C'est obligé mais seulement tous ENSEMBLE, j'attends ce jour avec impatience. Longue vie à ton émission et merci !

Kini (31 mars 2009)

Alors que j'écoute pour la première fois des artistes me faisant penser aux musiques passées sur La Planète Bleue, une petite recherche ma rappelle vite que ces artistes ont déjà été diffusé sur La Planète Bleue.
La Planète Bleue aurait-elle son style de musique reconnaissable parmi cette masse de bruit ?
(Birdy Nam Nam et Chinese Man)

pilgrim (24 mars 2009)

Simplement merci pour cette émission.
La radio redevient intéressante : de nouvelles histoires palpitantes, des textures envoûtantes, de la musique vivante et innovante...
Pour moi, ces moments radiophoniques sont organiques et orgasmiques...

Mathieu (15 mars 2009)

Merci pour ces bons moments de radio. Un jour les podcasts ? Merci et bonne route.

Pier (15 mars 2009)

De la culture à l'état brut !!! Longue vie à la planète bleue... Merci encore, merci.

Philippe (15 février 2009)

Zappeur insatisfait de la platonique bande FM sans saveur ni couleur, alors que je surfais sur la FM, je suis tombé sur un ovni qui m'a fait planer et je suis sorti de Lyon sur un nuage, je ne roulais plus, j'étais en apesanteur et cela faisait des siècles que ça ne m'était pas arrivé. Alors du fond du coeur, MERCI.

célia (14 février 2009)

Il fut un temps où j'habitais l'Ile-de-France et où j'écoutais La Planète Bleue sur Radio Nova ; j'en ai fait défiler des K7 pour enregistrer l'émission, essayant ensuite de retrouver les titres qui m'avaient plu ; j'ai toujours ces K7 d'ailleurs ; j'étais une vraie fan... Et là, par le plus grand des hasards, je découvre le site de La Planète Bleue ! ouaouh!!!!
Je tiens à vous remercier pour toutes les musiques que j'ai découvertes grâce à vous.

Kerromen (23 janvier 2009)

On parle, on hurle, on GUEULE... Puis on entend la voix ténébreuse de YB... D'un coup, silence dans la voiture... On voyage, et le paysage est plus beau...

Thibault (Suisse) (18 décembre 2008)

Merci

Jocelyne (Brest, France) (13 décembre 2008)

Merci Yves pour votre voix à la fois apaisante et envoûtante, merci pour ces infos sans compromis et sans faux-semblants, merci pour votre style si pur et si direct, j'ai découvert la planète bleue il y a peu, par Internet, en écoutant Couleur3 et je suis "à cro"

Nicocous (10 décembre 2008)

Les podcasts ! Les podcasts ! Les podcasts !

duval (30 novembre 2008)

"C'est cool la planète bleue, hein papa ?" Alistair, 7 ans. "C'est la classe !" Arsène, 9 ans… On sort de l'écoute de la diffusion de ce dimanche, merci du voyage !
Comme certains, je prie pour des podcasts, une émission avec une telle universalité ne peut rester qu'une semaine en ligne, prenez l'exemple de Daniel Mermet, votre émission est au moins d'aussi bonne qualité, allez, siouplêt… Tcho

Yves (Cote d'Or) (29 novembre 2008)

Une émission fascinante, des découvertes musicales, une tonalité unique, cette émission ce n'est que du bonheur et parce qu'elle ne dure pas assez longtemps, je me mets en quête des CD encore disponibles... Merci pour ces sublimes moments !

Niko (21 novembre 2008)

Salut, même si ma petite fille ne comprend pas tout (6 mois), j'aime lui faire écouter la planète bleue, ça la berce... et moi, j'apprends des trucs qu'on n'entend pas ailleurs. Merci et longue vie à la planète bleue ;)

Zacharya (16 novembre 2008)

Une émission qui a bercé mes weekends quand j'étais étudiant. Un grand moment de musique et d'humanité. Heureux de la retrouver après toutes ces années.

Yann ( 9 novembre 2008)

Tout simplement LE moment de la semaine. Une heure qui passe comme deux minutes, des infos à chaque fois plus intéressantes les unes que les autres et que dire du choix des musiques qui sont à chaque fois un régal, un orgasme sonore... Merci M. Blanc pour ces instants et que dure la planète bleue.

Fabien (26 octobre 2008)

Tout à été dit, cette émission est unique, superbe, envoûtante, apaisante et clairement hors du temps.
Les deux voix, masculine et féminine, sont tout bonnement sublimes ! Ça me fait rêver !
Un des rares rendez-vous radiophoniques incontournables de la semaine !
Par contre, ca passe trop viteeeeeee !

Philippe ( 7 octobre 2008)

BRAVO! Vanakkam, Namaskar, Tashi Delek!

Thierry (21 septembre 2008)

Découvrir le monde par le monde, faire en sorte que les images que l'on perçoit, si imaginaires soient elles, deviennent concretes et soient le ciment de nos veines, non meurtries pas la chimie de nos vies...

Benoit (14 septembre 2008)

Très beau projet ! J'aime bien !

Marie-Paule (14 septembre 2008)

Bravo et mille mercis à votre émission qui a dit les choses qui doivent être dites sur la Chine. Quelle magnifique émission je découvre aujourd'hui !

David (10 septembre 2008)

Comme vous l'avez dit, le son est à l'océan ce que la lumière est à l'espace.
La Planète Bleue est comme une onde sonore qui va directement se brancher à notre âme de petits êtres humains... C'est comme si je prenais un bain en apesanteur autour de la terre... Génial !

Patrick ( 7 septembre 2008)

Merci... Merci pour cette heure magique que vous nous faites vivre chaque semaine. Les musiques, votre voix, les sujets traités, sont autant de bons moment. Je travaille de nuit et quand je roule en écoutant votre émission, dans la nuit, on n'est plus sur terre...
J'espère, comme beaucoup d'autres personnes, qu'un jour, nous aurons droit aux podcasts de votre émission. Longue vie à La Planète Bleue

Philippe (27 août 2008)

J'aime trop cette émission !
Couleur3 fait la meilleure radio du monde connu.

Dim (26 août 2008)

Une musique étonnante et une voix tellement apaisante :) je suis fan.
A quand le podcast des émissions ?

Jeremie (26 août 2008)

MERCI, MERCI à vous qui me transportez et me faites voyager à chaque émission... Et bravo pour les chroniques et les thèmes abordés, vive la planète bleue et longue vie.

La sphère (24 août 2008)

La planète bleue ou le dessous des cartes économico-géopolitiques. Des analyses fines allant au fond des choses a contrario des JT, voilà qui éveille l'esprit et ouvre des perspectives enrichissantes. Les morceaux de la playlist sont aussi très épanouissants. Il faudrait relancer l'édition des deux premiers volumes des CD de la Planète Bleue qui sont épuisés (faut penser à ceux qui se réveillent tard). Merci Monsieur BLANC.

Paola (20 juillet 2008)

Merci beaucoup pour l'émission, la musique, la voix...
A quand les podcasts ? La Planète bleue, c'est comme un bon livre, ça se reprend à l'occasion.

Mastico ( 8 juillet 2008)

Vraiment super ! La musique est sublime, la voix phénoménale ! J'adore me réveiller avec cette émission... Les thèmes abordés sont tout simplement inévitables !

Merci Yves BLANC !

Michel, Cecile ( 3 juillet 2008)

La planète bleue, la voix, la musique, les thèmes. Un moment de pause et d'apaisement. Ma fille de trois ans et demi est captivée et nous aussi. Longue vie à notre planète bleue.

Matthieu (30 juin 2008)

Mon voyage hebdomadaire qui me fait réfléchir, m'émerveille, me transporte et en plus... qui ne pollue pas (ou si peu) notre belle planète bleue...
Merci Yves... en espérant un jour pouvoir réécouter toutes les émissions en podcasts (Les CDs c'est bien mais il manque quelque chose)

François (29 juin 2008)

Bonjour Yves,
Quelle vision sur l'avenir, quel bon sens ! Tout ce qui manque à nos dirigeants pour comprendre que l'on va droit dans le mur !!!!! Par contre, je souhaiterais que tu nous prépares des podcasts, pour pouvoir les réécouter.
Bravo à tous.

Jérôme (Haute-Savoie) ( 1 juin 2008)

Cela fait plus de 10 ans que je m'intéresse à cette émission, et plus je l'écoute, plus j'en suis fan. Un énorme merci pour tous ces voyages qui nous font découvrir autre chose sur cette "drôle" de planète (où pour tout dire, on va droit dans le mur et je ne suis pas pessimiste pour dire cela mais disons plutôt fataliste).
Yves, continue cette émission pour nous faire rêver, voyager.
Merci.

Stéphanie (26 mai 2008)

Merci beaucoup pour cette superbe émission du 17 mai (rediff le 25 mai).
Merci de rappeler le mal qui est fait à notre planète et ce(ux) qui la compose(nt), chose que la plupart oublie.
Merci de rappeler que l'exploitation animale — à des fins de consommation — n'est pas la meilleure chose pour notre planète (et pour notre santé)...
Stéphanie, végétarienne

Christian ( 6 mai 2008)

Bonjour Yves,
J'ai découvert la planète bleue en 2002, lors de mon arrivée à Berne. J'ai tout de suite adoré le concept de ton programme et ton approche musicale et engagée. Maintenant que je suis de retour au Canada et grâce aux rediffusions internet, j'ai la chance de pouvoir encore te suivre depuis Montréal...
Merci à toi et Couleur3

luis (26 avril 2008)

Vu sous cet angle et avec cette poésie, le futur est attirant, beau et... plein de futur !

Fred in Fuerte (20 avril 2008)

Les îles Canaries, grâce à l'Internet, t´écoutent, Yves. Merci de nous rapprocher du monde et du futur.
A bientôt, bon soleil et bon vent

Bruno (Haute-Savoie) ( 6 avril 2008)

UN GRAND MERCI, en majuscules !! Yves pour ton émission qui nous transporte pendant une heure dans tous les recoins de la planète. Enfin une musique libre et imaginative nous emmenant dans un monde meilleur : de rêve et de paix. Continue à nous faire partager ce grand moment de bonheur. Merci du fond du coeur...

patricia et mauro ( 5 avril 2008)

Quel bonheur... Merci pour le bonheur de vous écouter et de vivre le voyage Planète Bleue. Encore...

Christophe ( 5 avril 2008)

Imaginez un instant un paradoxe, le contraire absolu : toutes les FM seraient de la même trempe que La Planète Bleue, libres, originales, apaisantes, intéressantes et que seule une FM serait obligée de suivre cette mode égoïste politico-audimat qui l'obligerait à passer inlassablement des titres sans intérêt, des pubs lassantes.... Ne serait-ce pas un magnifique rêve ? 4 avril : anniversaire de la mort de Martin Luther King.

Karine (Ulm, Allemagne) (29 mars 2008)

Tu ne peux pas savoir à quel point ton émission reflète ma manière de penser, mes intérêts et mes goûts musicaux. Je l'écoute plusieurs fois en rediff sur le web.
We Feed the World, notre pain quotidien, le mystère de la voiture électrique, la consommation d'eau, The Constant Gardener, Jean Ziegler, le downshifting, la décroissance... Tous ces sujets, livres, films que je suis de très près moi-même.
Et la musique... ça ne s'explique pas, c'est très profond.
Je pense cela à chaque fois que j'entends tes émissions, donc voila, je prends enfin le temps de l'écrire !

Pascal (25 mars 2008)

Bravo, mille bravos pour votre émission sur la décroissance !!
LE sujet tabou des médias par excellence (il est toujours intéressant, lors d'une émission politique, de compter le nombre de fois où le mot croissance est prononcé, tant par les politiciens que par les journalistes, hallucinant le lavage de cerveau quotidien qui existe à ce sujet) est enfin abordé et qui plus est sur une chaîne de service public, tout finit par arriver.

Michel ( 9 mars 2008)

Merci beaucoup pour ton émission. Elle devrait être diffusée sur toutes les radios de notre planète bleue. Pourrait durer plus qu'une seule heure et pourquoi pas, devenir une radio. Radio La Planète Bleue. Avec des sujets d'actualité aussi pertinents que tes commentaires, une publicité ciblée pour offrir une meilleure consommation dans le respect de la planète bleue, un journal pas comme les autres car il traiterai des thèmes que tu traites déjà dans tes commentaires très appréciés. Alors ? Ne trouves-tu pas tentant ? Serais-tu atteint de trop de modestie ? As-tu décidé de faire en sorte que l'attente du dimanche soit encore plus longue ? Tu tiens un lingot d'or dans une main et un bâton de dynamite dans l'autre. Que te faut-il de plus pour conquérir ta planète ? Merci encore pour cette divine émission.

gawoul (26 février 2008)

Merci, merci La Planète Bleue, j'écoute la 3 depuis aussi loin que je me souvienne, déjà que c'est la meilleure radio du monde (si, si, j'vous jure) mais en plus on a la chance d'avoir La Planète Bleue, un voyage hors du temps, à planer sur un tapis volant sonore qui en plus de nous éveiller, nous fait prendre conscience des réalités de demain tout en mélangeant les sons d'hier et d'aujourd'hui !! Whaa ça c'est de la radio... longue vibe à La Planète Bleue et à la 3

Sinner DC (25 février 2008)

Merci de nous avoir diffusé...
Bon vent à La Planète Bleue !
Sinner DC

mica (20 février 2008)

Je viens d'acheter les volumes 2, 3 et 4. Du pur bonheur, merci et bravo pour cette sélection hors normes. Je regrette de ne pas pouvoir écouter le premier. En tout cas merci et bravo.

anthony (14 février 2008)

Un peu banal comme message, mais bon : merci !
Merci pour cette ouverture d'esprit et cette voix si reposante...

Cyril (10 février 2008)

Merci. Des années de pur bonheur. Merci pour ces artistes et pour réduire notre prison mentale.

Marielle (25 janvier 2008)

Un pur moment de détente en votre compagnie. Des sons qui font rêver et des sujets qui donnent à réfléchir... La plus belle émission de toutes les ondes. Un grand merci à vous.

Olivier (17 janvier 2008)

MERCI !

Pierre (14 janvier 2008)

Yves, à mes oreilles, tu es le créateur de la plus belle émission de radio francophone ! Je t'écoute avec délectation depuis des années... enfin presque... parce que maintenant loin de la Suisse, ce n'est plus aussi aisé ! Pourquoi ne crée-tu pas un Podcast ? Encore bravo ! Et très, très longue vie à La Planète Bleue...

Anne (12 janvier 2008)

J'adore vous écouter en tricotant.

Michel (Suisse) ( 5 janvier 2008)

Votre émission c'est une bonne bouffée d'air, si rare de nos jours. Le rêve à la portée de tous, l'espoir au futur. Merci, continuez. Géniale votre émission.

Djamel MIZI (30 décembre 2007)

Avec mes frères, on écoutait Radio Nova depuis sa création. Quand La Planète Bleue est arrivée, on a été charmé, on enregistrait des cassettes que l'on faisait tourner à volonté... L'ouverture sur le monde, les cultures, les musiques, l'histoire et l'avenir, c'était la clef.
La Planète Bleue est une bonne école qui a modestement et efficacement contribué à faire de nous des hommes. Merci.

François (13 décembre 2007)

J'ai toujours adoré votre émission. C'est mon frère qui me l'avait fait découvrir il y a quelques années. Habitant à Strasbourg, je ne capte plus Couleur 3 en FM (je suis originaire de Belfort où l'on reçoit Couleur 3 sur 104.9). Je suis donc les émissions en streaming sur le web. J'aimerais bien voir un jour sortir des coffrets avec les émissions complètes mais ce serait trop grand... Plus de 550 émissions déjà, soit 550 heures de bonheur. Bonne continuation et ne cessez pas de nous étonner !

Romain ( 9 décembre 2007)

Je rentre dans ma petite voiture, je mets le contact, il est midi, je vais rejoindre mes parents à la campagne le dimanche, dès lors que je branche mon autoradio, Couleur 3 diffuse, la Planète bleue diffuse et là, dans l'habitacle hermétique aux sons extérieurs, le véhicule semble être un vaisseau spatial qui traverse la ville et se créé un chemin à travers l'énergie ambiante, l’activité désorganisé que l'on observe sans l'entendre... Les yeux fixent la route et réagissent mécaniquement et automatiquement au parcours mais les pensées, elles, se sont toutes envolées sur une étrange planète, lointaine, bercée par la voix douce de l'animateur et les rythmes limpides de la musique, elles se dématérialisent et se rejoignent sur la planète que l'on nomme bleue, comme la pureté de ses songes. Alors, merci à vous pour ce moment d'intemporalité et de déconnexion, c'est si bon de se mettre sur orbite sur votre planète…

Mélanie ( 2 décembre 2007)

J'ai cru que je rêvais lorsque j'ai entendu la génialissime émission d'Yves Blanc de dimanche dernier ! Et il continue aujourd'hui, ouf ! J'ai bien cru qu'on ne l'entendrait plus, mystérieusement disparu... disparition commanditée par un petit, très petit, mais mégalo, très mégalo Président français. Je suis Française, et pouvoir entendre des propos tels que ceux d'Yves Blanc sur les essais thérapeutiques et cliniques qui mettraient la France dans l'embarras, on se dit que tout n'est pas perdu, et que la vérité peut encore être dite ! Bon, pas en France, mais tant qu'elle est dite, c'est le principal.
Merci la Suisse !
A bientôt.
Mélanie.

Jean-Pierre (26 novembre 2007)

Inestimable, irremplaçable, indispensable...
Merci pour ce tapis volant de connaissance et de musique qui nous arrache à la médiocrité ambiante...
Du fond du coeur, merci...

Jean-René (18 novembre 2007)

Bravo pour votre communication hors-normes.

Lucile (14 novembre 2007)

merci...

da costa (23 octobre 2007)

Il n'y a pas mieux pour voyager. Continuez ! Enfin un programme intelligent, continuez, on est sur la bonne voie...

Julien (12 octobre 2007)

Encore merci pour cette fabuleuse émission de radio, toujours un voyage informatif pour la tête et les oreilles :-)

Angel.F (12 octobre 2007)

Merci beaucoup pour votre travail de recherche en matière de musique. Vos playlists m'inspirent beaucoup pour mes propres créations.
Bonne continuation

Claudine (15 septembre 2007)

Coucou Yves, avec la rentrée, ton retour dans nos oreilles, attendu, bienvenu, qui rend meilleur... avec la disparition du fondateur de Radio Nova, on sent que tu as perdu un complice rare. La relève prête à défendre la contre-culture est-elle bien présente ? Puisse la région que tu affectionnes tant se parer bientôt de ses plus belles couleurs et te galvaniser encore et encore.

Stephan (Paris, France) (10 septembre 2007)

J'étais avec ma femme sur l'autoroute entre Genève et Lausanne. Je ne vous connaissais pas ! J'ai été sous le charme de votre voix, de votre univers qui m'a soudain ramené à mes jeunes années "temps x". Tout un univers sur l'univers, la SF, la musique "nouvelle"... Des frissons ont parcouru mon épine dorsale au moment d'un morceau Zazouesque, là je frôlais les 90's avec toutes les compilations chill out qui ornaient ma discothèque et tournaient en boucle. Enfin ma voiture quitta le sol lorsque qu'un morceau très son de Detroit parcouru la radio.
J'aimerais tellement vous rencontrer et vous faire découvrir mes playlists car j'ai vraiment adoré cette emission sur laquelle je suis tombé par hasard.
Podcastez-la !!!! D'urgence !!!!

Razibuzouzou (30 août 2007)

Géniales vos oeuvres, Monsieur Blanc

nini ( 4 août 2007)

Belle émission, bravo...

prohabitat (31 juillet 2007)

Une émission radio, peut elle changer le monde ?
L'émission elle-même, peut-être pas, mais le message qu'elle apporte peut faire toute la différence :
Il est temps de recibler nos objectifs, de remettre l'homme et la nature au centre de nos valeurs, d'investir de manière responsable et d'utiliser des sources d'énergie renouvelable. Il faut diminuer les profits et donner davantage en retour.
Nous félicitons La Planète Bleue pour sa philosophie, pour la curiosité qu'elle nous suggère et pour la prise de conscience qu'elle nous donne. Continuez, vous êtes vraiment trop fort !
Un bravo tout spécial à Yves Blanc pour la qualité exceptionnelle et rare de ses textes.

Mathieu (Thonon les Bains, France) (25 juillet 2007)

Juste quelques mots tout simplement pour dire... merci !!! J'écoute Couleur3 depuis que j'ai 12 ans (j'en ai 20 maintenant). Et il est clair que La Planète Bleue (depuis que je l'ai découverte) me transporte depuis des années... Je n'ai pas la prétention d'être le plus grand fan de l'émission (même si je n'en rate pas une) mais sachez qu'à son écoute, je voyage dès que je ferme les yeux... J'adore Couleur3 et encore plus La Planète Bleue, alors merci Yves, merci Couleur3 et merci la radio de pouvoir nous permettre de rêver à des choses que l'on a jamais découvertes.

J.-C. dit rouvi (13 juillet 2007)

Je vous écoute le soir en développant des programmes. Respect total ! Je n'ai jamais eu d'aussi bonnes idées pour mes algorithmes que depuis que les sons de la planète bleue atteignent mes neurones. C'est géant !

2 Humans & The cosmos (13 juillet 2007)

Un grand merci !

Nicolas (Lyon, France) (29 juin 2007)

Une émission qui vous prend, vous emmène dans un endroit, vous fait réfléchir, aiguise votre sens critique du monde qui nous entoure avec autant de justesse et de liberté... Il n'y a rien d'autre à dire seul l'admiration et le respect s'impose pour tout le travail réalisé et la passion transmise à travers. Chapeau, bravo. Ne changez rien!

Vanessa (25 juin 2007)

On voyage en vous écoutant... Du pur bonheur... J'aime ce qui sort de l'ordinaire, je suis comblée. Continuez comme ça !

Flavien (Chambéry, France) (24 juin 2007)

Emission géniale que j'écoute depuis longtemps et que j'ai découvert grâce à mon père sur Couleur3 même si je ne peux pas l'écouter tout le temps. Rien que l'ambiance de cette émission me transporte dans un autre monde, celui de la découverte, de styles de musiques peu connus. Merci Yves et bonne continuation, fais nous réver...

VitamineD (17 juin 2007)

Emissions mythiques composées de sons exceptionels donne une ambiance halucinante

Patrick (Hué, Viêt Nam) (13 mai 2007)

La planète bleue, cela peut aussi s'écouter via l'internet en la cité de Hué. Un véritable bonheur fou.

coincoin ( 6 mai 2007)

J'ai découvert le premier volume, il y a bien longtemps maintenant, sans savoir, qu'il existait une émission, un concept... Je suis fan des sélections, des interventions, des sujets abordés, de tout, j'adore simplement !!
Long life !!
Peace

Laurent (18 avril 2007)

Envoûtant, instructif, passionnant, écolo, je ne tarie pas de superlatifs, continuez. Au fait, je n'ai toujours pas trouvé le titre du générique, Help me.
A+

Mike (Stuttgart, Allemagne) (17 avril 2007)

Working in Stuttgart I may listen LPB on weekends when I am near Basle. Even my two kids (13/f and 11/m) like your broadcast - it widens the ear and the mind.
Ciao... Mike

sam (13 avril 2007)

Félicitations à cette émission qui donne à Couleur3 enfin un peu d'intelligence. Ne viendrais-tu pas de Radio France car cela me rapelle certaines émissions ? Longue vie à ce programme.

Gaël (19 mars 2007)

J'ai toujours été un passionné de musique, mais franchement aujourd'hui, quand je rentre chez un disquaire, c'est le néant. C'est triste de voir ce qu'est devenue la production musicale (et pas seulement musicale) ces dernières années.
C'est pourquoi, pour moi, ton émission, que je suis depuis huit ans, est vraiment superbe. Toutes les semaines, je m'évade pour des contrées inconnues, nouvelles, palpitantes. Grâce à toi j'entrevois le futur. J'espère seulement que le laminage créatif ne durera pas trop longtemps et que le profit et le marketing laisseront la place à la curiosité et l'inspiration.
Salut Yves, merci de bercer mon âme de rêveur et merci aussi pour tes chroniques qui prouvent qu'il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez.

Nonot07 (17 mars 2007)

Quand j'écoute avec attention votre émission, je me demande en permanence si je dois prendre au pied de la lettre toutes les aberrations de ce monde qui y sont dévoilées. C'est pourquoi, depuis quelques temps, j'adopte l'attitude suivante: j'écoute, je retiens, je fouine, je me renseigne, je compare et je juge.
Un grand merci donc pour nous faire part chaque semaine de nouvelles idées, réflexions et témoignages tous aussi extraordinaires les uns que les autres.
Un grand merci pour toutes ces découvertes musicales aussi enrichissantes qu'inattendues.
Durant mon parcours scolaire, j'ai souvent eu l'impression que l'Histoire paraissait inflexible, exacte et inaltérable. J'ai maintenant appris à me méfier de cette apparence.
Tant que vous existerez sur nos ondes hertziennes, je me dis que le monde a encore une chance de s'en tirer. Mais, franchement, on a du boulot !

Alexandre (29 janvier 2007)

Merci

Salome (28 janvier 2007)

Un serpent cosmique sorti de mon ampli pour mon coeur, merci.

Vince (14 janvier 2007)

Ah, comme ça fait plaisir de voir qu'il y a des personnes qui aiment encore ce "décalage" de vérité... vive le non conformisme... bien à vous...

Jeremy (Terre) ( 4 janvier 2007)

Un an après bien des périples autour du Monde, sur terre, dans les airs ou sous l'eau, c'est La Planète Bleue qui m'a apporté le son des images : les battements sonores du lever de soleil à 4500 m, les rires ancestraux chez les Mentawaï, le silence des océans humains de Tokyo... Aujourd'hui, je peux vous le confirmer, La Planète Bleue, c'est le son de la Terre, des Mers, des Airs, des Hommes et de notre Planète. Je n'ai hâte que d'une chose : vérifier si le son de l'espace ressemble à celui de La Planète Bleue, mais j'en suis sûr...

Ottavio ( 3 janvier 2007)

L'écho du futur, le point de référence sur un chemin égaré menant directement sur les traces des racines oubliées. L'espace-temps tridimensionnel où passé, présent et futur se joignent. Une heure de liberté pour les esprits fatigués des médias commerciaux et de leurs musiques dictées. Une heure de rêves, voyages et réflexions sur un avenir pas si loin que ce que l'on croit. Avenir douteux, mais où l'espoir peut encore subsister. La Planète Bleue est une chronique, une fable réaliste qui nous est chaque semaine contée, depuis maintenant douze ans, sans s’en lasser. Merci encore pour tout, Yves Blanc. A toi et tes collaborateurs, pour toutes ces heures et ces instants de bonheurs.

Sébastien (14 décembre 2006)

Que c'est bon d'écouter autre chose. Des sons venus d'ailleurs et quelque chose de mondial et non dirigé par le fric mais par la culture et la diversité de nos peuples. Tellement plus riche : la culture et le parfum de la diversité. Merci pour le voyage Yves !

Julia (Finlande) ( 4 décembre 2006)

Ah ! Il y a quelques années déjà que j'ai quitté la Suisse pour voyager à gauche et à droite de cette planète, puis m'installer autre part. Les vues ont été spectaculaires, les gens magnifiques, mais toujours il me manquait un quelque chose, un son que j'avais oublié… et qu'un être cher vient de m'envoyer par la poste. Ha ! C'est cette Planète Bleue qui me manquait tant… Et quel plaisir de me retrouver ici, et quel plaisir de redécouvrir cette émission si extraordinaire, unique et hors pair au niveau planétaire (voir universel ?). Merci et encore merci pour cette voix qui nous rappelle ce que c'est qu'être humain, et merci pour ce véritable son humain, ce son de cette belle Planète Bleue !

Stephanie ( 3 décembre 2006)

Merci pour tout le travail, et la recherche que vous devez faire pour une heure d'émission par semaine. Je trouve ça impressionnant et ça doit être passionnant.

loco (23 novembre 2006)

Trop de la balle ton émission, j'espère que ça durera encore longtemps… Longue vie à La Planète Bleue. Continuez à nous faire rêver. ;)

isme (20 novembre 2006)

Il y aurait tellement à dire mais un mot suffira : unique ! (Synonymes du mot unique : inégalable, irremplaçable, isolé, rare, singulier, spécial, stupéfiant, tout). Un écouteur.

Laurent (16 novembre 2006)

Envoûtant, recherché, instructif, décalé dans le temps… Que dire de plus…? Si ce n’est, quel beau voyage que cette émission. Une évasion en fin de semaine, sans bouger de là, simplement écouter et laisser faire les choses… Un grand merci à Yves Blanc. Meilleures salutations.

Stefan (Zürich, Suisse) (12 novembre 2006)

Superbe émission que j'écoute attentivement tous les dimanches sur Couleur 3 via le satellite. Ça fait déjà quelques années que je suis fan et, bien sûr, je possède tous les albums :-) Merci à toi !

Audrey ( 9 novembre 2006)

Merci d'exister. Je savais que je n'étais pas folle de ne pas être comme tout le monde !

Isabella ( 5 novembre 2006)

S'il y a une chose que j'emporte avec moi, c'est La Planète Bleue, d'Yves Blanc; et heureusement la voie électronique existe. Que je me trouve sur une cime de montagne ou dans mes quatre murs, je vous écoute et mes moindres petites cellules se nourrissent si ce n'est pas qu'elles se multiplient. A dire vrai, c'est comme si à chaque fois je devenais moi-même notre planète… bleue.

Laurent (Fribourg, Suisse) ( 3 novembre 2006)

Merci.

Philippe (31 octobre 2006)

Ce sont des personnes comme vous, Yves Blanc, qui donnent un sens à la présence humaine sur cette planète bleue, qui donnent envie de découvrir, de vivre, tout simplement… Les innombrables remerciements que vous recevez jour après jour ne sont qu'un "retour légitime et minimum" pour TOUT ce que vous offrez aux auditeurs que, contrairement aux autres programmateurs radio, vous considérez. Un merci de plus ! :D (Et vivement le Volume 5!!)

Nicolas (22 octobre 2006)

Première écoute de cette émission... Félicitations !

Guillaume (19 octobre 2006)

Merci tout simplement

Patrick (10 octobre 2006)

Voilà 13 ans que je n’ai plus de TV. J’écoute passablement la radio. Je suis très difficile dans mes choix et je dois avouer que peu de programme me satisfont. Votre émission est remarquable. Les sujets sont extrêmement intéressants. Vous avez même la capacité d’aborder parfois des sujets « bateau » (tel que le réchauffement climatique dont vous avez parlé aujourd’hui) sous des aspects originaux qui les rendent captivants. En fait je crois qu’il ne m’est jamais arrivé de ne pas trouver une de vos émissions passionnante. En outre, structure, montage, choix des musiques font de « La Planète Bleue » une émission d’une qualité sans concurrent. Patrick Guillain

Olivier ( 7 octobre 2006)

Une émission qui n'a rien à voir avec les autres, une voix, un choix musical, une vérité que je n'entends nulle part ailleurs, si, un lointain souvenir de "à cœur et à Kriss" sur France Inter.

Dominique (27 septembre 2006)

Fantastique émission. De la sensibilité, de la mesure, de l'objectivité. Merci Yves.

Nathalie (25 septembre 2006)

Ah que dire, j'adore déjà C3, mais cette émission salutaire dépasse tout. A défaut d'être obligatoire, elle devrait être vivement recommandée à toutes les oreilles, et surtout celles qui ne prêtent pas attention à ce qui se trame sur cette terre en déséquilibre. Le ton, les textes, la voix (ah cette voix !) les illustrations sonores, les trésors venus d'ailleurs, le mix… rien à jeter. C'est terriblement humain, parfois extra-terrestre, ça donne souvent le frisson et ça picote aussi dans les yeux. Merci merci et re-merci. :-)

Geo (Paris, France) (23 septembre 2006)

Je viens de m'offrir une platine MD de salon pour que La Planète Bleue puisse passer, repasser et repasser encore dans mon microcosme… Merci pour cette œuvre vitale.

Claudine (17 septembre 2006)

Infos brutes sans concession, l'hypocrisie au placard… et si LA liberté d'expression était concentrée dans cette minuscule et si grande Planète Bleue. Vite, qu'elle soit diffusée dans toutes les langues ! Merci enfin pour les voyages musicaux universels qui purifient mon âme.

Sonia (16 septembre 2006)

Inconditionnelle, je bois tes mots comme un élixir révélateur! Tant de sagesse dans si peu de mots, comment fait-on ? Bleue est notre planète et envoûtante votre culture Terre, cher Yves ! Merci, merci et… merci encore pour tant de qualité !!

reveur (14 septembre 2006)

Cette émission est ce que sera le monde de demain, un mélange des cultures, où le monde tel qu'on le connaît ne sera plus. Merci a toi, Yves, chapeau bas !

Sandro (13 août 2006)

Bravo ! Une émission intelligente et hors du commun. Le respect de la culture et de la découverte en fait.

Stouff (10 août 2006)

Merci beaucoup pour le site, surtout les images qui sont ravissantes ! Il est dans ma barre de signets ;-)

Célia ( 6 août 2006)

Envoûtant… Parfait en fin de soirée… Emission fabuleuse ! Toujours avec cette voix si sensuelle et chaleureuse… Un délice !

Philippe (29 mai 2006)

Que dire après tes messages, tantôt alarmistes tantôt magnifiques, sinon qu'ils me transforment et m'aident à voir clair dans ce monde qui bouge sous nos pas et au-dessus de nos têtes. Merci pour ton travail qui développe notre soif de vérité et notre respect pour mère Nature.

Fu.F (25 mai 2006)

Merci pour cette heure d'évasion que vous nous offrez chaque semaine. Construire l'avenir en ne négligeant pas le passé, voici la leçon que vous me transmettez. Bonne continuation…

Fabrice (21 mai 2006)

Tant d'années à l'écoute de Couleur 3, toujours à l'écoute de mon émission favorite : The Blue Planet, que d'heures d'évasion et de rêve(s). Merci !

steph (15 mai 2006)

Super votre site ! Merci beaucoup !

Raf (14 mai 2006)

Merci La Planète Bleue, enfin une émission intelligente, novatrice, où l'on peut voyager et découvrir ! Il y a encore des gens bien qui ne pensent pas qu'au profit ! CA C DE LA RADIO MAN ! Merci encore.

rynox ( 6 mai 2006)

"La Planète Bleue", c'est la mondialisation comme je l'aime(rais). Avec l'humain dans son environnement comme préoccupation première et non les intérêts financiers. Merci pour vos sujets et les références que vous y citez. Ce sont autant de petites graines qui peuvent faire germer des solutions pour notre futur. Avec une sélection très onirique, on se sent vraiment bien dans mon futur.

Luca (26 avril 2006)

No comment ! Cette émission, c'est la base ! Yves Blanc for President !

chenevey (23 avril 2006)

Tout d'abord, je voulais vous féliciter pour cette émission qui me fait oublier tous les tracas de ma vie (métro boulot dodo), et tiens à vous féliciter ainsi que votre collaborateur pour ce site web très bien fait avec toutes les références de l'émission. Vraiment pratique pour les auditeurs. Longue vie à La Planète Bleue, une émission radiophonique qui devrait être reconnue d'utilité publique. Hubert

Sébastien ( 4 avril 2006)

Encore merci pour cette émission MAGIQUE ! Le son qui fait du bien à l'âme, c'est La Planète Bleue : NOTRE planète.

Mano-Roya ( 2 avril 2006)

Yves Blanc, je veux te remercier de nous accorder autant de temps pour voyager à travers la musique "cyber-ethnique" que tu passes sur les ondes terriennes et tout ça gratuitement, merci de penser à la planète qu'on a trop longtemps oubliée, tout en songeant au futur depuis 10 ans maintenant. Tu m'as ouvert les yeux et mes oreilles ont aussi apprécié et continuent, merci.

Didier (27 mars 2006)

Tam-tam & computer… du sable & du silicium… Aujourd'hui est un grand jour pour moi ! Après 13 années de grand vide, je retrouve enfin Yves Blanc et La Planète Bleue (à l'époque sur Radio Nova). Mon cher Yves, un grand merci pour œuvrer à ouvrir une porte dans ce grand néant qu'est devenu la FM depuis… plus de 20 ans déjà !

Anonyme (22 mars 2006)

Etudiant en section scientifique, vos œuvres me permettent de m'évader de tout ce stress. Je vous en remercie… Félicitations pour le dernier volume de la Planète Bleue que je trouve génial. Juste une idée comme ça : avez vous pensé à crée des T-shirts avec vos dessins magnifiques ? Encore MERCI à vous Yves Blanc & à Christophe Gevrey.

Anonyme (20 mars 2006)

Désireux d'entreprendre le sens caché du sublime, je découvre avec joie une voie nouvelle. Cette voie guidera ma recherche de moments éclairés et particuliers. Merci donc d'entreprendre à nos côtés l'ascension de la plus belle des montagnes… N.B.: ces mots ne sont pas écrits sous extasy, seulement sous le charme d'un renouveau salvateur.

Ploum ( 2 mars 2006)

Bravo Yves !

Pascalator ( 2 mars 2006)

J'achète chaque album les yeux fermés… et les oreilles ouvertes !!

Yves (29 janvier 2006)

D'un Yves à un autre Yves. Fidèle auditeur depuis 4 ans, merci pour cette émission non formatée, sans colorant ni conservateur, qui m'a fait découvrir tant de choses sur le plan musical. Grazie mille une fois encore.

THIB (27 janvier 2006)

Un mot : MERCI !

François (16 décembre 2005)

Coucou Yves, coucou d'un auditeur mi planète.b-mi new age, de tes débuts à l'époque lointaine de Radio Nova et radio bellevue. Donne de l'espoir, parle d'éco/autoconstruction, d'earthship, de vélo couché, de choses simples, bonnes, inconnues, accessibles !!!

Clélia FELIX (16 décembre 2005)

Merci d'avoir diffusé trois de mes musiques dans votre émission. J'ai pu l'écouter sur internet même sans l'adsl ! ;-) Désormais, je l'écouterai chaque semaine ! Bonne continuation. Clélia

CBastien (15 novembre 2005)

Salut Yves ! Un grand bravo pour ton émission particulièrement appréciée. Ta voix, très radiophonique, est très appréciée durant les moments "parlés". Les sujets abordés sont toujours follement intéressants. Et la musique... J'ai particulièrement aimé lorsque tu as passé un morceau de Solex. Keep on going !

Cevdet (25 octobre 2005)

Je me sens obligé de dire quelques choses quand je lis tout ces messages, mais que dire de plus ? Sûrement que toi, Yves, tu aurais trouvé des choses nouvellles à nous dire et à nous apprendre… A quand le passage à l'action ? Nous ne pouvons pas rester qu'à écouter cette merveilleuse émission !

Marie Elodie (Vancouver, Canada) (18 octobre 2005)

Un grand merci pour arriver à concilier musique et écologie, pour rendre compréhensible des concepts scientifiques parfois complexes sans simplification excessive, capacité qui vient parfois à nous manquer, nous scientifiques au langage hermétique… Et enfin merci pour la mémoire de Jacques Benveniste… J'ai écrit ma thèse en écoutant La Planète Bleue et je travaille à présent comme chercheur post-doctoral (en écologie !) au Canada, encore branchée sur Couleur 3. De l'autre côté de cette planète bleue, encore merci.

rene ( 3 août 2005)

J'écoute Couleur 3 depuis le début des années 80, à l'époque, j'avais un 'skywalker', un des premier tuners fm walkman, j'étais perchiste, et ça le faisait dans les matins de soleil sur la poudreuse dim de demonium. Merci.

Mehdi ( 8 juillet 2005)

Merci pour ton émission unique sur le panel radiophonique. Grâce à toi, j'ai découvert le passé et le futur de la musique, mon émission préférée reste sans conteste la 357 du 12 janvier 2003, une playlist proche de la perfection. Je suis fan depuis 1995, mais je n'ai jamais entendu l'émission numéro 1…

Greg (Lyon, France) (17 mai 2005)

Salut. Emission au top. Je déplore le manque de possibilité de téléchargement des titres en payant et haute qualité… Manque qui, j'en suis sûr, sera très vite comblé, n'est ce pas Yves ? Continue, on adore. Force et Honneur. GREG

Ham (13 mars 2005)

Salutation Yves. Je suis tombé sur ton émission un soir par hasard, je devais avoir 15 ans. Vraiment bravo pour tout ce que tu fais. Je sais que ça te prend du temps de trouver tout ces sons et toutes ces infos. Je sais que cette planète s'en prend chaque jour plein la tronche et peut-être qu'écouter La Planète Bleue lui fait l'effet de quelques gouttes de morphine pour supporter la douleur de nous avoir avec elle...

un ecouteur (10 mars 2005)

Bon 10ème anniversaire et vous en souhaite au moins encore autant. Merci pour tout ce son, musik et information que l'on ne peut écouter sans votre travail de chercheur passionné et passionnant. J'attend le volume 4… en me délectant des émissions et des 3 premières éditions.

shwinux ( 6 mars 2005)

Yves, un Grand Merci, et un encouragement afin que tant qu'il y aura de l'électricité, que La Planète Bleue continue d'émettre, de nous faire rêver et de nous faire ressentir les frisons parcourant tout le long de nos corps d'auditeur. Aussi je me fais un devoir de promouvoir cette superbe émission par tous les moyens possibles ! BIG-UP à YV !!

Arnaud ( 1 mars 2005)

Tout d'abord, j'ai eu un petit frisson… en ouvrant le paquet (j'ai commandé le volume 3 depuis Bonn, en Allemagne, via le site web de Couleur3, et je l'ai reçu hier matin). J'ai eu peur en effet de recevoir un CD disons "un poil moins excellent" que les 2 précédents… Les 2 premiers opus m'ayant fortement impressionné, je m'étais dit : Yves ne pourra peut-être pas faire mieux cette fois-ci ? Mais si, il l'a fait ! Décidément, vous avez le don d'arranger vos œuvres musicales de belle manière ! Le son de cet opus est encore plus clair, plus pur, mieux "empaqueté" que les précédents : quelle play-list mes aieux ! :) Je l'écoute depuis hier matin en boucle… Une perle rare ! Un diamant parmi cet amas cacophonique de musique "des temps modernes". Heureusement que vous produisez encore cette qualité ! Continuez sur cette voie ! A quand le prochain album ? :) Longue vie à LPB, radio & CDs !

Guillaume & Jérôme (24 février 2005)

Coucou, nous avons le volume 3 de la P.B, en 1 mot : génial, super sélection & un super cahier avec des bonnes infos, comme sur les volumes 1 & 2. Vivement le prochain car on a pas tous sur k7. A bientôt et encore merci Yves. "Vive la PLANETE BLEUE" G & J de Paris

Pierre Alexandre (Jura Français) (22 février 2005)

Je commence par le classique MERCI Monsieur (oui, oui MONSIEUR) Yves Blanc. Déjà qu'écouter La 3 est une bulle d'oxygène dans ce monde asphyxié par tout ce que l'on sait. Mais le summum est atteint chaque fin de semaine par La Planète Bleue : quel ravissement, quel béatitude ! Il en faudrait plus par semaine, du genre décliner votre émission en une version complémentaire avec plus de témoignages et débats écolo-philoso-mondialo oniriques. VIVE notre planète et que tout le monde écoute cette émission, c'est bon pour les oreilles, le cœur et la tête.

Bo (16 février 2005)

Merci... merci de nous offrir tes découvertes, merci pour ces "sons" d'un autre monde qui pourtant est le nôtre ! Cette heure musicale est plaine d'images incroyables, ceci me permet des voyages aux confins de mon esprit. Ce moment me permet aussi de trouver l'inspiration, le repos, la compréhension, voire le "respect". Bref, La Planète Bleue, ça ne se raconte pas, ça s'écoute, ça se VIT !!!! Continue comme ça Yves… Moi je serai toujours un "écouteur".

Gwendoline (31 janvier 2005)

Quel beau voyage intérieur tu m'as offert et certainement aussi à cette part de l'humanité qui voit les choses autrement. Tes revendications sans bruit sont beaucoup plus fortes que toutes celles du monde ! J'ai voyagé avec toi à dos de chameau, à pied et en navette spatiale, en suivant les chemins des Carpates, les lignes de crêtes des dunes, des vagues du Pacifique, des sommets du Kilimandjaro et puis je suis retournée dans mon jardin voir se coucher le soleil au milieu des orangers, et j'ai terminé au coin du feu, rêveuse. J'ai adoré. Comme un doux air de flûte. Merci. J'attends la suite… Ce week-end peut-être ?

kauge külaline (22 janvier 2005)

Un moment incessant entre passé et futur...

Guillaume & Jérôme (18 janvier 2005)

Salut Yves, encore merci pour les 10 ans, merci pour les découvertes, les histoires, la musique et bonne année... A dans 10 ans...

François (Le Mont, Suisse) ( 9 janvier 2005)

Je me sens transporté dans un autre monde pendant cette heure de paix. Merci de me faire rêver au futur...

Alain ( 4 janvier 2005)

Une des meilleures émissions de la planète terre, malheureusement gâchée en France par des pubs insupportables.

Jeremy (Singapour, Singapour) ( 3 janvier 2005)

"La vérité est ailleurs" disait X-files sur nos téléviseurs, La Planète Bleue nous le confirme… TV et Radio se noient dans le flot des industries marketing ! Yves nous montre le futur dans une heure de pur bonheur où les sons ancestraux et ultramodernes se mélangent avec délicatesse, et arrivent à nos oreilles pour nous rappeler à la réalité du futur, nous arracher à nos tristes tâches et nous faire rêver… Merci Yves.

Hocine ( 2 janvier 2005)

Un son unique, des couleurs inattendues, des artistes incroyables, un régal. Merci YB.

Pascal (26 décembre 2004)

Superbe concept, musique réellement alternative et analyse de société qui doit chatouiller bien des services secrets. Merci Yves.

Michael (Fribourg, Suisse) (24 décembre 2004)

Relaxant, motivant, planant.... Pour moi c'est depuis longtemps une référence… Bravo Yves et merci à C3 pour les archives disponibles.

Sandrine et Yann (22 décembre 2004)

Nous on aime depuis le commencement de LPB. merci et continue le voyage avec nous tous.

freddyman (21 décembre 2004)

Des années (je ne les compte plus) que je suis accro à La Planète Bleue, c'est de la bonne, à consommer sans modération. Merci Yves pour tous ces moments de pur bonheur hebdomadaire.

Monica (20 décembre 2004)

Parfois, cela fait bien peur d'apprendre ce que tu nous racontes dans ton émission, mais il faut bien que quelqu'un nous ouvre les yeux sur la réalité… Merci !

Patrick (Montigny le Bretonneux, France) (18 décembre 2004)

Radiophoniquement innovant, donc très rare, musicalement impeccable, c'est La Planète Bleue. En écoute de ma banlieue parisienne par l'Internet.

Cyrille (Lyon, France) ( 6 décembre 2004)

La Planète Bleue devrait être reconnue d'intérêt public !

Tillajow (22 novembre 2004)

Superbe, unique, novateur, merci pour vos ambiances sphériques, c un autre monde musical

Pascal (21 novembre 2004)

Une émission innovante, dérangeante de temps à autre mais utile pour réfléchir à notre futur, accompagnée de choix de musiques qui sort des sentiers battus et qui reflète la diversité culturelle, source de renouveau musical. Merci pour cette évasion du tout commercial polluant les médias.

Adeline (20 novembre 2004)

Bercée par la voix d'Yves Blanc, La Planète Bleue c'est une heure ailleurs...

nagadoudi (20 novembre 2004)

Tranquille...

La Boulette (20 novembre 2004)

Mais que se passe-t-il sur la bulle de couleur ? Le pire côtoie le meilleur. Moi, j'ai choisi le parti de La Planète Bleue… Au moins, je ne suis jamais déçu.

VVVU Music (19 novembre 2004)

Vive La Planète Bleue ! Vive La Planète Bleue libre !!

Mohand (19 novembre 2004)

Au risque de répéter ce que beaucoup ont déjà écrit, merci pour cette heure d'évasion et de réflexion.

Fennelin (19 novembre 2004)

A quand une déclaration d'intérêt public pour les émissions radio ? La Planète Bleue l'obtiendrait en deux temps, trois mouvements. Merci pour les voyages autour du monde, Yves. Et merci à Christophe pour mettre La Planète Bleue sous nos yeux en plus de nos oreilles.

Mahosssss (19 novembre 2004)

Yves, ton émission devrait être obligatoire… Chez moi, elle l'est. PAIX.

Nobuko (19 novembre 2004)

Un grand merci à Yves Blanc pour cette superbe émission grâce à laquelle j'ai pu découvrir nombre d'artistes merveilleux du monde entier :)

Yves Blanc & Christophe Gevrey (18 novembre 2004)

Merci pour vos messages que nous lisons attentivement !


Votre message

A votre tour de laisser votre empreinte sur La Planète Bleue.