la planète bleue

Le Petit Livre bleu

Le Petit Livre bleu

Le Petit Livre bleu, le premier guide culturel de La Planète Bleue.
Un abécédaire libre, indépendant, non-aligné :
cinéma, séries, livres, BD, SF, musiques des ailleurs,
prospective, géopolitique, recherche…
Des points de vue différents, des points d'écoute originaux
sur notre monde et ce qu'il pourrait devenir.
Les meilleures chroniques de l'émission,
des idées nouvelles pour pousser plus loin la réflexion.
Magistralement illustré par Enki Bilal, Moebius, Leo, Reno,
Marvano, Caza, Cosey, Nicolas Malfin, Mathieu Bablet,
Mix & Remix, Chris Foss, Scott Listfield et Simon Stålenhag.
De nombreux inédits.

Avec le soutien du Centre National du Livre (Ministère de la Culture, Paris) et de la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature (Suisse).

Un abécédaire polémique, 500 pages, 400 illustrations, les plus grands dessinateurs de l’époque.

Plus d’informations et commande du Petit Livre bleu >

La Planète Bleue toujours libre !

Plus libre que jamais, d’une richesse culturelle inégalée, La Planète Bleue a fait évoluer son format. Dorénavant mensuelle, sur un format de 90 minutes, elle est diffusée par un réseau libre de radios indépendantes offrant de multiples moyens d’écoute, streaming, podcast, FM, DAB+.

logo Radio Vostok logo GRRIF logo Ellébore logo Au bord de l’eau logo Radio Quetsch logo Globule Radio

Tous les détails des diffusions de l’émission >

Édito : La Planète Bleue 986

Nous allons feuilleter le livre le plus provocant du moment, le nouveau bouquin de Charles Pépin, La Rencontre, une philosophie. Sortir un ouvrage sur la notion même de rencontre, en plein Covid… il fallait oser !
Nous allons nous intéresser à ces quelques aventuriers qui, tout autour du monde, traquent les dernières zones de silence, des zones de plus en plus en plus réduites, que l'homme n'a pas encore pollué avec tous ses bruits. La pollution sonore, on en parle peu, mais elle serait responsable de beaucoup de mal-être, de dépressions… et de nombreux échouages de cétacés.
Comment se fait-il qu'on parle si peu de la surpopulation ? La pression démographique sur la planète serait-elle passée de mode ? Pourquoi le sujet semble-t-il avoir été enterré, alors que le consensus scientifique est loin d'avoir été établi ? Qu'est-ce que notre conception de la surpopulation dit de notre regard sur l'avenir ?
On finira l'émission par une petite gâterie, la série Ovni(s) qui vient de sortir en blu-ray. Ovni(s) fait le pari de l'inactualité. C'est un objet SF vintage, rétro-pop, qui raconte les pérégrinations du Gepan, le Groupe d'étude des phénomènes aérospatiaux non identifiés, en 1978. Une reconstitution soigneuse et délicieuse à l'écart de toutes les crises, une espèce de bulle dans les années Giscard, quand le futur était certes déjà un peu inquiétant, mais finalement encore prometteur. Vous allez voir, la bande-son d'Ovni(s) est formidable, pleine de synthés analogiques et de sequencers…
Le panoramique sonore va nous entraîner de Paris à Hanovre, de Londres à Poitiers, de Toulouse jusqu’en Allemagne, de Copenhague à Rio de Janeiro, de Bruxelles à Vienne, de Palma de Majorque à Angers, du Kosovo en Croatie, et de Bosnie en Macédoine, bienvenue sur la Terre !

Plus de détails sur l’émission numéro 986 >

Les couleurs de La Planète Bleue

Venez visiter le mur d’images interactif de La Planète Bleue.

L’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde.

Avec sa volonté farouche d'exposer de nouvelles idées, de nouvelles attitudes, de nouveaux concepts, des perspectives non encore établies, La Planète Bleue se démarque radicalement de tout ce qui se fait à la radio. Mondiale et futuriste, insoumise, non-alignée, anticonformiste, La Planète Bleue propose chaque semaine des musiques différentes et des infos différentes. Il s’agit d’inviter l’écouteur(se) à porter un regard original sur l’actualité et sur le monde. Et d’immiscer un souffle d'utopie, de ré-enchanter la radio. Science-fiction musicale et planète sans frontières, ici se dessinent les sons de demain.

A l’origine, La Planète Bleue était l’émission expérimentale de Couleur 3 (Radio Télévision Suisse). Au fil des ans, elle est devenue la plus populaire de la chaîne.

Diffusée pendant 22 ans par Couleur 3 (945 éditions), reprise par Radio Nova, Radio-Canada La Première, Radio Monaco et quelques autres, c'est l’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde. Elle est écoutée dans 85 pays.