France

Italie / Canada

Equateur

France / Chine

Vanuatu

Suisse

Suisse / Italie

Argentine

Niger

Allemagne

Autriche

France / Corée

Comme c'est souvent le cas en matière de musiques expérimentales, certains disques sortent très discrètement. Et pourtant, grâce à La Planète Bleue, celui-ci s'est immédiatement inscrit dans la toute petite sphère des plus beaux disques de l'année. Kezako Keda ? Keda est un nouveau duo méconnu composée de la musicienne coréenne E'Joung-Ju, maître dans l'art du geomungo, un instrument traditionnel coréen en bois à 6 cordes, vieux de plus de 1.600 ans, et de Mathias Delplanque, Français né à Ouagadougou, chercheur en musiques électroniques, compositeur, producteur, performeur, sound designer et fondateur du label Bruit Clair. Tous deux sont animés d'une démarche que l'on connaît bien sur La Planète Bleue : un désir insatiable d'innovation, d'expérimentation et de confrontation des sons les plus ancestraux à la recherche numérique dernier cri. Hypnotique, chaleureuse, voyageuse, tour à tour aérienne et méditative, leur musique hybride est un folk imaginaire, apatride, impossible à localiser sur la carte du temps.
Enregistré live et longuement retravaillé en numérique par Mathias Delplanque, disons-le tout net, cette première collaboration, ce coup d'essai s'apparente à un coup de maître. Cet enregistrement sublime n'a été pressé qu'à 500 exemplaires pour le monde entier.

France


La Planète Bleue volume 9Les amateurs et les collectionneurs le savent bien, pour les précédents volumes de la collection La Planète Bleue, j'ai eu le privilège de collaborer avec quelques-uns des plus grands noms de la BD internationale, tout particulièrement dans le secteur de la science-fiction : Leo, Cosey, Marvano, Moebius, Bilal, Malfin et Caza.
Le concept de La Planète Bleue étant d'inviter l'auditeur à découvrir des artistes souvent méconnus, pour ce volume 9 j'ai fait le choix de solliciter non plus un dessinateur déjà rayonnant aux coins du globe, mais un jeune créateur prometteur, quoique Grenoblois, Mathieu Bablet, auteur déjà de plusieurs albums, notamment l'impressionnant Shangri-La. Il compte parmi ces artistes complets qui font tout, tout seul : scénario, dessins et couleurs. La fulgurance de certaines de ses visions m'a subjugué, comme une porte ouverte à la circulation des âmes.