© Caza pour la Planète Bleue 1000

Bienvenue sur la Terre.

L'Ă©dito du mois

L'opération que mène actuellement Israël à Gaza avec tant d'application et de si gros moyens, personne n'ose le dire, mais autrefois ça portait un nom : les historiens parlaient de "guerre d'extermination"… Nous allons voir que, malgré ses engagements internationaux, le Japon continue à chasser les baleines…  Nous allons évoquer un phénomène surprenant, le  upwelling  : des animaux marins meurent de froid  à cause  du réchauffement climatique…  Je vais vous présenter une BD exceptionnelle,  Au …

La Planète Bleue toujours libre !

Plus libre que jamais, d’une richesse culturelle inégalée, La Planète Bleue a fait évoluer son format. Dorénavant mensuelle, sur un format de 90 minutes, elle est diffusée par un réseau libre de radios indépendantes offrant de multiples moyens d’écoute : streaming, podcast, FM, DAB+, iTunes, Mixcloud, Spotify...

Le Petit Livre bleu, le premier guide culturel de La Planète Bleue.

Un abécédaire libre, indépendant, non-aligné : cinéma, séries, livres, BD, SF, musiques des ailleurs, prospective, géopolitique, recherche…

Des points de vue différents, des points d'écoute originaux sur notre monde et ce qu'il pourrait devenir.

Les meilleures chroniques de l'émission, des idées nouvelles pour pousser plus loin la réflexion.

Magistralement illustré par Enki Bilal, Moebius, Leo, Reno, Marvano, Caza, Cosey, Nicolas Malfin, Mathieu Bablet, Mix & Remix, Chris Foss, Scott Listfield et Simon Stålenhag. De nombreux inédits.

L’une des émissions
de radio 
les plus 
podcastées
dans le monde

Avec sa volonté farouche d'exposer de nouvelles idées, de nouvelles attitudes, de nouveaux concepts, des perspectives non encore établies, La Planète Bleue se démarque radicalement de tout ce qui se fait à la radio. Mondiale et futuriste, insoumise, non-alignée, anticonformiste, La Planète Bleue propose chaque mois des musiques différentes et des infos différentes. Il s’agit d’inviter l’écouteur(se) à porter un regard original sur l’actualité et sur le monde. Et d’immiscer un souffle d'utopie, de ré-enchanter la radio. Science-fiction musicale et planète sans frontières, ici se dessinent les sons de demain.

A l’origine, La Planète Bleue était l’émission expérimentale de Couleur 3 (Radio Télévision Suisse). Au fil des ans, elle est néanmoins devenue la plus populaire de la chaîne.

Diffusée pendant 22 ans par Couleur 3 (945 éditions), reprise par Radio Nova, Radio-Canada La Première, Radio Monaco et de nombreuses autres stations, c'est l’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde. Elle est écoutée dans 100 pays.

Le Livre d'or

Quel plaisir de voir la longévité de ton émission…

Sujets brûlants et échos musicaux au top, La Planète Bleue est incontournable !

La Planète Bleue é um programa de rádio de um jornalista francês que toca músicas do mundo e explora temáticas sociopolíticas. Foi lá que descobri A Tribe Called Red e a música « The Halluci Nation », além das estórias de resistência e massacres dos povos originários do norte. [Inclusive, muito bom para estudar como língua estrangeira, pois ele fala devagar e claramente].

Mille mercis pour cette parenthèse sonore que j'écoute depuis le début. C'est pour moi une vraie bulle musicale qui me fait voyager, me donne des frissons, m'informe et me transporte dans des mondes parallèles. C'est un vrai plaisir d'écouter (et de réécouter) chaque émission, et encore plus plaisant de les avoir toutes à disposition sur le net gratuitement ! Bravo et longue vie !

28 ans que j'écoute votre émission, je viens de réaliser...
Âgé de 44 ans, fidèle de Couleur 3 dès 1992, me situant en limite de zone de réception FM (en France, vers Mulhouse), et fidèle de votre émission dès le début, le dimanche matin, j'enregistrai sur cassette. J'ai dû louper quelques années quand vous avez quitté Couleur 3, mais aujourd'hui c'est plutôt LPB que j'écoute que Couleur 3, et j'écoute toujours toutes vos émissions avec sérieux, c'est toujours aussi merveilleux et radical.
Je me souviens de très longue date avoir pris des notes en écoutant, car cela a été une éducation aussi. Ça l'est toujours.
Un simple merci ému, Yves Blanc, 28 ans après.

â–˛