Edito

On évoque de plus en plus fréquemment l’effondrement possible de notre monde, de notre civilisation. Un auteur de science-fiction a franchi le pas, et imaginé l’étape suivante : une part de l’humanité en pleine régression, mâchoire proéminente, corps couvert de poils et perte du langage…
Je vais vous raconter la belle légende amérindienne du colibri. C’est une légende dont les gentils écolos raffolent. Sauf que la version qu’ils racontent n’est pas complète. Elle est tronquée. A chaque fois que les gentils écolos racontent cette légende — et ils le font souvent —, ils se gardent bien d’en raconter la fin, parce que la fin de la légende va dans une direction complètement opposée à leurs convictions. Une espèce de tromperie proche de l’escroquerie intellectuelle. Sur La Planète Bleue, c’est évidemment la version intégrale de la légende Quéchua que je vais vous raconter, et vous allez voir, l’histoire, quand elle est complète, prend une toute autre tournure. Nous allons voir par qui et pourquoi elle est systématiquement tronquée…
Les neuroscientifiques s’intéressent au fait qu’on a tellement de mal à changer d’avis. Notre cerveau préfère presque toujours rester campé sur sa première position. Revenir sur sa propre opinion consomme beaucoup d’énergie…
Je vais vous parler d’un bouquin qui raconte, dans le détail, les six missions lunaires habitées réussies. C'est passionnant. Que savons-nous vraiment de ces missions ? Nous connaissons le contexte, les moyens mis en œuvre, quelques photos et une ou deux phrases historiques. Que sait-on vraiment des deux heures passées par Armstrong et Aldrin à arpenter les roches volcaniques de la mer de la Tranquillité, lors de cette nuit du 20 au 21 juillet, il y a 50 ans ? Qu’ont-ils fait pendant qu’ils se baladaient hors du champ de l’unique caméra en fonction ? Les six hommes d’Apollo 15, 16 et 17 ont passé, chacun, 3 jours et 3 nuits sur la Lune ?! Quelle était leur mission ?
Et nous allons feuilleter une BD étonnante, À bord de l’Aquarius, ce bateau qui venait en aide aux migrants en détresse en pleine mer. Un récit graphique signé par deux jeunes Siciliens qui ont embarqué avec l’ONG, les médecins et les marins. Une sacrée aventure qui nous parle du présent mais aussi du futur…
Le panoramique sonore va nous entraîner de Finlande en Suède, du Danemark en Allemagne, de Lausanne à Zürich, de Tours à Angers, de Paris à Taiwan, d’Italie en Ouganda, bienvenue sur la Terre !

Playlist de l’émission

Bajram Bili Etc (Le Turc Mécanique)

France

Thylacine The Road (Intuitive Records)

France

Organ Mug A Somewhere Place (Irascible)

Suisse

Gaudi & Antonio Testa Micro-Evolution (Emit)

Italie

Pyrit Time For Wind (hfn music)

Suisse

The Gentleman Losers Ballad of Sparrow Young (City Centre Offices)

Finlande

Geoffrey Oryema The River (Real World)

Ouganda

Oktober Lieber Temple House (Le Turc Mécanique)

France

Kira Skov I Celebrate My Life (Trentemoller mix) (hfn music)

Danemark

Edgar Froese NGC 891 (edit) (Virgin)

Allemagne

Les Aborigènes de Taiwan Chanson de louanges (Buda)

Taiwan

Molécule Soleil Bleu (Mille Feuilles / Classic)

France

Carbon Based Lifeforms Neurotransmitter (Ultimae)

Suède

Carbon Based Lifeforms Central Plains (Ultimae)

Suède


Références des ouvrages cités

Xavier Müller Erectus (XO éditions)  
Philippe Henarejos Ils ont marché sur la Lune, le récit inédit des explorations Apollo (Belin)  
Marco Rizzo & Lelio Bonaccorso À bord de l'Aquarius (Futuropolis)  

Diffusions de l’émission

  • Diffusion le vendredi 1 février 2019

Autres émissions