la planète bleue

La Planète Bleue fait sa rentrée... et reste libre !

Plus libre que jamais, d’une richesse culturelle inégalée, La Planète Bleue a fait évoluer son format. Dorénavant mensuelle, sur un format de 90 minutes, elle est diffusée par un réseau libre de radios indépendantes :

logo Radio Vostoklogo GRRIFlogo Ellébore

Ce nouveau réseau libre de radios indépendantes offre de multiples moyens d’écoute : streaming, podcast, FM, DAB+.

A travers toute l’Europe, et même aux coins du globe, la jeunesse se dresse face aux gouvernements qui restent sans réaction devant le dérèglement climatique, et le futur qui fout le camp. Les jeunes crient pour non-assistance à planète en danger. La "génération climat" serait-elle en train de prendre en main son avenir ? Serait-elle en train de se dresser contre le stupide concept de croissance ? En tout cas, les djeunes ont compris, eux, que parler de "transition énergétique" est un non-sens. C'est d’une bifurcation énergétique radicale dont nous avons besoin, et pas dans trois ans, non : là, tout de suite. Pour sauver ce qui peut encore l’être. Une nouvelle utopie ?
Nous allons parler d’un genre littéraire qui fait florès, les atlas bizarres, insolites, décalés, avec deux nouvelles parutions : l’Atlas de zoologie poétique et l’Atlas de l'inattendu.
Il y a trois ans, La Planète Bleue vous révélait un jeune peintre suédois méconnu : Simon Stålenhag raconte l’acte 2, juste avant l’extinction des hommes. Il peint la fin des robots, l’effondrement des machines, du monde high-tech et consumériste, le terminus de la société des loisirs. C’est sublime et ça invite au voyage, à la réflexion…
Je vais vous parler d’un livre d’architecture extrême, juste et rare, pertinent et radical. L’Ornement est un crime offre un tour du monde de l’architecture la plus dépouillée, dénuée de toute fioriture, libérée du superflu. Ce coup d’œil savant tire notre regard et notre culture vers le haut, vers le beau, vers le futur…
Rim Banna nous a quittés il y a un an. Sur La Planète Bleue, on aimait beaucoup cette artiste palestinienne très engagée — et elle nous le rendait bien. On s’envoyait des mails, elle m’avait accordé plusieurs inédits et un titre pour La Planète Bleue volume 4. Nous allons découvrir une performance inédite, réalisée avec la complicité de ses potes palestiniens Checkpoint 303, une version arabo-électro de l’Internationale ! La Planète Bleue s’associe évidemment à cet hommage…
Et nous allons découvrir un sacré coffret, la réédition des travaux solo d’un véritable génie de la musique, son nom reste totalement méconnu du grand public, mais il a impacté l’histoire de la musique : Michael Rother, ex-Kraftwerk et surtout cofondateur du groupe culte Neu!
Le panoramique sonore va nous entraîner de Tunisie à Paris, de New York à Montréal, de Brooklyn à Lisbonne, de Las Vegas en Laponie, de La Réunion à Toulouse, de Reykjavík à Béziers, de Suisse en Palestine, et de Hambourg à Düsseldorf, bienvenue sur la Terre !

Diffusion le mois de avril 2019.

Les couleurs de La Planète Bleue

Venez visiter le mur d’images interactif de La Planète Bleue.

L’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde.

Avec sa volonté farouche d'exposer de nouvelles idées, de nouvelles attitudes, de nouveaux concepts, des perspectives non encore établies, La Planète Bleue se démarque radicalement de tout ce qui se fait à la radio. Mondiale et futuriste, insoumise, non-alignée, anticonformiste, La Planète Bleue propose chaque semaine des musiques différentes et des infos différentes. Il s’agit d'inviter l'écouteur(se) à porter un regard original sur l'actualité et sur le monde. Et d'immiscer un souffle d'utopie, de ré-enchanter la radio. Science-fiction musicale et planète sans frontières, ici se dessinent les sons de demain.

A l'origine, La Planète Bleue était l’émission expérimentale de Couleur 3 (Radio Télévision Suisse). Au fil des ans, elle est devenue la plus populaire de la chaîne.

Diffusée pendant 22 ans par Couleur 3 (945 éditions), reprise par Radio Nova, Radio-Canada La Première, Radio Monaco et quelques autres, c'est l’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde. Elle est écoutée dans 80 pays.

La Planète Bleue volume 9

La Planète Bleue volume 9



La Planète Bleue volume 8

La Planète Bleue volume 8