France

Montana

Grèce

New-York

Russie

Estonie

G.-B. / Afrique du sud

Autriche / Finlande / France / Allemagne

Sahara

Nigeria

Suisse / Algérie

Si Pat Jabbar est suisse, il a une longue expérience des musiques arabes (voir La Planète Bleue volume 6). Quand il invite deux immigrés algériens à participer à son projet solo, qui aurait dû s'appeler Abdeljabbar, les séances de studio sont tellement fertiles que le projet bifurque vers un nouveau collectif, Maghrebika, auquel participera le vieux complice new-yorkais, Bill Laswell, à la basse. Maghrebika déroule une musique arabe transtemporelle, gorgée de traditions et nourrie de funk futuriste, pour évoquer un dub spatial terriblement exotique, libéré des formats et des genres. Une musique extraterrestre qui n'a pas échappé à quelques pointures d'Hollywood. Du sable, du silicium et des guitares électriques, sur des textes politiques. Loin du kitsch et du tendance, Pat Jabbar concourt à dessiner les musiques arabes du futur.

Espagne

Illinois / France / Autriche


La Planète Bleue volume 7

La série à succès Golden City (neuf volumes déjà parus), scénarisée par Daniel Pecqueur, a installé Nicolas Malfin parmi les grands dessinateurs de science-fiction. Remarquable pour ses compositions architecturales futuristes, la conception de ses engins spatiaux ou subaquatiques, le Breton impose un trait clair, un design à la fois simple et élaboré, très réussi. Diplômé en physique des matériaux, il excelle dans l'invention de mondes sous-marins splendides, avec une grande profondeur de champ, soutenu par le travail lumineux du coloriste attitré de Golden City, le Lyonnais Pierre Schelle. Anticipation aquatique, perspectives futuristes… Après Leo, Cosey, Marvano, Moebius et Bilal, Nicolas Malfin rejoint le cercle de la collection La Planète Bleue.