Le press book de l'émission

 

Le press book de l'émission | Le press book de la collection

La planète bleue volume 4 par Marvano    La planète bleue volume 4 par Marvano     La planète bleue volume 4 par Marvano

La presse dans le bleu !

Seul, il parle du futur au monde entier. Dans le Vercors, Yves Blanc élabore un étonnant mélange radiophonique diffusé sur les ondes suisses. Mondiale et futuriste, sa Planète Bleue compte parmi les programmes les plus podcastés au monde.
Antoine Lannuzel, WE DEMAIN (lire l'article complet)

La Planète Bleue, une émission surprenante où se rencontrent musiques avant-gardistes et propos engagés. Des sons inattendus, peu de paroles, mais des infos fortes, qui parfois bousculent nos certitudes.
Pierre-Yves Reichenecker, LA PRINCIPAUTÉ (lire l'article complet)

Des radios libres des années 70, d’une Radio Nova époque Jean-François Bizot, de l’Association pour la libération des ondes, que reste-t-il ? Il subsiste au moins Couleur3 et La Planète Bleue, respectivement l’une des meilleures stations du paysage radio francophone, et l’une des meilleures émissions de la voie lactée.
Julien Sansonnens, Gauchebdo (lire l'article complet)

Yves Blanc, un regard qui ose être différent, et un bosseur acharné. Son émission est ultra-réalisée, savamment mixée, tellement inédite, tellement décoiffante que tout le monde en parle. Elle est reprise un temps par Radio Nova, Radio Canada et Radio Monaco.
Elisabeth Stoudmann, "Couleur 3 - 30 ans" (Glénat)

C'est l'ovni de Couleur 3 et pourtant le plus podcasté de la radio suisse. Depuis 17 ans, La Planète Bleue passe à l'antenne à peu près tout ce que les autres ne proposent pas. Et se distingue par la voix d'Yves Blanc.
Laurent Flückiger, Le Matin

Yves Blanc est le pionnier d'un genre nouveau : la science-fiction musicale.
Laurent Hugenin-Elie, TSR

Le son imagé, écolo, culotté. Voilà le credo d'Yves Blanc. Depuis quinze ans, il anime La Planète Bleue, une émission surprenante où se rencontrent musiques avant-gardistes et propos engagés.
Il faut l'avoir entendue une fois dans sa vie pour s'imprégner de cet imaginaire musical si particulier, à la fois primitif et futuriste, qui ne tombe jamais dans le new age. Yves Blanc est comme un cinéaste qui couperait volontairement les images de son film pour ne laisser que la bande-son.
Anne-Marie Gustave, TELERAMA

Ovni durable de la bande FM, "La Planète Bleue" se fait l'écho des mondes sonores les plus inouïs.
Ici et maintenant, cette émission décalée anticipe demain avec des préoccupations écologiques, technologiques, politiques ou éthiques mais toujours atypiques.
Olivier Horner, LE TEMPS

"La Planète Bleue" est comme un tirage négatif de la terriblement homogène bande FM.
Elle fait tout ce qui est banni ou inimaginable ailleurs.
Qui d'autre se permet de superposer deux musiques pour en fabriquer une troisième ?
Les FM ont viré largement vers le fanzine, Yves Blanc tire la radio vers le cinéma.
Christian Leblé, LIBERATION (lire l'article complet)

La planète des musiques novatrices, l'émission la plus populaire de Couleur 3.
Jean-Blaise Besençon, L'ILLUSTRE

Perché en haut d'un satellite, Yves Blanc se prend pour un martien
et nous retransmet les échos de "La Planète Bleue". Son sonar capte tout.
Rémy Kolpa-Kopoul, RADIO NOVA

Innovation, futurisme, diversité sont les qualités qui guident cet ovni des ondes.
Fabrice Gottraux, LA TRIBUNE DE GENEVE

Une science-fiction musicale, hors des sentiers battus de la FM formatée.
Des disques rares, des perles que vous n'entendrez jamais ailleurs.
Une bouffée d'oxygène sonore, doublée d'une vision du monde ouverte, curieuse et écolo.
Eric Charles, L'EXPRESS

"La Planète Bleue" prête l'oreille au swing de demain
composé par des artistes trop souvent tenus à l'écart des médias.
Jean-Jacques Larrochelle, LE MONDE

Surgi du futur, Yves Blanc est un personnage atypique. De France Inter à Megamix sur Arte,
il a tissé un réseau de musiciens novateurs pour une émission unique en son genre.
Laurent Luyat, FRANCE 3

Yves Blanc invente la radio de demain.
Judith Bregman, L'ORDINATEUR INDIVIDUEL

Grâce aux textes bien documentés et souvent amusants de Yves Blanc,
"La Planète Bleue" échappe aux clichés new age tout en conservant sa force d'enchantement.
Pierre-Jean Crittin, VIBRATIONS

Des vibrations ancestrales de la peau des tam-tams jusqu'aux frémissements informatiques de la science-fiction, Yves Blanc mixe le chant des baleines, le son de la pluie, le cri des bébés et les conversations des cosmonautes.
Pascal Joseph, TECHNIKART

Souples, harmonieux et sans paroles superflues,
les films radiophoniques du Docteur Blanc se savourent avec plaisir.
Un labyrinthe cybernétique qui nous mène droit à la vie.
Anne-Marie Gustave, TELERAMA

Des ondes de magiciens ! Couleur 3 s'offre une émission de science-fiction musicale,
un programme issu de tous horizons et continents, qui séduit par ses enchaînements ambitieux.
Un travail colossal, totalement disproportionné.
Vincent Brocard, LE MATIN

Ancien collaborateur de Megamix, Yves Blanc arpente depuis dix ans les territoires musicaux les plus futuristes. Sa vocation : tête chercheuse.
Michel Masserey, LE NOUVEAU QUOTIDIEN

"La Planète Bleue", du sable et du silicium dans les sillons trop homogènes de la bande FM.
Gilles Machu, SUISSE 4

Le succès de l'émission prouve bien que le ton très particulier de "La Planète Bleue"
attire l'oreille de l'auditeur habitué au ronronnement prévisible des autres radios.
Alain Croubalian, LE JOURNAL DE GENEVE

L'émission la plus magique de Couleur 3.
Une heure hors du temps, qui vous emmènera aux portes du futur.
Magaly Mavilia, TV8

Mondiale et futuriste, séduisante, mystérieuse, bizarre, 100 % originale. Mais qu'est-ce qui fait que les gens cessent toute activité pour écouter La Planète Bleue ?
George Popescu, TV MANIA (Roumanie) (lire l'article complet)

 

Le press book de l'émission :: Le press book de la collection