la planète bleue

La Planète Bleue fait sa rentrée... et reste libre !

Plus libre que jamais, d’une richesse culturelle inégalée, La Planète Bleue a fait évoluer son format. Dorénavant mensuelle, sur un format de 90 minutes, elle est diffusée par un réseau libre de radios indépendantes :

logo Radio Vostok logo GRRIF logo Ellébore logo Au bord de l’eau

Ce nouveau réseau libre de radios indépendantes offre de multiples moyens d’écoute : streaming, podcast, FM, DAB+.

Nous allons évoquer aujourd’hui un film fascinant mais passé un peu à côté des grands circuits de distribution, Another Earth, le premier long-métrage de Mike Cahill, un jeune réalisateur du cinéma indépendant américain, qu’on aime beaucoup sur La Planète Bleue. Alors qu’une nouvelle planète vient d’apparaître dans notre système solaire, une jeune astrophysicienne tue accidentellement l’enfant et l’épouse d’un grand musicien. Le film raconte comment ces deux survivants vont se reconstruire non pas en se noyant dans la religion, mais en observant le ciel et cette planète miroir qui se rapproche de la Terre, véhiculant nombre de nos fantasmes…
On va faire une grande balade dans les terres indiennes. Un bon Indien est un Indien mort, disait-on, pendant des décennies, dans le Grand Ouest. Les westerns qui rendent hommage aux peuples indiens ne sont pas si nombreux, mais plus anciens qu’on ne le croit. Les deux premiers westerns pro-Indiens datent de 1950. A l’époque, des films révolutionnaires. Des montagnes rocheuses aux Grandes Plaines, nous allons faire un panorama du cinéma pro-Indiens…
Si nous continuons la surpêche, non seulement il y aura bientôt plus de plastique que de poissons dans les océans, mais c’est même pire : il y aura plein de plastiques… mais plus du tout de poissons. Il n’y aura plus de poissons dans les mers et les océans en 2048 ! La prochaine génération ne connaîtra pas les poissons ! Alors, l’ONG Sea Shepherd, l’organisation de l’activiste canadien Paul Watson, a publié un son surprenant, le cri de 30 animaux marins en train d’agoniser : baleines harponnées, poissons coincés dans des filets, dauphins ensanglantés. Tous enregistrés sous l’eau par Sea Shepherd. C’est le “Sound of Sea", le S.O.S de l’océan…
Nous allons nous intéresser au bio-design, cette école qui s’inspire des inventions de la nature pour créer de nouvelles formes plus performantes. Nous allons voir que c’est en étudiant un petit oiseau marin qu’un ingénieur nippon a inventé le profil spectaculaire des Shinkansen, les TGV japonais, rapides, économiques… et magnifiques.
En fin d’émission, un petit bijou du fond de ma discothèque va vous révéler l’un des moments clés de la naissance du rap. A Brooklyn, en 1982, dans le studio de Bill Laswell, une partie du collectif Material enregistre l’un des premiers disques de rap, l’album de Fab Five Freddy. Sur la face B du premier single, on découvre une voix inconnue et séduisante, celle de B-Side, témoin d’une époque oubliée où le rap était créatif. Autant dire que ce n’était pas hier…
Le panoramique sonore va nous entraîner de Soweto à Paris, de New York à Islamabad, de Fortaleza à Oslo, du Québec à Stockholm, du Vietnam en Argentine via les Pays-Bas, bienvenue sur la Terre !

Diffusion le mois de août 2019.

 

Commander le nouveau T-shirt La Planète Bleue

Commander le nouveau T-shirt La Planète Bleue

Nouveau T-shirt La Planète Bleue

Les couleurs de La Planète Bleue

Venez visiter le mur d’images interactif de La Planète Bleue.

L’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde.

Avec sa volonté farouche d'exposer de nouvelles idées, de nouvelles attitudes, de nouveaux concepts, des perspectives non encore établies, La Planète Bleue se démarque radicalement de tout ce qui se fait à la radio. Mondiale et futuriste, insoumise, non-alignée, anticonformiste, La Planète Bleue propose chaque semaine des musiques différentes et des infos différentes. Il s’agit d'inviter l'écouteur(se) à porter un regard original sur l'actualité et sur le monde. Et d’immiscer un souffle d'utopie, de ré-enchanter la radio. Science-fiction musicale et planète sans frontières, ici se dessinent les sons de demain.

A l’origine, La Planète Bleue était l’émission expérimentale de Couleur 3 (Radio Télévision Suisse). Au fil des ans, elle est devenue la plus populaire de la chaîne.

Diffusée pendant 22 ans par Couleur 3 (945 éditions), reprise par Radio Nova, Radio-Canada La Première, Radio Monaco et quelques autres, c'est l’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde. Elle est écoutée dans 80 pays.

La Planète Bleue volume 9

La Planète Bleue volume 9



La Planète Bleue volume 8

La Planète Bleue volume 8