La Planète Bleue  881

En multidiffusion (FM, DAB+, streamings, podcasts)
à partir du 09 janvier 2016

Cette semaine, La Planète Bleue s'interroge sur la baisse historique du prix du pétrole. Que faut-il en penser ? Aurait-on découvert soudain d'énormes réserves de brut, faisant mentir les oiseaux de mauvais augure qui annonçaient la fin de l'énergie bon marché ? Pas du tout, bien au contraire. La chute du prix du pétrole est rigoureusement artificielle : elle est due pour l'essentiel à la guerre de marché que se livrent l'Amérique et les pays du Golfe... Les autoroutes coûtent cher, plombent le bilan carbone, et relève d'un modèle aujourd'hui obsolète. Alors, pourquoi continue-t-on à bitumer nos paysages ? Nous allons parler de l'un des bouquins les plus urgents du moment, Comment tout peut s'effondrer, de Pablo Servigne et Raphaël Stevens, un livre étonnant, surprenant et passionnant. Par une approche scientifique rigoureuse, loin du catastrophisme, les auteurs posent une question simple et taboue : et si notre civilisation venait à s'éteindre ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant... Le travelling sonore va nous entraîner cette semaine de Genève à Hambourg, de New York à Nancy, d'Algérie au Japon, d'Irlande aux Pays-Bas, de Dakar à Istanbul via Berlin, bienvenue sur la Terre !

Image de couverture pour La Planète Bleue 881 –

La Playlist de l'émission

  1. Sinner DC
    J'ai Le Cerveau Qui Fonctionne Plus (Mental Groo) Suisse
  2. DJ Koze & Matthew Dear
    My Plans (Pampa) Allemagne / USA
  3. Houria Aïchi & Ryuichi Sakamoto
    Nuages (Virgin) Algérie / Japon
  4. Hyper(borea) David Bickley
    Awake (Stormtree Records) Irlande
  5. Martin Nonstatic
    Sea Surfaces (Ultimae) Pays-Bas
  6. Geins't Naït & Laurent Petitgand
    Pluie (Ici d'ailleurs) France
  7. Baaba Maal
    Kalaajo (Palm Recordings) Sénégal
  8. Özlem Bulut
    Nini (Ginger Sound) Turquie
  9. Tangerine Dream
    Thru Metamorphic Rocks (Part 2) (Virgin) Allemagne

Les références ouvrages

Pablo Servigne et Raphaël Stevens Comment tout peut s'effondrer (Seuil)