la planète bleue

La Planète Bleue fait sa rentrée... et reste libre !

Plus passionnante que jamais, d’une richesse culturelle inégalée, La Planète Bleue fait évoluer son format : elle devient mensuelle, sur un format de 90 minutes, désormais diffusée par trois radios :

logo Radio Vostoklogo GRRIFlogo Ellébore

Ce nouveau réseau libre de radios indépendantes offre de multiples moyens d’écoute : streaming, podcast, FM, DAB+.

La planète Terre a perdu 60 pourcent de ses populations d’animaux sauvages depuis les années 70. Les causes de ce spectaculaire effondrement sont la disparition de leurs habitats et la pollution, toutes deux œuvres de l’humanité. Nous allons voir que si les humains ne représentent que 0,01 pourcent de la biomasse globale, ils en ont déjà anéanti la moitié ! Une sacrée performance question destruction…
Un petit label new-yorkais publie pour la première fois l’œuvre de Michele Mercure, une avant-gardiste de la scène électronique du début des années 80. Cette superbe édition confirme à quel point la technologie a si peu d’importance, et finalement si peu d’intérêt : quand on a des idées, on se fout de la technique…
En juillet prochain, nous fêterons les 50 ans des premiers pas de l’homme sur la Lune. En un demi-siècle, combien de fois sommes-nous allés sur la Lune ? Seulement 6 fois ! Un livre somptueux et passionnant raconte cette aventure, avec de nouveaux visuels numérisés à partir des pellicules photo Hasselblad conservées en chambre froide à la Nasa…
Nous allons évoquer l’un des plus grands musiciens contemporains, Jóhann Jóhannsson, ex-compositeur attitré du réalisateur canadien Denis Villeneuve. L’Islandais avait renouvelé le son de la science-fiction avec sa B.O. pour Premier Contact, une bande originale tellement innovante qu’elle a effrayé les cadres plan-plan de la Warner, qui l’ont viré du projet Blade Runner 2049, un désastre artistique et humain…
Nous allons parler d’un livre excitant, L’Art d’être oisif. A l’heure où la valeur travail est célébrée partout et par tous, Tom Hodgkinson nous invite à la créativité, à la qualité de vie, à prendre son temps, bref, à la pêche ou à la sieste, à l’érudition et à la méditation…
Le panoramique sonore va nous entraîner d’Algérie en Tunisie, de Mauritanie à Paris, de Georgie au Maroc, d’Argentine à Londres, de Pennsylvanie à Istanbul, de Reykjavik à Palma de Majorque via Las Vegas, bienvenue sur la Terre !

Diffusion le mois de décembre 2018.

Les couleurs de La Planète Bleue

Venez visiter le mur d’images interactif de La Planète Bleue.

L’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde.

Avec sa volonté farouche d'exposer de nouvelles idées, de nouvelles attitudes, de nouveaux concepts, des perspectives non encore établies, La Planète Bleue se démarque radicalement de tout ce qui se fait à la radio. Mondiale et futuriste, insoumise, non-alignée, anticonformiste, La Planète Bleue propose chaque semaine des musiques différentes et des infos différentes. Il s’agit d'inviter l'écouteur(se) à porter un regard original sur l'actualité et sur le monde. Et d'immiscer un souffle d'utopie, de ré-enchanter la radio. Science-fiction musicale et planète sans frontières, ici se dessinent les sons de demain.

A l'origine, La Planète Bleue était l’émission expérimentale de Couleur 3 (Radio Télévision Suisse). Au fil des ans, elle est devenue la plus populaire de la chaîne.

Diffusée pendant 22 ans par Couleur 3 (945 éditions), reprise par Radio Nova, Radio-Canada La Première, Radio Monaco et quelques autres, c'est l’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde. Elle est écoutée dans 80 pays.

 

 

La Planète Bleue volume 9

La Planète Bleue volume 9


La Planète Bleue volume 8

La Planète Bleue volume 8