France

Italie / Canada

Equateur

France / Chine

Le projet électro Cat's Eyes a vu le jour en 2001. Mais c'est avec son album A Dream In Red Mansions, en 2016, que la pianiste, flûtiste, chanteuse et DJette Marine Thibault, alias Cat's Eyes, a véritablement pris son envol, s'inscrivant parmi les formidables signatures asiatiques de La Planète Bleue : Mina (voir La Planète Bleue volume 8), Sa Dinding (voir La Planète Bleue volume 5), Dadawa (voir La Planète Bleue volume 1)… Avec ses tessitures électroniques planantes, ses sequencers et la voix sublime de la chinoise Xue Sujuan, Cat's Eyes projette l'electronica dans une poésie extrême-orientale simultanément traditionnelle et futuriste. Instruments et machines s'y entremêlent harmonieusement, sans tapage.
Marine Thibault a grandi dans un environnement très particulier, au Château d'Hérouville, le mythique studio français où ont enregistré les Pink Floyd, Cat Stevens, David Bowie, T.Rex, Fleetwood Mac, Gong, les Bee Gees… Elle commence à composer à l'ordinateur à l'âge de 12 ans. Premier prix du conservatoire, diplômée d’état en musique classique et en musiques actuelles, elle a collaboré, notamment, avec Alpha Blondy, Manu Dibango, DJ Click, UHT°. En tant que professeur de musique, elle donne des conférences sur la créativité dans les musiques électroniques, et anime des master class de flûte traversière.
Plus qu'une démonstration virtuose, son recueil d'aventures électroniques invoque la magie, l'utopie, le voyage, le partage, le mélange de genres improbables, l'idée d'estomper l'espace et le temps au travers des notes et des sons.

Vanuatu

Suisse

Suisse / Italie

Argentine

Niger

Allemagne

Autriche

France / Corée

France


La Planète Bleue volume 9Les amateurs et les collectionneurs le savent bien, pour les précédents volumes de la collection La Planète Bleue, j'ai eu le privilège de collaborer avec quelques-uns des plus grands noms de la BD internationale, tout particulièrement dans le secteur de la science-fiction : Leo, Cosey, Marvano, Moebius, Bilal, Malfin et Caza.
Le concept de La Planète Bleue étant d'inviter l'auditeur à découvrir des artistes souvent méconnus, pour ce volume 9 j'ai fait le choix de solliciter non plus un dessinateur déjà rayonnant aux coins du globe, mais un jeune créateur prometteur, quoique Grenoblois, Mathieu Bablet, auteur déjà de plusieurs albums, notamment l'impressionnant Shangri-La. Il compte parmi ces artistes complets qui font tout, tout seul : scénario, dessins et couleurs. La fulgurance de certaines de ses visions m'a subjugué, comme une porte ouverte à la circulation des âmes.