la planète bleue

La Planète Bleue fait sa rentrée... et reste libre !

Plus libre que jamais, d’une richesse culturelle inégalée, La Planète Bleue a fait évoluer son format. Dorénavant mensuelle, sur un format de 90 minutes, elle est diffusée par un réseau libre de radios indépendantes :

logo Radio Vostok logo GRRIF logo Ellébore logo Au bord de l’eau

Ce nouveau réseau libre de radios indépendantes offre de multiples moyens d’écoute : streaming, podcast, FM, DAB+.

Pourquoi les ados du monde entier se rebellent-ils contre les États qui ne prennent toujours pas la mesure de l’effondrement écologique en cours, alors que les scientifiques leur communiquent tous les chiffres depuis des années, alors que la catastrophe approche à grande vitesse et que la fenêtre de tir pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être est en train de se refermer ? Nous allons évoquer le legs que nous transmettons aux enfants d'aujourd’hui : le tableau fait froid dans le dos…
Plus léger, nous allons parler de ce qui restera le dernier film de science-fiction sérieuse des années 2010, Ad Astra de James Gray, avec Brad Pitt : ambitieux, mais plutôt décevant. La critique s’enflamme, mais le film laissera peu de traces…
Nous allons évoquer une mini-série diffusée il y quelques mois déjà, Chernobyl, qui sort enfin en DVD et en blu-ray. Par sa capacité d’immersion, cette coproduction allemande, anglaise et américaine confirme qu’une fiction réussie peut être une bonne source d’information, par exemple en complément du meilleur documentaire jamais réalisé sur Tchernobyl…
En bonus, je vais vous présenter deux bouquins hors du commun : La Haine de la nature, de Christian Godin, à propos de tous ces présupposés pas toujours vérifiés, comme ces écolos persuadés d’être vertueux, suivez mon regard… Et justement un regard malicieux jeté sur l’époque : Une brève éternité, de Pascal Bruckner. Le philosophe rappelle que le mythe de l’amour qui dure a été inventé à une époque où la mort vous frappait entre 25 et 30 ans. Ce n’était évidemment pas le même engagement…
Nous allons faire un long travelling sonore d'Oran à Paris, du Tadjikistan au Danemark, des Pays-Bas en Suède, de Pologne au Maroc, de Düsseldorf à Berlin, de Finlande au Sahara, et d’Irak en Arizona, bienvenue sur la Terre !

Diffusion le mois de octobre 2019.

 

Commander le nouveau T-shirt La Planète Bleue

Commander le nouveau T-shirt La Planète Bleue

Nouveau T-shirt La Planète Bleue

Les couleurs de La Planète Bleue

Venez visiter le mur d’images interactif de La Planète Bleue.

L’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde.

Avec sa volonté farouche d'exposer de nouvelles idées, de nouvelles attitudes, de nouveaux concepts, des perspectives non encore établies, La Planète Bleue se démarque radicalement de tout ce qui se fait à la radio. Mondiale et futuriste, insoumise, non-alignée, anticonformiste, La Planète Bleue propose chaque semaine des musiques différentes et des infos différentes. Il s’agit d'inviter l'écouteur(se) à porter un regard original sur l'actualité et sur le monde. Et d’immiscer un souffle d'utopie, de ré-enchanter la radio. Science-fiction musicale et planète sans frontières, ici se dessinent les sons de demain.

A l’origine, La Planète Bleue était l’émission expérimentale de Couleur 3 (Radio Télévision Suisse). Au fil des ans, elle est devenue la plus populaire de la chaîne.

Diffusée pendant 22 ans par Couleur 3 (945 éditions), reprise par Radio Nova, Radio-Canada La Première, Radio Monaco et quelques autres, c'est l’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde. Elle est écoutée dans 80 pays.

La Planète Bleue volume 9

La Planète Bleue volume 9



La Planète Bleue volume 8

La Planète Bleue volume 8