Edito

La Planète Bleue, édition très spéciale à l'occasion du 50e anniversaire des premiers pas de l'homme sur la Lune. Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, à 03:40 du matin, heure de Genève, une partie de l'humanité, rivée à des téléviseurs rondouillards, scrutait des images fantomatiques, floues, très peu définies, bruitées et noir & blanc. Mais c'était un instant inédit, une forme de communion planétaire, sans doute le seul événement joyeux d'envergure mondiale du 20e siècle. Ceux qui sont suffisamment vieux pour avoir vécu ce moon walk gris et poussiéreux en direct ne l'ont pas oublié. Moins de 100 ans après avoir appris à voler, l'homme déboulait sur une autre planète. "Quand on pense que ce soir-là, y'a des gens qui sont allés se coucher…", me confiait l'éditeur Robert Laffont lors d'une longue conversation sur le futur. Aujourd'hui encore, il y a ceux qui regardent leurs pieds, et ceux qui regardent en l'air.
Il n'y a que douze hommes qui aient posé le pied sur la Lune. Pas un de plus. C'était il y a 50 ans, entre 1969 et 1972. Ce sont les seuls humains à avoir visité un autre monde. Les seuls à avoir vu la Terre depuis un autre corps céleste. J'ai eu le privilège de rencontrer l'un d'eux. Alors que les chances de survie de l'équipage Apollo 11 étaient inférieures à 50 %, la NASA a eu l’aplomb de diffuser l'événement en direct. 500 millions de téléspectateurs.
C'était la fin des années 60, la fin du rock'n'roll aussi, une autre époque. On avait cette capacité collective à s'émerveiller… pour autre chose qu'un match de foot. On était fascinés par l'atmosphère futuriste de la Nasa, qui faisait suite à 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick et Arthur C. Clarke, juste un an plus tôt.
Tout au long de ces 90 minutes, je vais vous proposer une sélection exceptionnelle d'ouvrages sur les premiers pas de Neil Armstrong et Buzz Aldrin sur la Lune. Je vais aussi vous proposer des films et des musiques lunaires, un périple en noir & blanc, et en bleu.
Le panoramique sonore va nous entraîner d'Amsterdam à Londres, de Glasgow à Édimbourg, de Séoul à Paris, d'Oslo à Tromsø, et de Cologne à San Francisco, bienvenue sur la Lune !

Playlist de l’émission

David Douglas Moon Observations (Atomnation)

Pays-Bas

Modern Studies & Tommy Perman Ephemeris Mist (Fire Records)

Ecosse

Moon Gogo Tinker Bell (Havalina Records)

Corée / France

Karl Biscuit Un Avion (Naïve)

France

Pink Floyd More (Main Theme) (EMI)

UK

King Crimson Epitaph (EG)

UK

Laika Starry Night (Too Pure)

UK

Public Service Broadcasting The Other Side (edit) (Test Card Recordings)

UK

Nils Petter Molvaer Soft Moon Shine (Sula)

Norvège

The Rolling Stones You Can't Always Get What You Want (Decca)

UK

Can Yoo Doo Right (Part. 2) (Spoon)

Allemagne

Brian Eno Clear Desert Night (Universal)

UK

Brian Eno Strange Quiet (Universal)

UK

Moon Duo Stars Are The Light (Sacred Bones)

Californie


Références des ouvrages cités

Stanley Kubrick 2001 : l'Odyssée de l'espace DVD 1968 
Moon Duncan Jones DVD  
Gonzalo López-Gallego Apollo 18 DVD  
Enki Bilal Tykho Moon DVD  
Damien Chazelle First Man DVD  
Todd Douglas Miller Apollo 11 Documentaire
William Karel Opération Lune Documentaire  
Régric, Paulis, Martin La Conquête de l’espace (Casterman)  
Lune Rouge Calvès, Corteggiani, Martin (Casterman)  
Hergé Tintin et la Lune (Casterman)  
Premiers sur la Lune Armstrong, Aldrin et Collins (Robert Laffont)
Lukas Viglietti Apollo Confidentiel (DeBoeck)  
James Hansen First Man, the life of Neil Armstrong (Simon & Schuster)  
Alain Cirou et Jean-Philippe Balasse Les Hommes de la Lune (Seuil)  
Ils ont marché sur la Lune Philippe Henarejo (Belin)  
Moonfire, la prodigieuse aventure d'Apollo 11 Norman Mailer (Taschen)  
Michael Light et Andrew Chaikin Pleine Lune (La Martinière) 
Floris Heyne Apollo VII - XVII (TeNeues) 
Piers Bizony Ils ont marché sur la Lune (Delachaux et Niestlé)  
Rod Pyle Missions sur la Lune (Glénat)  

Diffusions de l’émission

  • Diffusion le samedi 6 juillet 2019

Autres émissions