© Enki Bilal pour La Planète Bleue

La Planète Bleue volume 6

Avant Bilal, le futur était invariablement lisse, propre, légèrement bleuté, voire immaculé, comme dans 2001 : l'Odyssée de l'espace de Kubrick et Clarke (1968). Avant Bilal, le futur était futuriste. Enki Bilal a inventé un avenir vieillissant, craquelé, gangrené, tordu, rouillé, intensément sale, réaliste, suintant, déliquescent, flétri. Bilal greffe de l'âge au temps. Il réintègre l'anticipation dans un continuum. Une vision dont se sont amplement inspirés de nombreux réalisateurs, notamment Ridley Scott pour élaborer les décors de Blade Runner (1982), Terry Guilliam pour L'armée des 12 singes(1995), Luc Besson pour Le Cinquième Élément (1997).

La Playlist

  1. Synnøve Rognlien
    Kalk Norvège
  2. Rone
    Spanish Breakfast France
  3. Yas
    Azza Liban
  4. Fujiya & Miyagi
    Ankle Injuries UK
  5. Orka
    Fjollini Standa Uti Iles Féroé
  6. Oreka TX
    Dzuüd Pays Basque / Mongolie
  7. Daniel Lanois
    Telco Canada
  8. Sky76
    Earthfield Suisse
  9. Deadbeat
    Organ in the attic sings the blues Canada
  10. Désert Rebel
    Yangogo – Iksenadou Oussouf Bastickné Tarha Niger
  11. Kasbah Rockers
    Rassoul Al Houda Maroc / Algérie / Suisse / E.-U.
  12. Mari Boine + Mungolian Jet Set
    It Ain t Necessarily Evil Laponie
  13. Jon Hopkins
    A Drifting Down UK
  14. Jon Hassell
    Blue Period Californie

Extraits



Commander