France

Italie / Canada

Equateur

France / Chine

Vanuatu

Suisse

Sinner DC est un duo de là-bas, une formation de Genève qu'on a pris l'habitude d'écouter ici, sur La Planète Bleue, depuis des années déjà. Pas à pas, depuis plus de vingt ans, Sinner DC s'est taillé une réputation solide mais discrète sur la scène electronica. Solide, parce que le son Sinner DC, souvent spatial, éthéré, intrigue. Il attire, il éveille la curiosité des oreilles les plus disponibles. Discrète, parce qu'on parle ici de musique expérimentale, de création ambitieuse, pas toujours facile.
Cette pièce est extraite d'un album combinant les paysages électroniques à des sons ethniques puisés dans les monumentales Archives Internationales de Musique Populaire (AIMP) conservées au Musée d'ethnographie de Genève, pour dérouler de curieux hybrides hypnotiques. Loin des conventions qui encombrent le secteur, on navigue ici dans une espèce de science-fiction ethnique, une electronica fragile, ouverte, rêveuse, aventureuse, un périple virtuel et kaléidoscopique à travers l'espace et le temps, une émotion stratosphérique en apesanteur, subtile comme une drogue qui interagirait directement sur le cerveau, en faisant l'économie de tout détour chimique. Un rythme primal et sexy, surgi d'on se sait où. L'espace est-il vraiment flexible ? Y a-t-il eu un début au temps ?

Suisse / Italie

Argentine

Niger

Allemagne

Autriche

France / Corée

France


La Planète Bleue volume 9Les amateurs et les collectionneurs le savent bien, pour les précédents volumes de la collection La Planète Bleue, j'ai eu le privilège de collaborer avec quelques-uns des plus grands noms de la BD internationale, tout particulièrement dans le secteur de la science-fiction : Leo, Cosey, Marvano, Moebius, Bilal, Malfin et Caza.
Le concept de La Planète Bleue étant d'inviter l'auditeur à découvrir des artistes souvent méconnus, pour ce volume 9 j'ai fait le choix de solliciter non plus un dessinateur déjà rayonnant aux coins du globe, mais un jeune créateur prometteur, quoique Grenoblois, Mathieu Bablet, auteur déjà de plusieurs albums, notamment l'impressionnant Shangri-La. Il compte parmi ces artistes complets qui font tout, tout seul : scénario, dessins et couleurs. La fulgurance de certaines de ses visions m'a subjugué, comme une porte ouverte à la circulation des âmes.